Final Fantasy Chronicles

Forum de RPG sur Final Fantasy VII. Enjoy ^^
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La réparation de Phénix

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Zack Fair
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 491
Age : 32
Localisation : loin de la tourmente
Date d'inscription : 26/10/2008

Statistiques
Expérience:
144/125  (144/125)
Niveau:
22/99  (22/99)
Gils: 4970

MessageSujet: Re: La réparation de Phénix   Mar 2 Mar - 0:32

Zack avait au moins eu le mérite de faire rire son ami avec cette histoire stupide de crabe mais bon... comme Cloud l'avait si bien dit, il n'y avait qu'à lui que ce genre d'aventure arrivait!

Le brun s'était endormi rapidement sans vraiment prêter attention à ce que lui avait dit le blond, il n'avait donc pas capter toute la détresse de celui-ci quand il parlait de s'éloigner de l'agitation qui régnait au Septième Ciel, rajoutant loin de ce monde.

Le lendemain, il se leva de bonne heure pour les livraisons qui s'effectuaient dans les secteurs voisins de celui du bar, Cloud s'occupant de celles qui demandaient un déplacement plus long c'était un accord qu'ils avaient convenu et qui permettait aussi à Zack de faire ses petits boulots.

D'ailleurs, une fois que tours les colis furent arrivés à destination, Zack passa voir Marguerite comme chaque jour mais aujourd'hui c'était différent, pour une fois le chat de cette dernière n'était pas monté dans l'arbre et il ne dut pas lui porter secours et la vieille dame n'avait rien à lui demander... c'était donc un peu déçu qu'il s'apprêtait à partir, il aurait aimé faire n'importe quoi pour avoir une poignée de gils qui lui permettrait d'acheter de nouvelles pièces pour sa moto... mais sa meilleure cliente lui tendit un papier avec une adresse en lui disant qu'une de ses amies avaient besoin de lui pour de menu travaux dans son jardin.

Il la remercia avec un grand sourire, c'était gentil à elle de le recommander auprès de ses connaissances et si il savait y faire sans doute que de bouche à oreille un réseau de clients fidèles se tisseraient.

Zack n'attendit pas un instant de plus et se dirigea vers l'adresse notée, il sonna à la porte de la petite maison entourée d'un énorme jardin dont les herbes semblaient n'avoir plus été tondues depuis des années, à vrai dire il se demanda si un jour quelqu'un s'en était occupé... si c'était de cette pelouse qu'il devait se charger, il en aurait au moins pour tout le reste de la journée voir plus...

Une dame qui semblait sensiblement du même âge que Marguerite vint lui ouvrir et il lui offrit son plus beau sourire pour ensuite se présenter et lui annoncer la raison de sa venue. Elle l'accueillit alors plus chaleureusement, elle le fit entrer pour lui expliquer rapidement ce qu'elle attendait de lui. Comme il l'avait deviné, sa tâche était de faire ressembler à une pelouse la jungle qui entourait son habitation lui promettant une belle somme si il y arrivait.

Remonté par cette bonne nouvelle, le brun ne tarda pas à se mettre au boulot, mais il alla de surprise en surprise, la tondeuse était rouillée et semblait même cassée, il devait donc la remettre en état ce qui lui prit bien plus de temps qu'il ne l'aurait souhaité. La nuit sembla s'annoncer trop vite mais le brun dut se rendre à l'évidence qu'il ne pourrait rien tondre... il prit alors congé de sa nouvelle cliente lui promettant de passer le lendemain afin d'effectuer le travail qu'elle avait eu la gentillesse de lui confier.

Zack retourna donc au Septième Ciel, dans la petite cours se trouvait Cloud qui s'affairait autour de Phénix avec pour seule lumière un gros spot dirigé vers lui afin qu'il puisse y voir quelque chose.

Le brun s'approcha de lui et posa sa main sur son épaule

« Je rentre tard... je te laisse tout seul alors que c'est ma moto... »

Zack aurait souhaité à cet instant être à la place du blond, il aurait souhaité être en plein travail de reconstruction de Phénix... seulement pour avancer il devait gagner de l'argent et cela lui demandait plus d'effort et de temps qu'il ne l'aurait imaginé, le tenant presque à l'écart de son projet.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cloud Strife
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 835
Age : 34
Localisation : Ni ici, ni ailleurs ....
Date d'inscription : 13/09/2008

Statistiques
Expérience:
74/125  (74/125)
Niveau:
18/99  (18/99)
Gils: 4295

MessageSujet: Re: La réparation de Phénix   Mar 2 Mar - 11:44

Directement après être rentré de livraisons, Cloud s’était mis à la construction de Phenix sans attendre le retour de Zack. Ils s’étaient fixés un objectif et Cloud savait combien il tenait à cœur a son ami de pouvoir prochainement enfourcher sa moto afin de gagner son indépendance. Une indépendance que Cloud lui enviait à vrai dire … Et le blond ne put s’empêcher de repenser à ce qu’il avait dit la veille, des paroles qui l’avait presque surpris lui même. Est ce bien vrai qu’il désirait quitter le Septième Ciel ? Oui…. Il devait l’avouer…. Tifa était vraiment charmante avec lui, elle était même aux petits soins, débordant d’attentions toutes particulières à son égard mais cela ne suffisait pas à Cloud. Il n’avait pas besoin qu’on s’inquiète autant pour lui. Il n’avait pas besoin non plus de voir l’air mélancolique qui paraissait figé sur le visage de son amie d’enfance… Cloud se posait beaucoup de questions, en arrivant presque à croire que si Tifa paraissait si triste c’était à cause de lui. Pourquoi ? il ne savait pas vraiment mais demeurait persuadé qu’il en était la raison. Quant aux enfants… Cloud les aimait beaucoup, ca il ne pouvait pas le nier. Il trouvait Marlène adorable et Denzel était un jeune garçon très débrouillard et protecteur pour son âge. Nul doute que si Cloud venait à partir, ca serait lui l’homme de la famille à présent. Mais qu’allaient penser les enfants si jamais Cloud venait à leur avouer son désir de s’en aller ? Il leur ferait de la peine à n’en pas douter et ca, il ne le souhaitait pas…. Et puis partir… Pour aller où ? Dormir sur le sol froid d’une Eglise délabrée comme il l’avait fait par le passé ? Non… Ce n’est pas ca qu’il désirait… Il aurait tellement aimé avoir un foyer a lui… et de ce point de vu là il ne pouvait que soutenir Zack dans son rêve d’indépendance, même si cela allait rendre les choses encore plus délicates pour Cloud. Mais depuis que Zack était revenu, il n’y avait qu’une chose qui comptait véritablement pour le blond : que son ami puisse avoir une seconde vie heureuse, loin de la Shinra…

Perdu dans ses réflexions, Cloud travaillait plus par automatisme qu’autre chose. Il savait parfaitement comment assembler telle ou telle pièce, son emplacement sur le squelette de la moto déjà bien retravaillée, quel outil il devait utiliser. La nuit était tombée sans même qu’il s’en rendre compte, n’étant plus éclairé que par un gros spot éblouissant qui lui permettait de continuer son ouvrage. Il se saisit d’un torchon déjà bien crasseux avec lequel il entreprit de nettoyer une pièce avec minutie avant de l’ajouter sur un petite partie du moto. Le fer à souder émettait une puissante odeur de métal fondu et cette dernière s’intensifia quand Cloud utilisa l’appareil pour fixer la petite pièce qu’il venait de poser.

Il sentit une main se poser sur son épaule et il fit un petit sourire, presque imperceptible, en entendant la voix de son ami. Ce dernier s’excusait de le laisser travailler seul et de rentrer si tardivement. Cloud posa avec précaution le fer à souder sur le sol, prenant garde que la pointe chauffée ne le touche pas puis il releva la tête vers Zack

« Tu n’as pas a t’excuser, je sais que tu es très occupé »

Il retira les lunettes protectrices qu’il portait et les mit sur sa tête, aplatissant un peu ses cheveux blonds et rebelles. Cloud tapota la place a coté de lui comme pour inviter Zack à s’y installer

« Je veux t’aider à réparer cette moto rapidement mais… J’ai peut être tendance à oublier que tu aimerais le faire toi même …. »

Prenant conscience que ce qu’il venait de dire pouvait être à double sens, Cloud agita ses mains devant lui en regardant Zack, parlant un peu plus vite qu’il ne l’aurait voulu afin de taire tous les soupçons qu’aurait pu avoir son ami

« Non pas que ca me dérange hein ! J’aime beaucoup bricoler sur ta moto et puis ca te rend service alors c’est encore mieux ! mais… juste que je me dis que tu as peu être envie que ce soit davantage toi qui la bricole parce qu’elle t’appartient »

Cloud était un peu embêté. Il avait peut être une proposition a faire à Zack mais il ne savait pas trop comment la formuler ni même si son ami allait accepter. Il baissa un peu la tête, crispant une de ses mains sur son genou. Puis, prenant son courage à deux mains, il se lança enfin

« Zack… Je sais que si tu travailles autant c’est parce que tu as besoin d’argent pour les réparations restantes…Seulement… ca ne te laisse plus beaucoup de temps à consacrer à phénix justement… et moi… j’ai l’impression de te voler ton travail et ta fierté… »

Cloud releva doucement la tête vers lui

« Ne pourrions nous pas fait le contraire ? Tu m’as toujours beaucoup aidé avec les livraisons, il serait tant que je t’aide à mon tour pour tes petits boulots… Je pensais que j’aurai pu en faire pour te soulager et te laisser plus de temps à consacrer à … ta future femme »

Cloud se permis un petit sourire encourageant afin de montrer à Zack que s’il lui proposait cela ce n’était ni par pitié ou par intérêt. Juste par amitié. Parce que Cloud connaissait l’importance pour Zack de pouvoir être libre et qu’il voulait l’aider à gagner cette liberté dont lui même ne pouvait pas réellement jouir, d’une certaine façon.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://f-fantasy-chronicles.forumactif.org
Zack Fair
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 491
Age : 32
Localisation : loin de la tourmente
Date d'inscription : 26/10/2008

Statistiques
Expérience:
144/125  (144/125)
Niveau:
22/99  (22/99)
Gils: 4970

MessageSujet: Re: La réparation de Phénix   Mer 3 Mar - 1:02

Zack s'installa à coté de son ami comme celui ci lui avait suggéré de le faire en tapotant le sol. Il l'écouta attentivement fixant Phénix d'un air concentré, détaillant la moindre pièce montée... Cloud avait fait du beau travail quand même.

« Ne pourrions nous pas fait le contraire ? Tu m’as toujours beaucoup aidé avec les livraisons, il serait tant que je t’aide à mon tour pour tes petits boulots… Je pensais que j’aurai pu en faire pour te soulager et te laisser plus de temps à consacrer à … ta future femme »

Le brun sursauta un peu lorsque le blond lui suggéra de prendre lui aussi quelques boulots afin qu'il ait plus de temps à consacrer à Phénix et il tourna nonchalament la tête pour le fixer droit dans les yeux.

« Non! Je continue mes petits boulots... j'arriverais bien à m'octroyer du temps pour effectuer les réparations »

Il n'était pas question que Cloud s'occupe de l'aspect financier de ce grand chantier. Il en faisait déjà bien assez ainsi... pas besoin qu'il en fasse plus...

« C'est à moi seul de m'occuper de ce qui concerne l'acquisition des pièces et ne t'en fais pas pour le reste...»

Zack se disait que son ami avait déjà fait bien assez pour lui... que maintenant il serait sans doute temps pour lui de finir le chantier seul, sans l'aide de personne.

Il se leva d'un bond

« Je me dis... »

Il était un peu gêné de dire ca mais après tout ce qu'avait fait son ami pour l'aider mais il se sentait obligé de lui dire...

« A partir de maintenant, je pense que se serait bien que je termine seul l'engin! »

C'était son idée, son projet après tout et même si Cloud ne désirait qu'une chose à savoir l'aider, Zack se disait qu'il avait bien assez abusé de son temps, il devait surement avoir mieux à faire que passer son temps libre à bricoler une épave.

« Tu as mieux à faire que passer ton temps à réparer Phénix! Tu devrais te consacrer à autre chose, à toi par exemple... à comment tu veux mener ta vie... »

Il se mit ensuite à rire nerveusement

«Et puis, surtout, j'aime pas trop qu'un autre tripotte ma femme à vrai dire! »

Le brun décida de rentrer au Septième Ciel, il était tard et il était fatigué sans oublier qu'une grosse journée l'attendait le lendemain...

« Range la si tu veux bien... Je prendrai le relais dorénavant! Plus besoin de t'inquiéter pour elle et je suis certain d'avoir terminé d'ici deux semaines »

Il se dirigea alors vers le bar passant rapidement à la cuisine où il prit au passage une pomme qui tronait dans un panier au milieu de la table. Il grimpa rapidement les escaliers en avalant le fruit puis se dirigea vers la salle de bain. Il se décida à prendre une bonne douche qui eut le don de le détendre tellement qu'il n'avait plus qu'une envie, s'installer dans son lit afin de passer une bonne nuit.

Mais à peine fut il arrivé dans la chambre que son PHS se mit à sonner.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cloud Strife
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 835
Age : 34
Localisation : Ni ici, ni ailleurs ....
Date d'inscription : 13/09/2008

Statistiques
Expérience:
74/125  (74/125)
Niveau:
18/99  (18/99)
Gils: 4295

MessageSujet: Re: La réparation de Phénix   Mer 3 Mar - 11:50

La nouvelle tomba pour Cloud comme un couperet. Il avait écouté le moindre mot de ce que lui avait dit Zack, ne trouvant aucun courage pour répondre, juste l’écoutant, sans faire un geste, complètement figé. Zack voulait terminer Phenix seul. Ce n’est pas une demande, c’était un ordre. Cloud n’avait plus a se mêler de ca, il se retrouvait mit de coté en dépit de tout ce qu’il avait fait jusqu'à présent. Une foule de sentiments contradictoires s’emparèrent immédiatement de Cloud. Il ressentait de la frustration, de la colère, de la trahison et de la tristesse… Beaucoup de tristesse.

Depuis qu’il avait travaillé sur le projet de phénix avec son ami il n’avais jamais chercher à s’accaparer les réparations. Pour lui, Phenix ce n’était pas qu’une vieille moto pourrie à restaurer ! C’est tellement plus que ca ! C’est avant toute chose l’occasion pour Cloud de passer des moments privilégiés avec son ami. Lorsqu’ils étaient à l’intérieur du Septième Ciel il y avait toujours tellement d’agitation qu’ils ne pouvaient pas vraiment se parler tous les deux, même dans leur chambre. Alors que là, autour de phénix, c’est comme s’ils pouvaient se confier plus facilement l’un à l’autre. Et même s’ils n’avaient rien à se dire, ils étaient ensemble et c’est tout ce qui comptait pour Cloud.

Et puis…. Cloud avait du mal a accepter d’être soudainement mit de coté alors qu’à la base c’est Zack lui qui avait dit qu’ils la bricolerait tous les deux. Il s’en souvenait encore parfaitement. Alors oui c’est vrai qu’il venait d’aborder le sujet tabou de l’argent mais de la à être complètement évincé du projet, Cloud n’arrivait pas du tout à l’encaisser. La sanction lui paraissait bien lourde. Car oui, Cloud prenait cette mise à l’écart comme une sanction, il n’arrivait pas à l’envisager d’une autre manière. Ne plus bricoler Phenix il n’en avait rien a faire mais perdre ces moments de complicité avec Zack alors ca…. Et après ca serait quoi ? Il allait partir dans un appartement et ils ne se reverront qu’occasionnellement ?

Lorsque Zack plaisanta sur le fait qu’il n’aimait pas qu’un autre touche sa femme, Cloud ne sourit pas. Il resta de marbre, ayant presque du mal à saisir l’humour de cette phrase qui, pour lui, prenait un tout autre aspect, aveuglé par la colère et la tristesse. S’il ne voulait tellement pas qu’un « autre » touche sa femme, il ne fallait pas lui demander son aide, pensa t’il.

Cloud garda le silence et se releva en prenant soin de tourner le dos a son ami, rangeant les outils dans la caisse sans doute un peu plus brusquement qu’il ne l’aurait voulu. La décision de Zack était sans appel et puis, comme il venait de le lui faire remarquer c’était sa moto, son projet à lui. Il souleva la caisse d’outils qu’il jeta presque dans le garage avant d’aller chercher l’objet de ce conflit qu’il fit rouler avec précaution pour aller la mettre a l’abris. Zack était rentré au Septième Ciel et Cloud posa une bâche sur la moto avant de faire volte face, foudroyant du regard la porte qui venait de se refermer derrière son ami.

Il n’arrivait pas à se calmer. Il n’arrivait pas à se raisonner. Une partie de lui savait très bien que Zack n’avait pas fait ca dans le but de le mettre a l’écart de façon punitif pour avoir osé parler d’argent. Il savait parfaitement que Zack n’était pas ainsi et que s’il venait de lui demander d’arrêter de s’occuper de sa moto c’était pour un tout autre motif. Zack voulait sans doute qu’il arrête de se surmener comme il le faisait depuis quelques semaines entre les livraison, les réparations de phénix en plus de son rôle auprès des enfants du bar. Il le lui avait d’ailleurs dit. Il était temps pour Cloud de trouver sa voie à lui, de chercher la route qu’il voulait suivre dans la vie. Mais la frustration et la colère était tellement grande que Cloud n’arrivait pas à accepter cela.

Sans attendre, il enfourcha Fenrir. Il ne prit même pas le temps de mettre ses lunettes de conduite qu’il démarra le moteur rapidement avant d’accélérer. Les pneus crissèrent, laissant de longues marques noires sur le sol du garage alors que Cloud commençait à filer dans les rues de Midgar à vitesse bien trop élevée. Ses mains étaient fortement crispées sur les poignets de Fenrir et il n’entendait même pas les passants l’insulter pour sa conduite trop frénétique.

Il avait besoin d’air. Il avait l’impression d’étouffer alors qu’une sorte de boule prenait naissance dans son ventre. Il fallait qu’il arrive à se calmer, il fallait qu’il arrive à se contrôler. Mais plus il se répétait cela et plus il lui était difficile d’y parvenir.

Où allait il déjà ? Il s’en savait rien. L’espace d’un instant il avait pensé se réfugier dans l’Eglise du secteur 5, comme autrefois. Mais cette endroit ne ferait qu’intensifier son malaise encore plus qu’il ne l’était déjà. La colline de Zack ? N’en parlons même pas …. Alors il se contenta de rouler tout droit, toujours tout droit, sans but précis à l’horizon. Le vent du soir devenu glacial lui mordait le visage et les mains mais ca lui était égale, ca semblait presque l’apaiser même.

Ce soir, Cloud ne rentrerai pas au Septième ciel….

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://f-fantasy-chronicles.forumactif.org
Zack Fair
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 491
Age : 32
Localisation : loin de la tourmente
Date d'inscription : 26/10/2008

Statistiques
Expérience:
144/125  (144/125)
Niveau:
22/99  (22/99)
Gils: 4970

MessageSujet: Re: La réparation de Phénix   Dim 7 Mar - 19:04

A peine eut il décroché que Denzel entra dans la chambre pour lui demander après Cloud, Zack dut raccroché s'excusant comme il le put... pauvre Cissnei pensa t il vraiment il avait du mal à se parler mais bon.

En ce qui concernait Cloud, il l'avait quitté quelques instants plus tôt et il devait sans doute être encore dans la cours ou pas très loin du bar en tout cas et c'est ce qu'il dit au garçon qui sortit aussi rapidement qu'il n'était entré sans en demander plus.

Zack leva les épaules et déposa son phs sur sa table de chevet puis s'écroula de tout son long sur le lit, qu'est ce que c'était bon d'enfin pouvoir s'allonger et se reposer. Il ferma les yeux pour planifier dans sa tête la journée du lendemain, il s'était dit qu'il se dépêcherait de livrer les colis pour ensuite filer vers le jardin qu'il devait faire ressembler à quelque chose. Rien que d'y penser il souffla, c'est que ce dernier était tellement envahi d'herbes folles et de toute sorte d'autre chose qui devait avoir pris racine depuis un moment... il avait d'ailleurs remarquer des ronces qui avaient élues domicile près du muret. Il se disait que ces plantes là étaient une vraie plaie, que leur racines étaient fines et avaient la particularité de s'étendre et rien ne les arrêtaient pour peu en les enlevant les briques se laisseraient aller et il devrait rebâtir le petit mur...

Il espéra profondément que ce qu'il venait de penser ne se produirait pas et se glissa sous les draps. Il était crevé et même si il aurait souhaité parler encore un peu avec Cloud il ne pouvait plus l'attendre d'avantage... il tourna les yeux vers le lit vide de son ami se disant qu'il avait bien fait de lui dire que maintenant il se chargerait de tout pour ce qui concernait Phénix. Le blond avait le droit de s'occuper de lui, il était temps... lui qui avait sauvé le monde, s'était occupé de Tifa et des enfants, il lui fallait des moments à lui... il le méritait et peut être qu'avec ces instants de liberté il pourrait rencontrer une fille. Cette pensée fit sourire Zack qui essaya de s'imaginer quel genre de personne serait à même de plaire au blond...

le brun se rendit compte qu'en fait il n'avait jamais parlé de ses gouts féminins enfin il ferma les yeux pour se remémorer un de leur moment de délire quand Cloud lui avait parlé d'une fille légèrement vêtue à qui il faisait l'amour sous un ciel d'encre et où seules les étoiles étaient témoins. N'importe quoi ! Zack se mit à rire aux éclats, incorrigible blondinet qui avait une vision de l'amour bien particulière!

Le sommeil le gagna sans qu'il ne s'en rende compte et il s'endormit pour ne se réveiller que le lendemain vers 6 h 30. à moitié éveillé il tourna la tête vers le lit de son ami qui était vide manifestement son ami n'avait pas passé la nuit ici. Zack se leva puis prit la direction de la salle de bain pour une rapide toilette il descendit ensuite dans a cuisine pour prendre son petit déjeuner avec les enfants qui se chamaillaient gentiment et Tifa qui dressait la liste des courses à faire. Le brun croisa les doigts pour ne pas qu'elle lui demande de faire les achats parce qu'il voulait consacrer sa journée à son boulot pour rentrer le plus tôt possible afin de continuer les réparations de Phénix mais lorsque la demoiselle lui tendit le bout de papier il fut très rapidement fixé, c'était à lui d'y aller et puis Cloud n'étant pas là... il prit la liste tout en souriant et se leva pour se mettre en route, il n'avait pas plus de temps à perdre ici.

Donc, Zack effectua les livraisons puis s'occupa de faire les magasins et le marché pour le marchandises nécessaires au bon fonctionnement du bar mais aussi de la famille qu'il formait tous ensemble. Il ne perdit pas de temps quand il revint déposer ses achats, il avala juste une bière qu'il s'était offerte puis se mit en route vers le jardin en folie. Il était 13 heures, ce qui ne lui laissait pas beaucoup de temps pour avancer dans ce chantier mais il ne se laissa pas démonter, il se mit à l'ouvrage pour terminer lorsque la nuit tomba, sans prendre un instant de repos. Il avait donc bien avancé mais il était tombé sur quelques imprévus qui lui avaient mené la vie dure.

Le brun était donc heureux de rentrer au Septième Ciel. Il ne prit pas le temps de s'asseoir mangeant debout alors qu'il sortait les outils et la moto pour l'éclairer d'un spot.

Zack travailla longtemps sur Phénix laissant l'heure tourner et la nuit s'épaissir autour de lui, oubliant qu'il n'avait pas vu Cloud de toute la journée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cloud Strife
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 835
Age : 34
Localisation : Ni ici, ni ailleurs ....
Date d'inscription : 13/09/2008

Statistiques
Expérience:
74/125  (74/125)
Niveau:
18/99  (18/99)
Gils: 4295

MessageSujet: Re: La réparation de Phénix   Mar 9 Mar - 19:02

Cloud avait roulé sans jamais s’arrêter. La vitesse à laquelle avançait Fenrir était bien au dessus de ce qui était toléré en temps normal. Mais Cloud n’avait que faire de ses excès de vitesse ni même des conséquences que cela pouvait avoir. Il ne désirait qu’une seule chose, mettre le plus de distance possible en Midgar et lui. Cette ville l’oppressait de plus en plus. Même avec ce qui s’était produit par le passé, Midgar restait égale à elle même : une ville dépotoir où le soleil ne brillait que pour les plus fortunés….

C’est ainsi que quelques heures plus tard il arriva çà la ville portuaire de Junon, célèbre pour son gigantesque canon rivé vers l’océan. Junon… Après Midgar, la seconde ville la plus contrôlée par la Shinra. Décidément, cette société était partout et Cloud se demandait s’il existait ne serait ce qu’une minuscule île ayant put échapper à son contrôle. Sans doute pas….

La colère qu’il avait ressentit s’était dissipée au fur et a mesure des kilomètres qu’il avait partout. C’était un peu comme si le vent l’avait emporté avec lui. Ne restait plus maintenant qu’un profond sentiment de tristesse qui, lui, ne semblait pas vouloir le quitter. Pourquoi est ce que Zack l’évinçait de la sorte ? Pourquoi est ce qu’il avait la désagréable impression que son meilleur ami était en train de s’éloigner de lui, qu’il lui échappait ? Cloud soupira et il coupa le moteur de son engin. Il la stationna devant une INN dans laquelle il entra. Malgré l’heure avancée de la nuit, l’établissement comptait quelques clients affalés au comptoir. Sans doute des habitués nocturnes ou des ivrognes …. Il alla s’installer à la table plus en retrait sur laquelle il s’accouda, posant sa tète entre ses mains. Des vagues successives de pensées sombres ne cessaient de l’assaillir. Il avait l’impression que tout le monde se fichait de lui, que tout le monde l’abandonnait…. Des ingrats, tous des ingrats !

Quand le serveur vint lui demander sa commande, Cloud demanda a ce qu’on lui apporte une bouteille de scotch et un verre, il était assez grand pour se servir seul ! Il n’avait jamais bu et d’ailleurs il ne supportait pas l’alcool mais là, ce soir, c’était comme si les bouteilles alignées les unes en face des autres l’appelait. Il avait toujours trouvé déplorable les personnes qui noyaient leurs soucis dans des verres d’alcool et voilà que ce soir il faisait exactement la même chose qu’eux… Qu’est ce qui lui arrivait à la fin ? Et si ce n’était pas les autres le problème mais lui ? Après tout, ce qu’avait demandé Zack n’était pas bien méchant alors pourquoi fallait il qu’il le prenne aussi mal ? Et puis Tifa et les enfants ne devaient pas être si étouffant non plus…. Oui… C’était sans doute lui le véritable problème.

Le premier verre, Cloud le vida d’une traite, sentant le liquide ambré lui brûler la gorge. Il grimaça et reposa le verre en le tapant sur la table. Oui… si il y avait bien quelqu’un qui débloquait dans cette histoire ce n’était pas Zack mais lui. Zack avait une seconde chance de vivre et ce n’était certainement pas pour rester prisonnier de Cloud. Et d’ailleurs, qui était il pour être si possessif avec son ami ? Zack avait le droit de faire ce qui lui plaisait, quand ca lui plaisait, sans devoir sans cesse avoir à lui rendre des comptes.

Lorsqu’il bu le second verre, Cloud sentit son esprit s’embrumer. Alcool et fatigue… Cloud s’était pourtant promis de ne plus recommencer ce mélange. Comme quoi on apprend jamais rien des erreurs du passé … Cloud se leva, tituba un peu puis se dirigea vers le comptoir pour régler son ardoise. Il écouta l’auberge lui dire qu’il ferai mieux de se reposer ici avant de reprendre la route. Cloud le regarda, semblant réfléchir à ce qu’on venait de lui proposer. Il fit un petit signe de tête et prit la direction des escaliers où se trouvait la chambre que le tenancier lui indiqua.

Le lendemain matin, quand Cloud se réveilla, il ne gardait plus que de vagues souvenirs de ce qui s’était produit la veille. Il lui fallut un certain temps pour remettre de l’ordre dans ses souvenirs et réussir a se rappelait à quel endroit il se trouvait. Rapidement, il avisa l’heure que lui indiquait sa montre. Il était midi passé… Cloud se releva en sursaut tout en prononçant un juron. Il fut immédiatement assaillit par une vive douleur. Lendemain difficile…. Il ne serait pas aisée de rentrer à Midgar dans ses conditions. Mais il n’avait pas le choix et il devait d’ailleurs se hâter. Il venait de perdre un temps plus que précieux pour ses livraison.

Sans attendre plus longtemps, Cloud se dépêcha de quitter l’auberge après avoir régler sa note. Il enfourcha Fenrir et repartit en direction de la capitale à vitesse aussi rapide que lors de son allé. Le vrombissement de Fenrir ne faisait qu’accentuer ses céphalées. Lorsqu’il arriva à destination, la journée était presque sur le point de s’achever, la nuit commençant doucement à tomber. Plus il approchait du Septième Ciel et plus il sentait son appréhension de revoir Zack augmenter. Est ce qu’il était encore fâché par ce qui s’était passé la veille ? Non. Est ce qu’il était encore blessé de se voir mis sur le coté ? Oui…. Même si Cloud savait que la raison de cette demande de la part de Zack était simplement de le ménager, Cloud avait du mal a l’accepter.

Lorsque le Septième Ciel fut en vue, Cloud avait tellement ralenti l’allure que sa moto se mit a chanceler sur le coté. Il posa alors pied a terre et marcha a coté de son engin en se dirigeant vers le bar, repoussant autant que possible le moment de sa confrontation avec son ami. Lorsqu’il arriva au niveau du garage où Fenrir avait l’habitude de passer ses nuits, il aperçut Zack en train de travailler, illuminé simplement par quelques spots. Cloud se pinça les lèvres alors qu’une sorte de douleur au cœur venait de poindre. Son ami était tellement absorbé par sa tache qu’il ne sembla même pas le remarquer. Cloud soupira doucement puis poussa Fenrir et passa à coté de Zack

« Salut... »

Il déplia la béquille de Fenrir et s’assura qu’elle fut bien calée dessus, restant dos à Zack. Il n’arrivait pas à lui faire face, il ne savait pas quoi lui dire ou quoi faire. Il devait s’excuser ? Oui mais pour quoi ? Pour lui en avoir voulu ? pour être parti sans l’avertir ?

Finalement il prit son courage a deux mains et se retourna lentement. Ca lui faisait mal de voir Zack bricoler Phénix tout seul. Il n’arrivait pas à décrire ce qu’il ressentait exactement. Cloud avait de plus en plus l’impression de sombrer. Incapable de s’exprimer, incapable de se raison, incapable de penser correctement… Décidément il y avait vraiment quelque chose qui n’allait pas chez lui. Il devrait se réjouir de voir que Zack jouissait pleinement de sa seconde vie, il aurait même du l’encourager dans se sens. Mais Cloud se sentait plus l’énergie de rien… Il se sentait épuisé sans vraiment en connaître la cause. Et cette constatation ne fit qu’ajouter une dose de culpabilité supplémentaire sur ses épaules. Il se sentait pas digne de l’amitié que Zack lui portait. Il ne se sentait d’ailleurs digne de rien du tout

Sans vraiment avoir conscience de ce qu’il faisait, il s’approcha et alla s’asseoir a même le sol, les jambes repliées contre son torse, encerclées par ses bras. Un outils était pas loin de lui mais Cloud n’y toucha pas. Il se contentait de regardait vaguement un écrou qui s’était égaré à la gauche de Zack. Il ouvrit la bouche et finalement il la referma dans le vide. Nouvelle tentative… Nouvel échec. Il soupira discrètement, du moins il l’espérait et puis les mots réussirent à franchir la barrière de ses lèvres. Des mots maladroits, prononcés avec une voix hésitante, presque tremblante

« Je…. Excuse moi… Pour hier…. Cette nuit….Enfin… Pour tout… »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://f-fantasy-chronicles.forumactif.org
Zack Fair
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 491
Age : 32
Localisation : loin de la tourmente
Date d'inscription : 26/10/2008

Statistiques
Expérience:
144/125  (144/125)
Niveau:
22/99  (22/99)
Gils: 4970

MessageSujet: Re: La réparation de Phénix   Mer 10 Mar - 13:50

Zack était tellement absorbé par son montage de pièce qu'il ne s'aperçut pas que Cloud était revenu. Il sursauta même au salut que le blond lui adressa, plongé dans son bidouillage il ne releva pas la tête et ne lui répondit qu'à demi mot un genre de bonsoir qui ressemblait plus à un mâchage de mots.

Ce ne fut que lorsque son ami s'installa près de lui qu'il releva la tête de sa moto.

« Je…. Excuse moi… Pour hier…. Cette nuit….Enfin… Pour tout… »

Il tourna la tête pour le regarder complètement surpris, il ne comprenait pas pourquoi il lui demandait pardon, il ne lui avait rien fait et puis il ne s'était pas inquiété pour cette nuit d'absence, Cloud était assez grand pour se gérer et puis, ce n'était pas la première fois qu'il découchait. Le brun ne s'était pas inquiété se disant qu'il avait sans doute du partir précipitamment pour une livraison urgente ou peut être que tout comme lui il avait une copine cachée dont il n'osait pas parler.

« Des excuses? Pourquoi? Je ne comprends pas? »

Afin d'éclaircir la situation, Zack préféra lui demander des explications sur ses excuses, au moins les choses seraient plus claires pour lui parce que là il était dans le vague total.

« Je suis ton ami, pas ton garde! Tu fais ce que tu veux, tu es libre de tes actions... »

Après tout, le brun n'avait pas à savoir tout de la vie de Cloud, lui même ne lui disait pas tout... à grands regrets quand même, il aurait préféré pouvoir lui parler de Cissnei, de ce qu'il était en train de vivre avec elle et de ses doutes aussi... pouvoir tout simplement lui raconter qu'il aimait une personne qui n'était pas libre... pas qu'elle soit avec un autre homme, mais la Shinra... quand on faisait partie de cette compagnie, on pouvait dire qu'on était étroitement lié à elle, cette entreprise garde jalousement ses employés, les observant dans leurs moindres faits et gestes... comme un amoureux exclusif et omniprésent.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cloud Strife
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 835
Age : 34
Localisation : Ni ici, ni ailleurs ....
Date d'inscription : 13/09/2008

Statistiques
Expérience:
74/125  (74/125)
Niveau:
18/99  (18/99)
Gils: 4295

MessageSujet: Re: La réparation de Phénix   Mer 10 Mar - 17:09

Zack releva la tête de phénix en entendant la voix de son ami. Ce dernier avait gardé la tête baissée, à la fois honteux et mal à l’aise. Il n’avait jamais vraiment su commence faire pour s’excuser et il n’avait jamais été très à l’aise avec les sentiments qu’il ressentait. La situation était d’autant plus complexe pour Cloud qu’il ignorait ce qu’il ressentait exactement. Pour lui, tout était mélangé. Il ne savait même plus pourquoi il avait prit la fuite comme il l’avait fait hier. Rétrospectivement, sa réaction lui était parut à la fois stupide et inutile. Exagérée. Zack n’avait rien fait qui justifiait de se braquer de la sorte et de s’enfuir pour s’enivrer a l’autre bout du continent. D’ailleurs… Cloud avait honte de son comportement. Boire de la sorte ca ne lui ressemblait pas, mais alors pas du tout….

Zack ne sembla pas comprendre pourquoi Cloud lui présenta des excuses. Lentement, Cloud releva la tête vers son ami. Son regard cerné était hésitant. Est ce que Zack s’était au moins aperçu qu’il avait découché ? Est ce que Zack s’était aperçut qu’il avait été en colère la veille ? Peut être pas. Zack était lui aussi très occupé en ce moment. Les livraisons, les petits boulots et cette satanée moto… Si elle n’avait pas temps représenté aux yeux du bruns, Cloud aurait très bien pu la détester cette moto…. Il l’accusait d’être en train de lui voler une personne qui comptait tellement pour lui. Mais la réalité était toute autre. Phénix n’avait rien a voir la dedans et Zack ne faisait que poursuivre sa vie comme tout un chacun. Comme Cloud lui même ferait bien de vivre la sienne … Non pas pour Tifa ou les enfants mais pour lui ! Avoir une vie qui lui appartienne, dans laquelle il pourrait faire ce qu’il voulait sans avoir a se soucier des autres. Une vie plus égoïste mais dans laquelle il se sentirait peut être mieux. Le jeune livreur ressentait soudainement comme une grande impression de vide… Un vide profond qui s’aspirait de plus en plus.

« Je suis ton ami, pas ton garde! Tu fais ce que tu veux, tu es libre de tes actions... »

Cloud ne savait pas quoi dire. Il baissa la tête et, machinalement, sans réfléchir à ce qu’il était en train de réaliser, il se saisit d’une pièce composant l’accélérateur. Un cruciforme était posé un peu plus loin. Il tendit la main pour s’en saisir puis commencer a bricoler la pièce, occultant les paroles que lui avait dit son ami hier. Il n’avait pas spécialement conscience d’aller contre ce qui paraissait être un souhait de Zack. Il avait agit naturellement, plus par réflexe qu’autre chose.

« J’ai…. Je n’ai pas dormi ici cette nuit…. J’ai loupé mes livraisons de ce matin… J’irai les faire demain en plus des nouvelles…. Je partirai tôt…. J’essayerai de pas rentrer trop tard…. »

Cloud reposa son tournevis dans la caisse et regarda la pièce qu’il faisait pivoter entre ses mains pour s’assurer qu’elle était parfaite. Une fois rassuré, il se remit debout et s’approcha de Zack, toujours assis devant sa moto qui prenait plus en plus forme. Il la lui tendit en le regardant dans les yeux

« Quand tu auras ton appartement… je… partirai d’ici… »

Il baissa la tête. Les mots lui avaient presque échappé, comme s’il avait pensé à voix haute. Ou bien est ce un désire profond de parler pour évacuer tout ce qu’il ressentait et qui l’oppressait ?

« Je n’ai pas ma place… »

* encore moins si tu n’es plus là * pensa t-il

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://f-fantasy-chronicles.forumactif.org
Zack Fair
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 491
Age : 32
Localisation : loin de la tourmente
Date d'inscription : 26/10/2008

Statistiques
Expérience:
144/125  (144/125)
Niveau:
22/99  (22/99)
Gils: 4970

MessageSujet: Re: La réparation de Phénix   Mer 10 Mar - 21:36

Cloud lui expliqua qu'il avait loupé ses livraisons de la journée mais qu'il comptait bien les rattraper dès le lendemain. Zack se demanda bien alors où il avait pu disparaitre aussi longtemps, il fronça les sourcils tout en continuant de bricoler, est ce que son ami lui cachait quelque chose? Est ce que c'était pour cela qu'il s'était excusé d'entrée? Le brun ne pouvait pas le blâmer de ne pas tout lui dire vu que lui même possédait un lourd secret, il supposa juste que ca devait être difficile de se taire comme pour lui même... à cet instant, il aurait souhaité tout lui raconter mais il resta silencieux, se mordant un peu la lèvre. Il se disait qu'il était encore trop tôt ... un jour viendrait où il lui dévoilerait tout mais pas encore...

Le blond s'était levé et Zack le suivit du regard prenant la pièce qu'il lui tendait.

« Quand tu auras ton appartement… je… partirai d’ici… »

Son appartement? Ça faisait bien longtemps qu'il ne lui en avait plus parlé... pourquoi lui disait il ca? Le brun déposa sur le sol la pièce que son ami venait de lui tendre et se leva afin d'être face au blond. Il posa sa main sur son épaule.

« C'est moi qui te retiens ici? »

Zack s'en voulait manifestement Cloud souhaitait partir du Septième Ciel mais par sa faute, il restait... pourtant il ne lui avait
jamais demandé un tel sacrifice! Le brun se sentit mal à l'aise à cet instant sans doute que son ami serait parti de ce lieu depuis bien longtemps si il n'était pas revenu dans sa vie!

« Tu peux partir même si je n'ai pas encore mon appartement! Je ne voudrais pas te retenir! J'ai déjà bien assez profité de toi avec Phénix! Comme je te l'ai dit, tu dois penser à ta vie aussi... »

Le brun souhaitait vraiment que son ami pense à lui après tout ce qu'il avait fait pour les autres et surtout, il ne souhaitait pas être un obstacle à ses envies d'indépendance.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cloud Strife
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 835
Age : 34
Localisation : Ni ici, ni ailleurs ....
Date d'inscription : 13/09/2008

Statistiques
Expérience:
74/125  (74/125)
Niveau:
18/99  (18/99)
Gils: 4295

MessageSujet: Re: La réparation de Phénix   Jeu 11 Mar - 0:11

Visiblement, les paroles de Cloud furent interprétées différemment par Zack lui pensait que si le blond restait au septième Ciel c’était uniquement pour lui. Si seulement il savait comme il était loin du compte. Si Cloud restait au bar c’était plutôt grâce à lui. Parce qu’il aimait beaucoup les moments passés ensemble, parce qu’il avait l’impression de retrouver un peu de leur complicité d’autrefois. Une complicité qui depuis le temps s’était bien endurcit et n’avais jamais était aussi solide qu’à cet instant présent.

Encore une fois, Cloud pensait avoir fait un faux pas. Il avait était indélicat dans ses propos et il se rendit compte que les interrogations de Zack étaient complètement légitimes. Pourtant il n’avait jamais voulu que son ami pense qu’il était un quelconque fardeau pour Cloud. Que si ce dernier restait c’était à cause de sa présence. Ce n’était pas en ce sens que Cloud avait formulé sa phrase et il se mit a culpabiliser davantage. Il avait voulu dire ca dans le sens où si Zack partait, il n’avait plus aucune raison de rester ici… et ce n’est pas Tifa et les enfants qui y parviendrait…

« Tu peux partir même si je n'ai pas encore mon appartement! Je ne voudrais pas te retenir! J'ai déjà bien assez profité de toi avec Phénix! Comme je te l'ai dit, tu dois penser à ta vie aussi... »

Le regard de Cloud s’était fait implorant, presque désespéré, lorsqu’il se fixa à celui de Zack. Et il posa ses main sur les bras de son ami dont il se saisit, sans doute plus fortement qu’il ne l’aurait réellement voulu. Cloud avait l’impression de toucher le fond et il se rattraper à Zack comme à une bouée de sauvetage pour ne pas s’enfoncer encore plus dans sa chute.

« Non…non ce n’est pas ca ! »

Il secoua un peu plus la tête de gauche a droite, accentuant ses céphalées qui s’étaient jusque là atténuées. Il ne voulait pas que Zack pense qu’il était la raison du mal être de Cloud alors qu’au contraire, il était celui dont il avait le plus besoin.

« J’aime bien que tu sois là ! J’aime bien qu’on puisse partager la chambre ! Et phénix aussi ! Ca me fait du bien de t’aider à la bricoler ! Je …. Si tu t’en va…. Je sais qu’il vaut que tu penses à toi et que tu prennes ton indépendance. C’est normal non ? mais moi…. Je n’aurai plus rien a faire ici si tu n’es plus là … »

Cloud avait l’impression que plus il parlait et plus il s’embrouillait. Il n’arrivait pas à expliquer ce qu’il ressentait. Tout était confus à son esprit alors ca devait aussi l’être pour Zack. Comme la veille au soir, Cloud fut saisit d’une envie irrépressible de fuir, de tout laisser dernière lui pour s’échapper il ne savait pas trop où. Il lâcha Zack soudainement, comme s’il venait de se brûler à son contact et son regard devient craintif, comme s’il était apeuré. Il se passa une main dans les cheveux et recula d’un pas, se heurtant au mur du bar qui se trouvait dans son dos. Il sursauta légèrement alors que son regard se posa sur Zack. Ses poings étaient serrés avec force, faisant blanchir considérablement la jointure de ses phalanges.

« Zack… Laisse moi aider… p…pour phénix … S’il te plaît… »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://f-fantasy-chronicles.forumactif.org
Zack Fair
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 491
Age : 32
Localisation : loin de la tourmente
Date d'inscription : 26/10/2008

Statistiques
Expérience:
144/125  (144/125)
Niveau:
22/99  (22/99)
Gils: 4970

MessageSujet: Re: La réparation de Phénix   Dim 14 Mar - 16:42

Les mains de son ami s'agrippaient à son bras pendant qu'il lui disait qu'une fois qu'il serait parti, il n'aurait plus sa place au bar.

Zack ne comprenait rien tout ce qu'il savait était que Cloud n'avait pas l'air d'être bien sans doute avait il passé une nuit difficile... il le regarda sans rien dire, ne sachant de toute façon pas ce qu'il aurait pu lui dire pour lui remonter le moral. Soudain, le blond retira ses mains prenant un air apeuré, il recula pour rencontrer un obstacle, le mur de l'immeuble qui se trouvait derrière lui.

Vraiment, le brun ne comprenait rien à l'attitude du livreur, qu'est ce qui lui prenait d'agir ainsi?

« Zack… Laisse moi aider… p…pour phénix … S’il te plaît… »

Cette demande surprit le brun... c'était donc parce qu'il lui avait dit qu'il voulait s'occuper des réparations de Phénix seul que Cloud se mettait dans cet état? C'était bizarre pour lui... il ne comprenait pas.

Il s'avança vers le blond et lui ébouriffa gentiment les cheveux.

« Je te repousse pas... seulement, tu as Fenrir, tu l'as construite tout seul et moi... j'ai Phénix! »

Il lui fit un petit sourire crispé.

« J'ai besoin de quelque chose qui m'appartienne... je n'ai plus rien ici! Pas de maison, très peu d'affaires personnelles... cette moto me donnera un peu de réconfort. »

Pour Zack, Phénix était bien plus qu'un amas de pièces, c'était son projet... mais aussi un moyen d'arriver à gagner un peu plus d'argent et d'avoir une certaine liberté.

Seulement en voyant Cloud aussi mal, il se dit qu'il pourrait bien accepter qu'il participe à la remise à neuf de son engin... il lui devait bien ca d'un coté. Le blond l'avait accueilli lorsqu'il était réapparu de la Rivière de la Vie, il s'en était occupé alors qu'il aurait très bien pu le laisser se débrouiller seul... c'est vrai qu'ils étaient amis autrefois mais rien ne l'obligeait à lui venir en aide. Surtout qu'à cause de lui, Cloud avait eu un destin bien particulier... en donnant sa vie et son épée, Zack l'avait d'une certaine façon condamné à cette existence qui semblait maintenant lui peser.

Il fixa alors son ami posant ses mains sur les siennes afin de le forcer à les desserrer.

« Tu pourras m'aider à trouver les pièces nécessaires! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cloud Strife
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 835
Age : 34
Localisation : Ni ici, ni ailleurs ....
Date d'inscription : 13/09/2008

Statistiques
Expérience:
74/125  (74/125)
Niveau:
18/99  (18/99)
Gils: 4295

MessageSujet: Re: La réparation de Phénix   Lun 15 Mar - 11:32

Bien que les paroles que Zack lui dit n’étaient celles auxquelles il s’attendait il se sentait réconforté. Mais a quelle parole s’attendait il au juste ? Lui même ne le savait pas. Il avait peut être espérait que Zack reviendrai sur sa décision de vouloir réparer phénix seul. Pour Cloud tout devenait confus. D’un coté il comprenait parfaitement pourquoi ce projet tenait tant à cœur de Zack et d’un autre coté il n’arrivait pas à saisir pourquoi ca le dérangeait tellement, tout d’un coup, qu’il l’aide dans son labeur.

Quand les mains de Zack se posèrent sur les siennes il prit conscience que sa réaction avait été stupide en plus d’être démesurément exagérée. Il ne s’était pas du tout contrôlé, il s’était laissé aller à la panique soudaine qu’il l’avait envahit. La panique de voir son ami prendre de la distance par rapport à lui pour finalement s’éloigner complètement et peut être finir par l’oublier…

Cloud garda la tête baissée un moment. Il fallait vraiment qu’il se reprenne, ne serait-ce que pour Zack. Son ami devait sans doute être inquiet de le voir dans cet état. Ca ne ressemblait pas à Cloud de se laisser aller de la sorte, il était plutôt du genre à pendre sur lui à chaque instant pour ne jamais laisser extérioriser ses émotions ou ses ressentiments. Mais là, c’était comme si un trop plein émotionnel l’avait fait exploser soudainement.

Il releva doucement la tête vers Zack pour le regarder un instant. Il ferait ainsi alors. Il se contenterait de l’aider à trouver des pièces pour sa moto mais ne toucherait plus à la mécanique en soit. Après tout c’était son souhait et il n’avait pas d’autres possibilités que de s’y plier. Il lui fit alors un léger signe de tête alors que ses mains se décrispaient lentement tandis que Cloud tentait de se reprendre.

« Oui…. Je vais t’aider pour les pièces alors … »

Sa tête lui parut tourner plus rapidement et devenir lourde tout d’un coup. Il laissa son front se poser un instant contre l’épaule de son ami avant de se redresser et de le regarder, le regard légèrement fuyant.

« Je crois que je ferai bien d’aller me reposer…. Je suis désolé… pour tout ca…. »

Cloud se dégagea de l’étreinte de son ami et se dirigea vers la porte qui donnait sur l’entrée secondaire du bar. Il posa sa main sur la poignée et avant de rentrer, tourna la tête vers Zack auquel il adressa un petit sourire encourageant. Il fit un léger signe de la main puis il monta dans la chambre rapidement pour qu’aucun autre habitant du Septième ciel ne lui tombe dessus entre temps. Il n’avait envie de voir personne… Après avoir prit des affaires de rechange il se dirigea vers la salle de bain pour apprécier un long moment de détente sous la douche bien chaude qui le calmait et lui détendait les muscles. Il ne sut combien de temps il resta là, le visage exposé l’arrivée d’eau, laissant cette dernière glisser sur lui et le réchauffer entièrement. Lorsqu’il se décida enfin a sortir, il se sécha et enfila des vêtements décontractés pour passer la nuit. C’est silencieusement qu’il regagna sa chambre et prit place sur son lit, allongé sur le coté et le visage tourné vers le mur. Il ne fallait pas qu’il pense, juste qu’il se repose…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://f-fantasy-chronicles.forumactif.org
Zack Fair
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 491
Age : 32
Localisation : loin de la tourmente
Date d'inscription : 26/10/2008

Statistiques
Expérience:
144/125  (144/125)
Niveau:
22/99  (22/99)
Gils: 4970

MessageSujet: Re: La réparation de Phénix   Lun 15 Mar - 13:07

Cloud posa sa tête sur son torse et Zack lui caressa les cheveux amicalement, il trouvait son ami bien fatigué et peu enthousiaste à sa proposition de l'aider à trouver les pièces nécessaires. Mais il ne s'en offusqua pas... le blond ne semblait pas être dans son assiette et sans doute que demain, après une bonne nuit de repos tout rentrerait dans l'ordre pour lui.

D'ailleurs, c'est ce que Cloud fit, il s'excusa puis disparut à l'intérieur du Septième Ciel. Zack resta dans la cours bien décidé à terminer ce qu'il était en train de faire, il se remit donc à bricoler Phénix jusqu'à tard le soir ou plutôt tôt le matin.

Il rangea alors sa moto et mit une bâche dessus puis doucement monta les escaliers pour se faufiler sous la douche puis dans la chambre. Son ami semblait être calme et dormait à point fermé. Le brun ne put s'empêcher de s'en vouloir de lui avoir fait tant de peine mais d'un coté, il voulait vraiment terminer son projet tout seul...

Il s'installa alors sous les couvertures et tomba immédiatement endormi pour se réveiller une poignée d'heures plus tard. Son levé fut un peu difficile mais après un passage rapide à la salle de bain où il se passa de l'eau froide sur son visage, il se sentait prêt à attaquer cette nouvelle journée qui s'offrait à lui.

Zack partit prendre un rapide petit déjeuner tout en écrivant sur une feuille les pièces qu'il aimerait avoir pour sa moto, il mit aussi quelques gils dans une enveloppe et déposa le tout sur la table à l'attention de Cloud. Il se mit ensuite en route pour les livraisons.

Une fois qu'elles furent terminées, il put se consacrer au jardin de l'amie de la dame au chat. Ce travail l'occupa jusqu'à ce que le soleil se couche mais il était ravi d'avoir avancé, encore une journée et il en aurait terminé!

Alors qu'il était sur le chemin du retour, Marguerite lui sonna lui demandant de passer parce qu'elle voulait lui demander un petit quelque chose. Mais les petits quelques choses de cette femme prenaient toujours du temps... il perdit donc deux heures à lui tenir compagnie, elle avait prétexté avoir besoin de lui pour accrocher un cadre mais en fait, elle souhaitait plus qu'il soit près d'elle, qu'il lui tienne compagnie... Zack avait compris assez vite comment elle fonctionnait mais même sil aurait souhaité partir pour continuer à bricoler, il n'avait pas le cœur à lui dire... de toute façon, elle ne comprendrait pas et puis... la pauvre, elle était seule.

Lorsque le brun arriva à partir, il se dépêcha de retourner au bar. Il y entra pour dire bonjour aux habitants puis ressortit aussi vite bien décidé à avancer. Il sortit alors sa moto et la plaça dans la cours, alluma les spots et étala tous les outils dont il aurait besoin. Il croisa les doigts pour que Cloud ait trouvé ce qu'il lui avait demandé sur sa liste.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cloud Strife
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 835
Age : 34
Localisation : Ni ici, ni ailleurs ....
Date d'inscription : 13/09/2008

Statistiques
Expérience:
74/125  (74/125)
Niveau:
18/99  (18/99)
Gils: 4295

MessageSujet: Re: La réparation de Phénix   Mar 16 Mar - 15:32

Le sommeil avait submergé Cloud sans même que ce dernier s’en rende vraiment compte. Il avait passé toute la nuit sans se réveiller, dormant d’un profond sommeil dépourvu du moindre rêve. Il avait vraiment besoin de repos sans vraiment en connaître les raisons. Après tout, comparé à Zack il était loin de travailler autant que son ami.

Le lendemain matin lorsqu’il se réveilla, Zack était encore assoupi dans son lit. Cloud se mit debout en prenant soin de ne pas faire grincer le sommier et il resta un instant devant Zack. Il se sentait vraiment honteux lorsqu’il repensait aux événements qui s’étaient passés la vieille. A bien y réfléchir, il devrait même essayer de tout oublier s’il ne voulait pas déprimer de nouveau. C’était une nouvelle journée qui commençait et il espérait de tout cœur qu’elle serait meilleure que les deux précédentes.

Il prit des affaires et alla dans la salle de bain en prenant garde de ne pas réveiller toute la maisonnée encore endormie. Il fallait dire qu’il était bien de bonne heure, tellement que le soleil ne s’était pas encore levé. Mais les livraisons que Cloud devait effectuer étaient éloignées et s’il voulait pouvoir en enchaîner plusieurs, il lui fallait partir le plus tôt possible.

Après sa toilette il se dirigea vers le garage duquel il sortit Fenrir. Il ne démarra pas le moteur immédiatement, sachant que le ronflement de celle-ci aurait pu réveiller les endormis du Septième Ciel. Il marcha donc à coté de son imposante monture, la poussant à bout de bras jusqu’à la sortie du quartier pour enfin pour la chevaucher et mettre en route son moteur.


La première de ses destinations était Fort Condor, un petit village rupestre situé au sud est de Midgar. Il lui faudrait bien trois bonnes heures pour y parvenir. Ensuite il faudrait qu’il revienne au septième ciel chercher un nouveau paquet. Ce dernier serait à livrer jusque Kalm, destination bien plus proche qui allait économiser ses forces et son essence !

Lorsqu’il fut de retour entre ces deux livraisons, Cloud était monté dans la chambre qu’il partageait avec Zack. Il ne s’attendait pas à y trouver son ami mais il se disait qu’une surprise pouvait toujours être possible. La pièce était vide et seul un morceau de papier et une petite bourse en cuire attira son attention sur le bureau. Il s’en approcha pour trouver la liste des pièces manquantes pour phénix ainsi que de l’argent que Zack avait préparé pour lui si toutefois il arrivait à acquérir des pièces. Cloud soupira avant de plier la feuille en quatre et de la fourrer dans une de ses poches, tout comme il le fit avait la bourse pleine.

Sans attendre plus longtemps ni prendre le temps de se restaurer, il alla se dépêcher d’enchaîner avec la livraison suivante. S’il était suffisamment rapide, ca lui laisserait du temps pour parcourir différents garages qu’il connaissait et qui étaient susceptibles de posséder les pièces nécessaires aux réparations.

Lorsque Cloud rentra enfin au Septième Ciel, la nuit avait étendu son rideau noir sur la ville et Zack s’était déjà installé pour travailler. Cloud alla ranger Fenrir comme à son habitude puis il ouvrit le compartiment qui lui servait habituellement à ranger ses épées. Il en sorti un sac en toile de jute qui, au vu de la grimace que faisait le blond, semblait relativement lourd. Il s’approcha de Zack et posa le tout a coté de lui

« Salut »

Cloud attrapa un chiffon qui traînait par terre et se ressuya les mains dessus avant de s’accroupir devant ce qu’il avait rapporter. Il sortit une petite dague attachée à une de ses ceintures et coupa la cordelette tressée qui maintenait le sac fermé.

« Je t’ai trouvé quelques pièces de la liste que tu m’as laissé »

A chaque fois qu’il sortait une pièce, il l’énumérait pour que Zack voit ce qu’il avait pu dénicher. Cloud ne savait pas si les pièces qu’il avait acheté étaient conformes aux attentes de son ami mais il espérait que cela conviendrai. Par chance, depuis le temps qu’il avait Fenrir et vu toute la patience et la passion qu’il mettait à la bricoler, la plupart des garagistes de Midgar connaissaient Cloud et lui faisaient bénéficier de tarifs avantageux.

Une fois le sac vide il se redressa et posa ses mains sur ses hanches

« Demain je dois aller à Junon. Je trouverai certainement des bases de carrosserie là bas. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://f-fantasy-chronicles.forumactif.org
Zack Fair
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 491
Age : 32
Localisation : loin de la tourmente
Date d'inscription : 26/10/2008

Statistiques
Expérience:
144/125  (144/125)
Niveau:
22/99  (22/99)
Gils: 4970

MessageSujet: Re: La réparation de Phénix   Mer 17 Mar - 12:06

Zack était bien absorbé par sa tache lorsque Cloud arriva et il ne s'aperçut de sa présence que lorsque celui-ci déposa un sac qui semblait bien rempli et qui fit un bruit de fer lorsqu'il s'ouvrit, les pièces se dispersant sur le sol.

« Je t’ai trouvé quelques pièces de la liste que tu m’as laissé »


Le brun lui offrit un grand sourire de satisfaction avec ce que son ami venait de lui rapporter, il avait largement de quoi bricoler.

Le blond se releva et l'informa que le lendemain il devait se rendre à Junon et que sans doute là-bas, il trouverait des éléments de carrosserie. En effet, ca devenait urgent de monter la carcasse du véhicule sans quoi l'engin ne ressemblerait qu'à un tas de pièces emboitées.

« C'est super! Je te donnerai encore des gils... enfin j'espère que tu en auras assez! »

En regardant ce que son ami venait de lui rapporter il se demanda si il lui restait de l'argent... peut être pas... c'était même certain c'était sans doute pour cela qu'il n'avait pas pu lui amener toute la liste

« Tu... je t'avais donné assez de gils? enfin pour ce que tu as ramené...»

Il savait au fond de lui que Cloud lui aurait avancé l'argent, mais il préférait quand même ne pas lui en devoir...

Zack s'était remis à son labeur ne pouvant plus attendre un instant de plus, il s'était fixé comme but que chaque nouvelle pièce acquise serait montée automatiquement ainsi il avancerait plus vite! Il lui restait une dizaine de jours et il comptait bien respecter ce délai.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cloud Strife
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 835
Age : 34
Localisation : Ni ici, ni ailleurs ....
Date d'inscription : 13/09/2008

Statistiques
Expérience:
74/125  (74/125)
Niveau:
18/99  (18/99)
Gils: 4295

MessageSujet: Re: La réparation de Phénix   Mer 17 Mar - 15:35

Cloud regardait Zack travailler sans pour autant essayer de l’aider. C’était le désire de son ami il n’avait pas d’autre choix que de s’y plier. Il ne pouvait que lui rapporter des pièces pour l’aider et c’était tout. Cloud se dit qu’il n’avait pas à se morfondre comme il le faisait. Après tout s’il tenait vraiment à aider Zack ce n’était pas pour bricoler la moto parce que ca, il avait déjà fort a faire avec Fenrir. C’était surtout pour passer du temps avec lui et ils pouvaient très bien continuer a passer du temps ensemble sans que Cloud n’eut a toucher la moto. Même si il se sentait profondément inutile a rester les bras croisés alors que son ami s’échinait sur la moto à réparer…

Cloud resta en retrait. Il regardait ce que faisait Zack distraitement, plongé dans ses pensées. Alors quand son ami s’adressa a lui il ferma les yeux et secoua un peu la tête pour se reprendre et se concentrer sur ce que Zack était en train de lui raconter

« Oui, tu m’as donné assez… Je n’ai dépensé que la moitié… J’ai trouvé pas mal de chose dans un garage du secteur 2 … »

Cloud désigna la liste un petit geste du menton

« Le reste il n’y a rien sur Midgar…. Je dois aller ce week end sur l’autre continent. Je passerai à Rocket Town. Cid aura les pièces j’en suis sur »

Cloud resta un instant depuis sans rien faire et puis il s’accroupit pour finalement s’asseoir sur le sol. Les jambes repliées contre son torse il regardait Zack travailler. La moto avançait vraiment bien. Une fois la carrosserie dessus elle serait magnifique. Cloud se demandait d’ailleurs comment Zack avait l’intention de la faire, ou même s’il avait une idée de la couleur qu’il voulait repeindre son engin. Inconditionnel du noir, Cloud l’aurait bien vu dans ses tons là mais sa ressemblance avec Fenrir aurait certainement dérangé Zack. Et puis noir…. C’est tellement passe partout maintenant. Peut être allait il choisir du bleu ? Un bleu nuit métallisé ?

Assis dans cette position Cloud sentit ses jambes s’engourdir. Il les tendit devant lui en prenant appuie sur ses mains posées dans son dos. Il leva la tête vers le ciel n’y voyant rien d’autre qu’un amas de métal que constituait la Plaque qui soutenait la partie supérieur de Midgar. C’était tellement dommage de ne pas pouvoir voir le ciel… La nuit et les étoiles auraient du être magnifique à n’en pas douter.

Cloud baissa la tête et regarda de nouveau son ami. Il fallait qu’il dise quelque chose. Il avait l’impression que c’était devenu vraiment pesant entre eux et il ne supportait pas le malaise qui s’installait. Il ouvrit la bouche pour la refermer dans le vide puis il renouvela la manœuvre et cette fois ci, des mots s’échappèrent de ses lèvres

« Tu as dessiné les plans de carrosserie ? On risque de m’en demandé demain à Junon pour savoir ce dont tu as besoin exactement… »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://f-fantasy-chronicles.forumactif.org
Zack Fair
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 491
Age : 32
Localisation : loin de la tourmente
Date d'inscription : 26/10/2008

Statistiques
Expérience:
144/125  (144/125)
Niveau:
22/99  (22/99)
Gils: 4970

MessageSujet: Re: La réparation de Phénix   Mar 23 Mar - 21:55

Zack était très content d'apprendre qu'il lui avait donné assez de gils au moins c'était une bonne nouvelle et ca le rassurait. Il n'aimait pas être endetté surtout auprès de son ami et puis cela voulait dire aussi que Cloud avait réussi à obtenir les pièces à bon prix. C'est qu'il ne lui avait pas remis une grosse somme, enfin pas autant qu'il ne l'aurait voulu.

Le brun acquiesça à sa proposition de regarder dans les villes qu'il devait visiter, sans doute y trouverait il là bas ce dont il avait besoin... il aurait aimé le suivre, aller avec lui pour d'une part l'aider mais aussi pour chiner dans les magasins spécialisés en pièces détachées. Il ne put s'empêcher de soupirer... la réalité, c'était qu'il ne pouvait pas bouger d'ici... qu'il devait rester bien sagement à attendre que son ami lui ramène de quoi restaurer son véhicule. Et pour oublier ce désagrément, il mit encore plus d'ardeur à bricoler.

Cloud s'était accroupi à ses cotés et le regardait faire. Sans doute mourrait il d'envie de l'aider mais même si Zack le ressentait, il ne voulait pas... il souhaitait réellement terminé seul! C'était important pour lui et de toute façon, il n'avancerait pas plus vite à deux vu que ce qu'il était en train de faire ne demandait que deux mains.

Un lourd silence c'était installé mais cela ne dérangeait pas plus que ca le brun qui se concentrait sur son montage délicat.

« Tu as dessiné les plans de carrosserie ? On risque de m’en demandé demain à Junon pour savoir ce dont tu as besoin exactement… »

Zack tressaillit légèrement, ne s'attendant pas à entendre une voix, il lâcha malgré lui l'outil qu'il tenait en main et celle ci tomba sur le sol émettant un léger bruit de fer.

Il ferma les yeux... oui il avait dessiné les plans mais ils étaient dans sa tête et n'avait jamais pensé à les mettre sur une feuille de papier... ce qu'il devrait manifestement faire pour son ami qui avait raison, sans idée sans doute qu'il ne pourrait pas trouver ce qu'il désirait. Cela le ramena encore à penser qu'il était cloué à Midgar... si il avait pu accompagner Cloud... si...

Le brun reprit sa clé et reprit son montage

« J'ai une idée claire de ce que je veux mais... »

Il tapota sa tête pour montrer au blond que tout était bien à l'intérieur de celle ci

« Tout est bien là... ce qui ne risque pas de t'aider beaucoup j'imagine! »

Il se mit à rire nerveusement... c'était si frustrant

« Je t'en ferai un croquis demain... »

Il s'y mettrait dès que sa journée serait terminée, certes il ne pourrait pas bricoler autant qu'il veut mais c'était une étape aussi importante.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La réparation de Phénix   

Revenir en haut Aller en bas
 
La réparation de Phénix
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Chronicles :: Section RPG :: Final Fantasy VII :: Midgar :: Quartier et Taudis du Secteur 7 :: Bar le Septième Ciel ( QG AVALANCHE)-
Sauter vers: