Final Fantasy Chronicles

Forum de RPG sur Final Fantasy VII. Enjoy ^^
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Qui pouvait s'y attendre ? (libre à tous )

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Qui pouvait s''y attendre ? (libre à tous )   Mar 19 Mai - 15:40

Le secteur 2, l'un des secteurs le plus pauvre. Des maisons de fortunes, des amas de terres et de taules, des déchets partout. Ce matin là, il y aurait une grande révolution dans les taudis. Il était huit heures, de grands hélicoptères et d'énormes camions de toutes sortes débarquèrent dans les ruelles étroites des taudis. Les gens se levèrent, la peur au ventre, les membres tremblotants. Dans une voiture sobre, noir, vitres teintées, Rufus Shinra. Très rapidement, un panneau d'informations s'élevait, surplombant une zone étendue des taudis. On pouvait lire :


TRAVAUX SECTEUR DES TAUDIS 2
OBJECTIF : Développement urbain
FINANCEMENT : Département du développement urbain
DIRIGE PAR : Rufus Shinra
DUREE : 4 mois
COÛT : 8 000 000 gils.


Rufus se dirigeait vers un groupement d'ouvriers, les chefs de chantiers.Il remettait à chacun une feuille, qu'ils signèrent rapidement avant de rompre les rangs et gagner leurs secteurs. Les camions se séparèrent en groupe, et les chantiers s'élevèrent sous les regards ébahis des habitants. Il y a quelques semaines, Rufus Shinra avait fait du bruit avec ce nettoyage général au département du développement urbain.
Ce qu'il fallait comprendre de ce carnage, au final, c'était pour changer les plans et les projets du département. Rufus avait débloqué de nombreux fonds pour les rediriger vers le développement des villes pauvres. Ca pouvait choquer les plus dubitatifs mais c'était le président qui avait donné l'ordre de débloquer des fonds pour la reconstruction et l'amélioration des conditions de vie en générale.
Le président s'attendait à voir débarquer des personnes comme Cloud, ou Zack. La présence de Rufus était sans arrêt jugée malsaine, et on n'hésitait pas d'user de moyens radicaux pour éliminer le plus riche d'entre eux.
Ce n'était pas l'argent qui avait motivé Rufus, ni le bon sentiment du peuple envers lui. Il mettait en oeuvre tout ce qui pouvait éviter une nouvelle vengeance de la planète.
Revenir en haut Aller en bas
Cissnei

avatar

Nombre de messages : 158
Age : 25
Date d'inscription : 16/11/2008

Statistiques
Expérience:
90/100  (90/100)
Niveau:
12/99  (12/99)
Gils: 1650

MessageSujet: Re: Qui pouvait s'y attendre ? (libre à tous )   Mar 19 Mai - 17:41

Enormément de choses avaient changé dans la vie de Cissnei depuis la mission de nettoyage du département de développement urbain. Sa relation avec Zack était la cause principale de tous ses changements. Elle continuait de remplir ses fonctions au sein des services secrets de la Shinra tout en vivant une double vie avec Zack, cachée aux yeux de tous et surtout de sa hiérarchie. Elle n’osait même pas imaginer ce qui pourrait arriver si Rufus Shinra ou Tseng apprenaient l’existence de cette relation.

Cissnei avait reçu une convocation par mail émanant de son Président. Il lui disait que si elle désirait connaître la raison de la mission de destruction du département de développement urbain, il fallait qu’elle se rendre dans les taudis du secteur 2 de Midgar. Elle ne savait pas vraiment a quoi elle devait s’attendre. Elle avait appris à ses dépend que le Président Shinra était un homme des plus imprévisibles.

Cissnei se tenait droite, impassible, elle avançait en direction du secteur qui était indiqué sur son mail. Elle n’avait que rarement eut l’occasion de se rendre dans les taudis du secteur 2 réputés pour être l’un des plus désastreux de la ville. Jamais un endroit n’avait aussi bien porté son nom … Taudis …. Un ramassis de bidonvilles, de décharge publique d’où s’échappait une odeur des plus nauséabondes … Elle avait pitié des gens qui habitaient ici … les pauvres ….

Elle marchait sur les sentiers en regardant ce qui se passait autour d’elle et elle fini par arriver devant un énorme panneau qui attira son attention. Des travaux dans le secteur 2 ? Et pas n’importe lesquels à en juger par les crédits débloquer pour l’élaboration de ces derniers. Le plus surprenant restait encore le nom du promoteur chargé de les diriger ! Rufus Shinra ….

Est ce qu’elle comprenait bien ? Il avait voulut récupérer la direction du département de développement urbain dans le but de rendre les taudis plus confortables, plus vivables tout simplement. Elle était stupéfaite, pourtant il lui avait dit de nombreuses fois qu’elle ne devait pas regretter cette mission et les sacrifices engendrés parce que c’était pour le bien de tous

Elle s’approcha de son Président dont elle reconnu immédiatement la silhouette. Elle attendit qu’il eut fini de signer des papiers avant de s’adresser à lui. Comme d’habitude elle le salua respectueusement en s’inclinant dans une courbette très protocolaire

« Président Shinra …. Que signifient ses travaux ? »

Elle regarda autour d’elle tous les tracteurs et pelleteuses qui s’activaient

« Vous comptez réhabiliter le secteur complet ? »

Cissnei écouta sa réponse alors que au loin, une silhouette familière s’approcha d’eux. Une silhouette bien trop familière … Cissnei écarquilla les yeux alors que son cœur sembla s’arrêter sur place. Elle regarda Zack les rejoindre avec une appréhension grandissant de plus en plus, ancrant son regard au sien lorsqu’il fut à coté d’eux. La surprise était visible chez l’ancien soldat. C’était la première fois qu’ils se retrouvaient confronté l’un à l’autre en public… délicate situation …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack Fair
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 491
Age : 32
Localisation : loin de la tourmente
Date d'inscription : 26/10/2008

Statistiques
Expérience:
144/125  (144/125)
Niveau:
22/99  (22/99)
Gils: 4970

MessageSujet: Re: Qui pouvait s'y attendre ? (libre à tous )   Mar 19 Mai - 18:21

Zack passait par le secteur 2 en revenant d’une livraison quand il aperçut des grues et autres engins servant à la construction très vite son regard fut porté sur un panneau qui annonçait un chantier pour un soit disant développement urbain le tout dirigé par Rufus Shinra, rien qu’en lisant ce nom, le brun fut pris d’une colère sans nom…

Il se demandait bien ce que le président manigançait encore, ces travaux devaient cacher de mauvaises intentions de sa part.

Zack courut alors vers le Septième Ciel afin d’en tenir informer Cloud.

« Des travaux ! dans le secteur 2 ! »


A bout de souffle ses phrases coupées, il essayait d’expliquer ce qu’il venait de découvrir au blond mais voyant l’air interrogatif de son ami, il préféra reprendre son souffle afin de pouvoir lui expliquer calmement sa découverte.

« J’ai vu des camions dans les taudis, manifestement Rufus est en train d’aménager le secteur 2… seulement, je n’ai pas confiance ! je pense que nous devrions aller faire un tour afin de nous informer de ce qu’il en retourne vraiment »

Il tira Cloud par le bras trop pressé de rendre sur le chantier d’autant plus qu’il avait cru apercevoir le président sur place en fait, il avait remarqué une voiture de couleur sombre aux vitres teintées, très vite Zack avait fait le lien avec Rufus, très peu de personne pouvant se permettre de posséder un véhicule de cet acabit.

Les deux hommes marchèrent à grande vitesse et arrivèrent rapidement sur le lieu des travaux.

Zack scrutait du regard les alentours, tout autour de lui des ouvriers qui tenaient des papiers dans leurs mains, sans doute leur contrat.. ou les plans des futures constructions puis ses yeux s’arrêtèrent sur deux silhouettes reconnaissables, celle de Rufus qui comme à son habitude était vêtu de blanc et celle de Cissnei… il marqua une pause dans sa marche tant il fut surpris de la voir là mais après tout elle faisait partie des Turks et était sous les ordres de la Shinra.

Il prit une grande respiration puis rattrapa Cloud qui lui avait continuer son chemin se dirigeant d’un pas assuré vers les deux personnes qui se tenaient cote à cote et qui semblaient être en pleine discussion.

Les deux amis arrivèrent enfin à la hauteur des deux membres de la Shinra.

Zack ancra son regard à celui de Cissnei en essayant de cacher sa joie de la revoir même si c’était dans une situation délicate, même si ceux qui les entouraient n’étaient pas au courant de leur liaison.

Le brun se frotta nerveusement l’arrière de la tête tout en demandant des comptes au président

« Tu nous caches encore quoi ? projet d’amélioration du secteur… mais à quelle fin ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qui pouvait s'y attendre ? (libre à tous )   Mar 19 Mai - 22:51

Rufus étouffait un petit toussotement, les odeurs émanant de toutes sources pourries par la pollution du terrain lui donnait la migraine. Jamais il ne s'était rendu compte à quel point les endroits étaient invivables.
Il discutait avec un des nouveaux responsables du département urbain, signait des formulaires et remercia l'homme en question. Tout se passait bien, mais le regard fusillant, prêt à bondir sur le président, se faisaient pressant et gênant. Rufus n'en prêta qu'une quelconque attention, il ne faisait pas ça pour eux, même si au final ce sont ces gens qui habiteraient les nouveaux lieux.
Il croisait les bras, le regard froid et fixe sur les premiers avancements. Quelques minutes après et un nouveau papier signé, Cissnei arrivait enfin. Elle semblait guérie, peut être le vaccin avait eu un effet positif. La jeune femme n'avait peut être pas fait le lien, ou peut être que si.
Le réel but de sa mission se dessinait sous ses yeux, le sacrifice avait du bon. Répondant d'un signe de la tête à son salut, il scruta le visage de la jeune femme. Elle avait perdu de son assurance d'avant mission, mais elle avait un bon teint.
Les questions de Cissnei furent presque impertinentes, juste pour entamer la discussion.

- Fais le lien avec ta mission, Cissnei. Les gens savent qui est la personne derrière un tel changement.


Il tendait le bras vers les gens, toujours à l'affût devant leurs baraques. Tous semblaient se focaliser sur la jeune femme, des murmures enthousiasmés parcouraient les foules.
Il s'agissait d'un système finement travaillé par Rufus.

- Vois tu, il y a une rumeur qui dit qu'une jeune femme rousse, des Turks, a fait un travail remarquable en vue d'aider les pauvres gens des taudis.

Il assura sa phrase par un sourire léger, espérant qu'elle avait comprit. En effet, Rufus avait tout fait pour ne paraître dans les bonnes grasses du peuple, il s'était chargé de faire courir la rumeur concernant Cissnei. Qu'elle le voulait ou non, elle avait une notoriété grandissante et une image de bienfaiteuse. Pas forcément bien pour une Turks, mais Rufus n'était pas cité une seule fois et c'est bien là l'essentiel. Il ne figure qu'en tant que financeur des opérations.

- Les temps ont changé, les rôles aussi, faut il croire...

Comme attendu, Rufus vit arriver au loin l'ex soldat Fair. Il se retournait vers Cissnei en attendant que l'ancien employé de la shinra les rejoigne. En y pensant, il n'avait plus vu Zack depuis ... A quoi bon resasser les mauvais souvenirs. Son regard se portait au hasard sur Cissnei et ensuite se posa sur le paysage derrière, mais l'attitude de la jeune femme semblait avoir changé. Ses joues avaient rougie, elle semblait un peu moins stoïque.
Peut être était ce le fait que les gens la regarde et la considère comme une femme bien. Rufus n'allait pas chercher plus loin.
Et comme prévu, c'est avec froideur et dureté que Zack s'adressa à Rufus, accompagné de Cloud Strife. Non surpris de le voir accompagné de son ami introverti, le président fixa ce dernier avec insistance. Leur dernière rencontre datait du jour où le gang de kadaj avait propagé la terreur. Depuis, les relations avec Strife et son groupe avait été enterrinée.

- Zack Fair et Cloud Strife, cela fait longtemps.

D'un ton sûr et posé, il affichait un sourire léger, preuve de son aisance en la présence des deux hommes.

- Oh, je vois que vos propos à mon sujet n'ont guère changés. Comment dites vous par chez vous.. Il n'est jamais trop tard pour changer? Bien que je ne change pas moi même, Cissnei et moi avons supposé bon de proposer un nouveau mode de vie à Midgar.


Il se tournait vers la jeune femme qui chercha à ne croiser aucun regard par de subtiles regards "intéressés". Rufus avait du mal à comprendre le malaise, mais n'eut pas le temps de chercher les raisons, elle ne devait pas être tout à fait rétablit mentalement. Pour une turks, c'était regrettable. On dira que les temps étaient propices à la guérison lente des blessures.

- Un problème, Cissnei ?
Revenir en haut Aller en bas
Cissnei

avatar

Nombre de messages : 158
Age : 25
Date d'inscription : 16/11/2008

Statistiques
Expérience:
90/100  (90/100)
Niveau:
12/99  (12/99)
Gils: 1650

MessageSujet: Re: Qui pouvait s'y attendre ? (libre à tous )   Jeu 21 Mai - 0:13

Cissnei regarda autour d’elle et elle remarqua les regards des habitants des taudis fixés sur elle. Ils lui souriaient, d’autres lui adressaient même des signes de la main alors qu’elle les voyait murmurer les uns aux autres. Elle était très gênée par cette situation qu’elle ne comprenait pas. Elle l’avait l’impression désagréable d’attirer l’attention pour elle sans pour autant avoir fait quoique ce soit méritant cette reconnaissance. La réponse à ses interrogations lui arriva de la bouche de son Président.

Ce dernier lui expliqua qu’une rumeur circulait sur une jeune femme rousse qui avait beaucoup œuvré pour le réaménagement des taudis. Cissnei resta interdite en l’écoutant. Elle n’avait pas besoin de demander de qui venait cette rumeur pour savoir que c’est le président en personne qui en était l’auteur. Elle ne s’interrogea pas sur la raison de cette rumeur, elle ne mit pas longtemps pour en comprendre la cause ! Rufus Shinra donnait ainsi l’impression à Cissnei de ne pas avoir fait ce massacre pour elle. Elle avait travaillé durement pour ces pauvres gens dans la misère. Elle se retrouvait au centre de leur attention et tout les signes amicaux qu’ils lui adressaient venaient du fond de leur cœur, comme pour apaiser celui meurtri de la jeune turk depuis cette mission épouvantable. D’autre part, Rufus ne récoltait pas la gloire de cette mission, la Shinra non plus. Cela donnait l’illusion d’agir de façon désintéressée. Mais d’un autre coté… Cissnei se demandait si ce n’était tout simplement pas une façon pour lui de s’excuser de lui avoir fait subir tout cela.

Cissnei était confuse. Elle le regarda perplexe avant de le remercier aussi chaleureusement qu’elle le pouvait.

« Merci président ! Merci pour eux…. » dit elle en désignant d’un ample mouvement de bras les badauds qui la regardaient comme si elle était une déesse.

Une déesse de la mort pensait Cissnei …. Le sourire de ces gens avait le prix de la vie d’autres personnes … On lui avait toujours dit qu’il fallait faire de grands sacrifices pour voir de grands changements …. La joie de ces personnes ne ferait pas renaître les gens qu’elle avait tué mais c’était un mal pour un bien à quelque part … triste consolation…

Lorsque Zack et Cloud arrivèrent le malaise de la jeune turk augmenta d’un cran. Son cœur se mit a battre très rapidement alors qu’une coloration pourpre s’étalait sur son visage. Cela faisait plusieurs semaines maintenant que Zack et elle entretenaient une relation tenue secrète aux yeux de tous et, surtout, de son Président. Elle savait qu’en tant que Turk les relations amoureux étaient proscrite et pourtant, elle ne pouvait pas aller contre ses sentiments.

Elle fuyait tout ce qui pouvait rappeler à Zack qu’elle appartenait au Truk. Elle refusait catégoriquement qu’il la voit dans son uniforme et le comportement détaché qu’elle affichait en service était loin de celui agréable et tendre qu’elle avait en présence de Zack.

- Oh, je vois que vos propos à mon sujet n'ont guère changés. Comment dites vous par chez vous.. Il n'est jamais trop tard pour changer? Bien que je ne change pas moi même, Cissnei et moi avons supposé bon de proposer un nouveau mode de vie à Midgar.

Cissnei paniqua légèrement. Zack allait peut être croire que depuis le début elle était au courant de ce projet de réaménagement des taudis alors qu’en fait elle venait de l’apprendre a l’instant et qu’elle ne lui en avait pas parlé. De plus, contrairement a ce que venait de signaler le Prédisent, l’initiative d’un tel projet n’émanait pas d’elle ! Jusqu'à il y a quelques minutes, elle ignorait complètement ce qui se tramait ici. A dire vrai, elle trouvait que ce projet était nécessaire et elle soutenait le président dans son action en espérant malgré tout que cela ne serait pas un stratagème de Shinra dissimulant une fin bien plus perfide. Mais pour une fois, elle était persuadé que ce n’était pas le cas et que Rufus Shinra été sincère lorsqu’il parlait de vouloir changer

Perspicace, le président ne manqua pas de remarquer le trouble qui s’était emparé de Cissnei

- Un problème, Cissnei ?


Son regard quitta celui de Zack et elle se mit a sursauter légèrement, troublée qu’il s’adresse a elle, la surprenant dans ses pensées. Elle hocha la tête de gauche a droite un peu trop brusquement pour paraître sincère puis elle reprit son sérieux et toute maîtrise d’elle même.

- Non Président, aucun problème !


Cette maudite coloration rouge toujours présente sur ses jours, elle riva son regard dans celui de Zack

« Les taudis du secteur 2 sont un ramassis d’immondices comme vous le voyez. Le département de développement urbain, soutenu financièrement par la Shinra Corp. souhaite une réévaluation de ce terrain afin d’aménager des logements dignes de ce noms aux habitants du quartier. Soyez assurez que rien ne se cache derrière tout ca, n’est ce pas Président ? »

La dernière question avait été posée à la fois pour rassurer Zack et Cloud mais aussi pour se rassurer elle même ! Elle avait besoin d’entendre son président lui assurer qu’aucun mauvais coup ne se cachait derrière ce grandiose projet de réhabilitation qui allait changer la vie de centaines de personnes qui en avaient bien besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack Fair
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 491
Age : 32
Localisation : loin de la tourmente
Date d'inscription : 26/10/2008

Statistiques
Expérience:
144/125  (144/125)
Niveau:
22/99  (22/99)
Gils: 4970

MessageSujet: Re: Qui pouvait s'y attendre ? (libre à tous )   Jeu 21 Mai - 10:23

Zack n’en revenait pas Rufus était égal à lui même autosuffisant… il pensait être dans son bon droit en effectuant ses travaux de réaménagement.

Postée à côté de lui, Cissnei semblait un peu mal à l’aise et bien qu’elle regardait dans les yeux le brun, ce dernier pouvait ressentir qu’elle n’aimait se retrouver dans une telle situation d’autant plus que le président avait englobé la jeune Turk dans son projet, manifestement elle serait de mèche avec lui, ils voulaient proposer un nouveau mode de vie à Midgar.

L’ex soldat croisa les bras tout écoutant d’un air amusé les propos de son ancien patron, comment pouvait il être convaincu à ce point de ses dires ! comme si tous les aménagements qu’il proposait allait tout révolutionner et effacer toute la pauvreté des taudis de la ville.

Zack soutenu le regard de son amie non sans avoir un peu de mal à cacher qu’il était ravi de la voir, son cœur s’était serré quand il l’avait distingué au loin mais, là devant Cloud et Rufus, il devait se concentrer pour ne rien laisser apparaître de son émoi aux cotés de celle avec qui maintenant il entretenait depuis quelques semaines une relation cachée. Il prit alors un air indifférent la toisant de la tête aux pieds, se disant que décidément cet uniforme ne lui seyait vraiment pas, il l’avait vue dans des tenues qui la mettaient plus en valeur que cet costume strict de couleur sombre mais elle était en faction, ce qui justifiait ces habits.

« Les taudis du secteur 2 sont un ramassis d’immondices comme vous le voyez. Le département de développement urbain, soutenu financièrement par la Shinra Corp. souhaite une réévaluation de ce terrain afin d’aménager des logements dignes de ce noms aux habitants du quartier. Soyez assurez que rien ne se cache derrière tout ca, n’est ce pas Président ? »


Comment pouvait elle croire en ce projet ? par ces paroles, Zack se mit à croire qu’elle devait être au courant de cet aménagement et qu’elle le lui avait caché. Avait elle si peu confiance en lui pour qu’elle ne lui en ait pas fait part ? Il eut du mal à cacher sa déception devant ce triste constat son visage se faisait plus dur et son regard s’assombrit alors qu’il le détacha d’elle afin de l’ignorer. Il se sentait trahi…

Le brun fixa alors Rufus d’un air dédaigneux

« Certaine personne ne change jamais et tu fais partie de ceux là ! »

Il regarda les gens qui se trouvaient devant leur maison, les habitants du taudis semblaient avoir des attitudes partagées entre la joie et l’inquiétude

« Où vas tu les loger durant les travaux ? »

D’un geste il montra une vieille dame seule qui pleurait

« Certains n’ont pas nul part où aller… je te parle de familles entières dont les racines sont profondément ancrées en ce lieu, je te parle de personnes âgées qui ne quitteront jamais leur secteur ! »


Zack émit en suite un petit rire caustique

« Et quand les logements seront prêts ! je parie que tes loyers seront hors de prix pour ces personnes qui ont déjà bien du mal à finir leur fin de mois… les étouffant encore plus dans leur misère… »

Il fixa méchamment Rufus ignorant complètement Cissnei à qui il venait de tourner le dos, l’ignorant complètement

« Ils vont vivre dans des maisons certes plus confortables mais qu’ils devront quitter parce qu’ils n’auront plus les moyens d’y habituer ! je salue ton super projet de réaménagement »


Il applaudit alors le président

« Tu pourras encore t’enrichir sur le dos des pauvres comme ton père le faisait… tu perpétues ainsi la tradition de vivre aux dépens des plus faibles »

_________________


Dernière édition par Zack Fair le Jeu 21 Mai - 16:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cloud Strife
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 835
Age : 35
Localisation : Ni ici, ni ailleurs ....
Date d'inscription : 13/09/2008

Statistiques
Expérience:
74/125  (74/125)
Niveau:
18/99  (18/99)
Gils: 4295

MessageSujet: Re: Qui pouvait s'y attendre ? (libre à tous )   Jeu 21 Mai - 16:16

[ Tu as zappé mon tour Rufus ! ! ! Ca se payera ! mdr ]


Cloud était soigneusement en train d’empaqueter un colis qu’il devait livrer le lendemain lorsque Zack débarqua dans le Septième ciel le souffle court. Il lui annonça que quelque chose d’étrange était en train de se produire dans les taudis du secteur 2 et Cloud ne comprit pas grand chose a la situation. Réaménagement, Rufus Shinra … il se demandait ce qu’il en était au juste mais son ami ne lui laissa pas le choix et il lui attrapa le poignet pour le forcer a le suivre. Cloud obtempéra à contre cœur. Il ne voulait plus être mêlé aux affaires de la Shinra et voulait se tenir le plus éloigné possible de la multinationale.

Arrivé dans les taudis du secteur 2, Cloud remarqua immédiatement Rufus Shinra dans son impeccable smoking blanc avec à ces cotés une membre des Turks que Cloud connaissait pour avoir passé une soirée avec elle il y a plusieurs semaine de cela. Cissnei… c’était son nom si ca mémoire était éxacte.

Cloud resta en retrait. Il écoutait la conversation que les trois autres échangeaient non sans remarquer un changement de comportement radical chez son meilleur ami. Au début de la conversation il paraissait que son attention était attirée par Cissnei. Peut être qu’il se souvenait des paroles qu’elle lui avait prononcé lors de cette soirée beuverie, peut être qu’il se souvenait du baiser qu’elle lui avait donné. Mais dés que Cissnei eut fini d’expliquer la raison des travaux Zack sembla se renfermer et devenir plus froid

Cloud avait envie de croire au joli projet de réaménagement des taudis. Il trouvait la vie ici des plus insupportables. Mais la Shinra l’avait tellement décu par le passé qu’il restait sur ses gardes. Chaque point soulevé par Zack était entièrement partagé par Cloud. Où iraient ces gens ? Comment payeraient ils leur nouveaux loyers ? Pourquoi la Shinra s’investissait telle dans un projet si ce n’était pour faire un nouveau bénéfice pécunier ?

Cloud croisa les bras et il s’attardait sur Cissnei qui paraissait très mal à l’aise. Il savait que Rufus Shinra ne l’écouterait jamais et s’il pouvait raisonner quelqu’un, il savait qu’il aurait plus de chance à toucher le cœur de la jeune Turk… Si toutefois elle en avait un ….

« Zack a raison. Les habitants de ces taudis sont ici depuis plusieurs générations pour une partie d’entre eux. Ils n’ont rien demandé à la Shinra ni au bureau de développement urbain ! Vous leur imposer une révolution immobilière qu’ils n’ont peut être pas demandé et pas souhaité non plus ! »


Il laissa son regard parcourir les gens présents aux alentours. Nombreux étaient ceux qui paraissaient ravis et d’autres pleuraient de voir leur secteur, leurs racines ainsi arrachées par les tracteurs et les pelleteuses. Mais ce secteur était insalubre, il fallait bien l’avouer. Cloud ne savait pas ce qui le dérangeait le plus : qu’il y ait des travaux ici ou que ces travaux soient commandités par Rufus Shinra ? La seconde hypothèse était certainement la meilleure. Si un promoteur inconnu se serait proposé pour ce réaménagement il est certain que la nouvelle aurait été accueillie à bras ouverts. Mais Shinra …. Cloud gardait encore a l’esprit les coups foireux que la société électrique lui avait faite

« Des garanties ! Nous voulons des garanties et des preuves que la Shinra agit de façon désintéressée et que ces gens ne subiront aucune conséquences sur leur loyer ou sur quoique ce soit d’autre ! »


Alors que Zack s’appliquait à tourner le dos à Cissnei, Cloud se déplaça de manière a se mettre derrière elle. Il approcha sa bouche de son oreille pour y murmurer de façon claire et parfaitement audible afin d’espérer capter l’attention complète de la jeune femme

« Ces gens ont de l’espoir … L’espoir de voir disparaître les taudis. Je ne laisserai ni la Shinra, ni les Turks piétiner leurs espérances …. »

Cloud se redressa et regarda les pelleteuses se mettre à l’ouvrage non sans jeter un coup d’œil sévère à Rufus Shinra.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://f-fantasy-chronicles.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qui pouvait s'y attendre ? (libre à tous )   Dim 24 Mai - 23:29

[ nous verrons ça Strife ; ) ]


Rufus ne réagissait pas aux dires de Cissnei, ses remerciements n'étaient pas les bienvenues et du regard, Rufus lui faisait bien
savoir qu'il n'en faisait pas attention. Les discours de Zack et de Cloud étaient des plus pitoyables.n Générations de famille et tout le ramassis de conneries qu'il pouvait entendre, non il n'en avait rien à faire. Ses choix s'étaient basés sur des critères plus généraux. De la pitié pour les pauvres, une envie de changer leurs vies? A cette pensée, le président eut le sourire aux lèvres. Que ces gens soient là, morts ou vifs, leurs utilités n'étaient pas plus importantes que celle d'un soldat de la Shinra.
Même l'allusion à son père ne le touchait guère.
Les deux hommes étaient monté sur leurs grands chevaux, s'armant de leur passé commun avec le soutien du peuple. Le monologue des deux était une insulte aux plans de Rufus. Comment pouvait-on poser des
questions aussi débiles?
Le relogement, les loyers, pourquoi démarrer un plan de développement si on ne prends pas en compte ces critères?
De toute évidence, leurs discours associés sonnaient faux, et la colère altérait leurs jugements. Rufus les laissa s'exprimer, en regardant au loin les travaux progressant, avec une attitude non chalante. Plusieurs soldats de la société avaient pris position sur toute la zone, au cas où.

Une fois fini, il leur lança un regard des plus énervants, qui signifiait bien sa lassitude à entendre un flot de bêtises aussi peu convaincant.

- Tant d'amour, tant de violence passionnée, ça donnerait envie de pleurer, je vous assure!

Sur le ton de la plaisanterie désintéressée, Rufus laissait son sourire de côté pour un regard plus dur. Les choses sérieuses commençaient et il était agacé de devoir tenir le crachin à deux idiots parlant sans connaissances. Prenant le temps de choisir ses prochains mots avec soins, il passa le regard furtivement sur Cissnei, qui paraissait déconcertée. Pour des raisons que Rufus aurait aimé savoir, mais le temps et l'importance de la situation ne furent pas en faveur de Rufus.

- Si vous étiez moins idiots à vouloir endosser les rôles des héros des taudis, vous seriez en mesure de penser que quand on a les moyens de reconstruire un endroit aussi délabré qu'ici, on a aussi les moyens d'assurer une certaine perennité provisoire le temps d'en avoir une sur le long terme.

Soit ils étaient des crétins finis, soit ils avaient voulu faire en sorte de prendre Rufus pour un incompétent. Le président penchait pour la première idée. Rufus était souvent cité comme sans pitié, sans coeur ni sentiments et ne se préoccupant pas des vies souffrantes dans les bas fonds de Midgar, mais il savait que ce le mot dignité et respect signifiaient. Sa mainmise sur le pouvoir absolu n'avait pas pour autant altérer ses jugements à propos des décisions à prendre.
Les raisons d'un tel chamboulement, Rufus allait les exposer à présent, quitte à ce qu'il colle au nez des deux hommes les termes des contrats engageant les différentes parties.
Oui, les pauvres profiteraient de solutions de relogement bien plus luxueuses que les habitations dans lesquelles ils crèchaient, non les loyers n'augmenteraient pas puisque la principale source de revenu de la Shinra était basée sur l'énergie de la planète.
Rufus était assez riche pour vivre dix vies, de plus comment pouvait-on s'enrichir sur les pauvres puisque à la base ils n'ont rien.
Oui, Zack et Cloud étaient ridicules, leur présence et leur discours étaient bien mal venu.

Il se saisissait d'un papier récapitulatif des termes du contrat mettant en scène les tiers. D'un geste direct et franc, il le tendait vers les deux.

- Savez vous lire messieurs ou faut-il encore que je vous fasse la leçon ?

Rufus les prenait de haut sur un ton strict mais non tremblant de colère, pour la seule et unique raison qu'ils n'auraient jamais dû venir armés de leurs faux arguments qui cachés en réalité leur envie commune de vouloir jouer les bons hommes du bas peuple. L'irrespect émanant des deux pouvaient se comprendre par le passé qui les lier tous trois, mais jamais Rufus ne tolérait un manque de respect allié à un manque de savoir qui les rendait ridicule.
Le contrat stipulait et garantissait le relogement temporaire de tous, le loyer modéré en fonction des revenus, ect ect. Peut-être était-ce trop professionnel pour que ce soit compris de Fair et Strife.
Cissnei était toujours en retrait, droite et à l'écoute. Le visage un peu moins rouge mais fuyant certains regards, Rufus essayait de comprendre son malaise en même temps qu'il faisait face aux deux protagonistes. Serait-elle intimidée par l'un des deux ?
Bref, une situation sans importance pouvant être réglée plus tard.

- Maintenant, les raisons qui sont à la base ma décision sont simples. La pollution ambiante entraîne un bouleversement en profondeur, jusqu'au noyau de la Terre. En supposant que notre activité reste la même et en changeant radicalement les lieux, nous optimisons nos chances de ne pas revoir un jour les colères de la Planète. Et puisque je dirige, je souhaite faire de Midgar un lieu sain et à l'image de la société, luxe et qualité de vie.

Il prit un temps d'arrêt, les gens autour s'étaient tut depuis un bon quart d'heure, écoutant la discussion musclée entre les trois hommes. Les propos échangés étaient entendu de tous, pas un mal tout bien réfléchit. Rufus prenait ceci pour une petite humiliation des deux hommes en direct. Il y avait des fois où il était sage de ne rien dire.

- Voyez une autre raison de vous opposer à moi ou encore de mettre en doute mes plans ?
Revenir en haut Aller en bas
Cissnei

avatar

Nombre de messages : 158
Age : 25
Date d'inscription : 16/11/2008

Statistiques
Expérience:
90/100  (90/100)
Niveau:
12/99  (12/99)
Gils: 1650

MessageSujet: Re: Qui pouvait s'y attendre ? (libre à tous )   Lun 25 Mai - 15:51

Immédiatement après ses paroles Zack foudroya Cissnei du regard et cette dernière eut l’impression de sentir son cœur se serrer très douloureusement dans sa poitrine. A l’évidence Zack lui en voulait. Ce qu’elle redoutait semblait s’être produit. Zack devait croire que Cissnei était au courant de ce projet depuis un moment et qu’elle ne lui en avait pas parlé délibérément. Il avait tors ! Elle était tout comme lui, elle venait de découvrir cela à l’instant même et ses propos visaient seulement à ne pas trahir la relation qu’ils entretenaient tous les deux. Elle devait rester sur sa position de Turk pour ne pas éveiller les soupçons de son président mais pourtant… elle aurait espéré que son petit ami remarque la supercherie.

Zack s’appliquait a lui tourner le dos et de l’ignorer en faisant comme si elle l’existait pas. Est ce que tout comme elle il espérait par cette attitude conserver leur relation secrète ou bien est ce qu’il était réellement en colère contre Cissnei ? Elle ne savait pas et elle avait peur soudainement. Peur de le perdre évidemment …

Elle l’écouta lui et son ami soulever des points importants que nécessité les travaux d’embellissement des taudis du secteur 2. Elle ne savait plus quoi penser. Elle était complètement perdue. Elle trouvait que ses travaux étaient une chance inouï pour les pauvres gens des taudis. Mais il y avait toujours cette peur qui lui disait de se méfier. A qui profitait ce réaménagement ? Il s’agissait d’une somme d’argent tellement colossale, même pour la Shinra corp. Il allait falloir rentabiliser ces dépenses et avec quoi ? les loyers modérés ? Il allait falloir des centaines d’années a ce rythme là….

Cloud passa derrière elle et la jeune femme se figea. Elle l’entendit murmurer quelques menaces à son oreilles et ses yeux s’écarquillèrent tout en regardant Zack, espérant son soutient.

« Ces gens ont de l’espoir … L’espoir de voir disparaître les taudis. Je ne laisserai ni la Shinra, ni les Turks piétiner leurs espérances …. »

Elle fit volte face et foudroya Cloud du regarda avant de le repousser en arrière pour lui faire comprendre qu’elle était mécontente qu’il s’adresse a elle de la sorte et surtout qu’il l’approche avec autant de proximité. C’est d’une voix glaciale qu’elle s’adressa a lui, tout de meme peiné de savoir qu’il s’agissait du meilleur ami de l’homme qu’elle aimait

« Tu peux te les garder tes menaces ! Elles ne changeront rien à ce qui a été entreprit par la Shinra ! »

Elle le toisa et se mit a chercher Zack du regard. Les paroles de son Président lui laissaient un arrière goût au fond de la gorge. Il semblait se plaire à rabaisser et insulter Zack et Cloud. Pour Cissnei, c’était intolérable. Certes ses deux amis n’étaient pas en accord avec les plans de la Shinra mais ils défendaient leur position tout comme Rufus défendait la sienne. Elle trouvait que son président était bien odieux avec des personnes qui ont contribués au sauvetage de la planète et a l’éradication des géostigmates !

Elle était scindée en deux …. Partagée entre l’envie de défense Zack et de prendre partie à ses cotés et son devoir de Turk qui lui disait de rester a la place qui était la sienne en soutenait le président Shinra. Mais la colère qu’elle ressentait mélangée à la peur de perdre l’être aimé finie par s’emparer d’elle entièrement. D’un pas rapide elle se plaça entre Zack et le président auquel elle faisait maintenant face. Elle s’était redressé fièrement et son cœur s’était mis a battre beaucoup plus rapidement. Pour la première fois, elle se rebellait contre sa hiérarchie,

« Arrêtez ! »

Elle regarda son président en essayant de se contrôler du mieux qu’elle pouvait pour ne pas trembler.

« Je ne comprends pas non plus …. Que cherchez vous à faire ? Rendre heureux ces gens n’effacera pas ceux que j’ai assassiné pour vous ! Cloud dis la vérité ! Avez vous prit le temps de demander a ces gens ce qu’ils en pensaient ? Avez vous pris leur avis en compter ? »


Elle pointa furieusement la troupe de badauds qui les regardait

« C’est la Shinra qui leur a imposé cette pollution et ces taudis comme quartier de vie ! Et là encore vous leur imposez un modèle de vie auquel ils n’aspire peut être pas ! »


Elle serra les poings et se pinça les lèvres, appréhendant a la fois la réaction de Zack et celle de son employeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack Fair
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 491
Age : 32
Localisation : loin de la tourmente
Date d'inscription : 26/10/2008

Statistiques
Expérience:
144/125  (144/125)
Niveau:
22/99  (22/99)
Gils: 4970

MessageSujet: Re: Qui pouvait s'y attendre ? (libre à tous )   Lun 25 Mai - 16:44

Zack fixait Rufus droit dans les yeux et sentait la colère monter en lui. Il n’aimait pas son air autosuffisant totalement convaincu de ses pleins droits et de ses dires.

Il tournait toujours le dos à Cissnei l’évitant habilement, il ne voulait pas la regarder. Il préférait l’ignorer ainsi c’était plus facile de cacher sa déception et ses sentiments pour elle.

Il écoutait les paroles du président. Pérennité provisoire…

« Du provisoire en attendant du long terme… ce qui laisse sous entendre que tu n’as pas aucune idée pour maintenir ta PERENNITE ! »


Zack attrapa ensuite le papier que l’homme en costume blanc lui tendit afin de le porter à ses yeux, certes Rufus avait pensé à tout mais le brun ne se laissa pas décontenancé et passa la feuille à son ami.

« Hum je vois, un récapitulatif afin de faire croire en tes bonnes intentions et endormir le peuple… je suis certain que le contrat final comportera des clauses cachées ! les gens ayant déjà lu ce que tu leur proposais signeront sans lire le définitif ! je trouve ca malin de ta part ! »

L’ex soldat se mit alors à rire nerveusement, il n’en pouvait plus… il n’aimait pas que ce parvenu vienne lui faire la leçon surtout qu’il en était certain ce projet cachait quelque chose de suspect.

Rufus vint alors à aborder un sujet plus délicat et Cissnei se mit entre les deux hommes leur demandant d’arrêter.

« C’est la Shinra qui leur a imposé cette pollution et ces taudis comme quartier de vie ! Et là encore vous leur imposez un modèle de vie auquel ils n’aspire peut être pas ! »


Zack posa les yeux sur la jeune femme et un sourire vint s’afficher sur ses lèvres. La réaction vive de la rousse le rassura, il semblait qu’en fait elle ne soit pas d’accord avec son employeur. Ce qui le soulagea grandement, à cet instant il eut un geste vers elle qu’il stoppa net, il ne devait pas… personne ne savait pour eux et cela devait continuer encore longtemps.

Il se contenta de soutenir les dires de la Turk

« En effet, si les taudis sont en aussi mauvais états c’est à cause des gens qui vivaient au dessus de la plaque avant qu’elle ne tombe. De ce côté là, au moins, tu récupères tes déchets et c’est très honorable de ta part ! »

Zack se mit ensuite à rire doucement

« Quant à la Planète, tu n’as rien compris mon grand ! »

Le brun croisa les bras et toisa le président

« Elle s’est soulevé à cause de ton exploitation à outrance de la Mako ! si tu ne changes pas ta façon d’utiliser cette ressource, tout ton nettoyage ne servira à rien… »

Il remua la tête de gauche à droite en signe de négation

« Vraiment, à quoi servira d’avoir une Midgar luxueuse si tu ne fais pas les changements nécessaires ».


Zack se retourna pour lui présenter son dos et s’éloigna

« Je n’ai rien à ajouter, cette discussion est close ! ne perds pas ton temps à expliquer tes plans à des débiles, tu as certainement mieux à faire »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cloud Strife
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 835
Age : 35
Localisation : Ni ici, ni ailleurs ....
Date d'inscription : 13/09/2008

Statistiques
Expérience:
74/125  (74/125)
Niveau:
18/99  (18/99)
Gils: 4295

MessageSujet: Re: Qui pouvait s'y attendre ? (libre à tous )   Mar 26 Mai - 15:45

Cissnei repoussa fermement Cloud qui fit quelque pas en arrière assez surpris par le comportement emporté de la jeune femme qu’il pensait être posée et réfléchie. Hors, elle venait de démontrer, en s’emportant de la sorte, qu’elle était le contraire de ce que pensait le blond. Non seulement elle lui répondait de façon autoritaire, imposant son caractère mais en plus elle se rebellait contre Rufus Shinra, son président ! Il trouvait qu’elle était bien surprenante et surtout audacieuse d’agir de la sorte. A moins que ce ne soit un grain de folie …. Son impulsivité devait être justifiée auprès de sa hiérarchie et Cloud commençait à s’en vouloir de l’avoir ainsi menacé et poussé dans ses retranchements, augmentant sa colère. Il la regarda prendre place étrangement entre Zack et Rufus et il remarqua le mouvement d’hésitation de son meilleur ami envers la jeune femme. Cloud ignorait tout de Cissnei. Il savait juste que, tout comme à Zack, il lui devait là vie pour avoir désobéit à ses ordres et leur avoir fourni un moyen de transport pour les aider a regagner Midgar…. Tentative échouée mais qu’il n’oublierait jamais …

Le ton employé par Rufus était toujours aussi platonique et neutre donnant à ses paroles acerbes encore plus d’ampleur. Cloud ne tolérait pas le ton condescendant qu’il osait utiliser à leur égard. Le tout puissant prédisent Shinra avait tendance à oublier que si la planète souffrait de ses maux, c’est parce que sa multinationale en était la cause. L’énergie Mako …. Personne n’aura à s’en plaindre tant elle a relevé la qualité de vie de tout le monde en offrant électricité, chauffage et développement technique et urbain. Mais ce ne fut pas sans conséquence, la Rivière de la vie commençait à se tarir et la planète à s’asphyxier….

En l’écoutant, Cloud se disait qu’il n’était pas le genre d’homme a retenir des leçons enseignées par le passé. A l’évidence il montrait sa volonté de vouloir racheter sa réputation auprès de tous en améliorant les taudis du secteur 2, et probablement ceux des autres secteurs par la suite. Une quête que Cloud trouvait honorable si toutefois elle était dépourvue d’un traquenard pour la population vivant sous la plaque. Cette plaque…. C’était ici que résidait le fond du problème. Une plaque épaisse et hideuse qui cachait le soleil et le ciel à toutes les personnes ayant le désavantage de vivre en dessous.

« Rufus Shinra …. »


Cloud s’approcha un peu plus de lui

« De nous quatre s’il y a bien il idiot il me semble que c’est toi…. Le passé ne t’a donc rien appris ? La plaque continuera de fournir des déchets sans cesse. Ses habitants continueront d’utiliser les taudis comme étant leur décharge privée ! A quoi cela servira t-il de bâtir de luxueux quartiers si les ordures des autres habitants continuent de finir ici ! »


Il s’empara de la feuille que lui tendit Zack et il l’étudia avec soin, lisant chacune des lignes avec sérieux pendant que son ami exposait sa façon de voir les chose à Rufus. Cloud n’écoutait que d’une oreille distraite, trop absorbé par sa lecture qu’il voulait assidue pour s’assurer qu’aucun paragraphe ne contenait de vice caché.

« D’où proviennent les fonds servant à payer ces travaux ? C’est la Shinra ? Où les a telle débloqué ? Comment va t’elle rentrer dans ses frais ? Ne me fais pas croire que tu agis par simple charité d’âme…. »

Cloud se mit a rire nerveusement en lui rendant brusquement les plans et le contrat qu’il avait en main

« Vraiment …. Ne crois tu pas qu’il aurait été davantage judicieux de détruire la plaque avant de refaire les taudis ? Cela va améliorer les conditions de vie de ces gens mais les ordures resteront le terrain de jeu de leurs enfants ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://f-fantasy-chronicles.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qui pouvait s'y attendre ? (libre à tous )   Mer 27 Mai - 22:31

Comme prévu, les deux hommes n'avaient pas cru un mot des dires de Rufus. Traîner un passé lourd comme un boulet, ce n'était évidemment pas à son avantage pour tenter de gagner quelques galions. Le président écoutait attentivement jusqu'à ce que Cissnei se dressait face à lui. Son ton était tout à fait désobligeant, irrespectueux. Rufus gardait son sang froid et restait calme jusque ce qu'elle soit enfin revenue au silence. A ne pas en douter : cette attitude serait notée et sanctionnée comme il se devait. La confiance qu'il avait placé en la jeune femme s'en retrouvait atténuée.
Il ne lâchait pas la jeune femme de son regard perçant et lourd, pour lui faire comprendre qu'un tel comportement était inacceptable. Depuis quelques minutes déjà elle semblait gênée, Rufus n'aimait pas ce manque d'assurance et d'un coup cette prise de confiance complétement à l'encontre des règles.

- Bien Cissnei. Bien que ton intervention est impertinente, nous en parlerons plus tard de ton cas.

Il parla sur un ton appuyé qui laissait paraître que le futur de la jeune femme allait prendre un coup de massue. Il reporta son attention sur Zack, qui une nouvelle fois étala son grand savoir de philosophe et de maître littéraire. Rufus en riait intérieurement, pour ne pas bouilloner de colère. L'homme n'en valait pas le coup. Qu'avait il à recevoir comme leçon de la part d'un ex soldat ?
Rufus se concentra pour ne pas laisser sa haine parler et altérer le jugement. Il choisissa ses mots avec soin et lâcha d'un ton calme sans aucune assonance hautaine.

- Comment peux tu t'exprimer sur le sujet alors que tu étais mort quand les évènements ont eu lieu?

Pour que la discussion reste la plus courtoise possible, Rufus se tournait vers Strife qui avait entamé son discours. Les même idées, les mêmes arguments. L'homme était décidement conforté dans l'idée de penser que Rufus n'avait pensé à rien, juste à reconstruire les endroits sans n'avoir rien planifié autour.
Il porta sa main droite à son menton, le regard posé et l'attention ouverte aux propos de Cloud. Les infondés sortis par le blond n'étonnait pas Rufus, mais il s'appliquait à ne pas interrompre un discours si touchant...
Sans montrer qu'il était exaspéré des débats, il finissait par rétorquer d'une voix toujours aussi calme.

- Ecoutez, je sais que vous avez très mauvaise image de moi. Mais pourquoi ne pas penser tout simplement que mes plans sont de bonnes intentions? Les taudis ne m'apportent aucun enjeu secondaires qui pourrait cacher un autre plan. Les raisons sont simples et je vais vous les redires, améliorer la vie dans les environs ne sera pas un mal. Sérieusement Cloud, es-tu aussi buté de croire que je n'ai pas pris en compte le problème de la plaque ?

La question financière avait été aussi posé, mais là il s'agissait d'informations secrètes. Tout ce que les deux hommes avaient à savoir, c'est que la Shinra avait les moyens d'entreprendre une action pareille et qu'il s'y tiendrait jusqu'au bout.
Rufus passa sa main dans ses cheveux, et reprit lentement.

- Quant aux moyens que nous avons débloqué, je n'ai pas à t'en dire plus. Sachez juste que je suivrais l'affaire jusqu'à ce qu'elle soit concluse.

Marquant un temps d'arrêt court, il se sentait intérieurement plus apte à répondre sans violence et provocation. Après un bref coup d'oeil appuyé sur Cissnei, il déclara:

- Je ne cherche pas le pardon, je vous propose que nous attendions la fin des travaux et vous verrez qu'au final, vos jugements auront été trop hâtifs à mon égard.


Il sortait de sa poche un PDA sur lequel il écrivait un court message, envoyé à Tseng, à propos de Cissnei. Il était évident qu'un tel comportement était le signe d'un désordre intérieur et que le président ne pouvait laisser passer sous peine d'en subir directement ou indirectement les conséquences. Le chef des Turks saurait prendre la décision la mieux adaptée. De son côté, Rufus avait déjà convenu d'une sanction, si on pouvait appeler ça ainsi. Il patientait quelques instants, la réponse de Tseng et la réaction, si il y avait, des deux hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Cissnei

avatar

Nombre de messages : 158
Age : 25
Date d'inscription : 16/11/2008

Statistiques
Expérience:
90/100  (90/100)
Niveau:
12/99  (12/99)
Gils: 1650

MessageSujet: Re: Qui pouvait s'y attendre ? (libre à tous )   Ven 29 Mai - 11:43

Elle l’avait fait ! Elle avait prit partie ! Elle s’était soulevée contre son président et ce dernier sembla légèrement surpris mais ne se laissa pas impressionner pour autant. Il se contenta de lui dire qu’il s’occuperait de son cas plus tard, certainement lorsqu’ils seraient de retour à la Shinra. Cissnei baissa un instant la tête. Elle ne regrettait pas d’avoir défendu Zack et elle continuerait a le défendre autant de fois qu’il le faudrait même si elle devait en subir les conséquences par la suite. Une rétrogradation professionnelle ? Un blâme ? Une mise à pied ? ou pire …. Une autre mission ? Elle envisageait toutes les solutions possibles avec crainte. Peut importe la décision prise si cela lui permettait de rester apurés de Zack

Le président Shinra s’appliquait à rediriger son discours vers Cloud plutôt que vers Zack. Peut être que les propos plus modérés de l’ancien allié d’avalanche lui laissaient croire qu’il arriverait plus facilement a le convaincre. Cissnei ne connaissait pas suffisamment Cloud Strife pour se permettre de porter un jugement sur sa capacité a remettre en doute les dire qu’affirmait Rufus. Elle se contentait de suivre la conversation sérieusement, serrant les poings pour ne pas répliquer.

- Quant aux moyens que nous avons débloqué, je n'ai pas à t'en dire plus. Sachez juste que je suivrais l'affaire jusqu'à ce qu'elle soit conclue.


Cissnei secoua la tête de gauche à droite, exaspérée. Une nouvelle fois elle prit la parole en tourna la tête vers Zack qu’elle regarda dans les yeux.

« Le département de développement urbain …. Il a été anéantie et le Président en est le nouveau pouvoir exécutif. Une partie des fonds doivent provenir de là sans doute… »


Elle savait qu’elle allait a l’encontre des volontés de son président qui tenait vraisemblablement a garder secret l’origine des fonds débloqués par sa société et servant a la reconstruction de ce quartier insalubre. En révélant cela elle faisait une grave faute professionnelle a la fois parce qu’elle ne respectait pas la place qui était la sienne mais aussi parce qu’elle trahissait le secret professionnel auquel, comme tous les turks elle était soumise. Elle aggravait sa position auprès de son président. Mais tant qu’a faire une erreur, autant la faire complètement non ?

Elle releva la tête pour regarder son Président.

« Pardon …. Excusez moi …. Je n’arrive pas à oublier…. »


Elle tourna le dos au président pour ne pas avoir à subir son regard. Par la même occasion ce geste la fit faire face à Zack. Jamais elle n’aurait autant aimé qu’il puisse la prendre dans ses bras. Elle aurait bien besoin de son soutient, besoin qu’il la prenne par la main et qu’il l’entraîne loin, très loin de Midgar… comme à Costa del sol où ils avaient passé un week end merveilleux loin de leurs obligations professionnelles respectifs. Mais elle savait que tout cela était impossible. Ils devaient garder le secrets pour se préserver.

Profitant que personne ne pouvait les voir, elle adressa a son compagnon un petit sourire contrit comme pour essayer de le rassurer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack Fair
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 491
Age : 32
Localisation : loin de la tourmente
Date d'inscription : 26/10/2008

Statistiques
Expérience:
144/125  (144/125)
Niveau:
22/99  (22/99)
Gils: 4970

MessageSujet: Re: Qui pouvait s'y attendre ? (libre à tous )   Ven 29 Mai - 23:10

Zack se tenait à distance du président, il l’avait écouté s’adresser tout particulièrement à Cloud tout en évitant bien de répondre aux questions qu’il lui avait posé. Après tout comme lui avait fait si bien remarqué Rufus, il était mort lors des événements…

Le brun se mura dans un silence préférant regarder et entendre ce que les autres disaient.

L’intervention de Cissnei et ses révélations par rapport à la prise de pouvoir du département de développement urbain était certainement une de trop, l’ex soldat enregistra l’information tout en craignant pour l’avenir de sa compagne. Son supérieur, il était clair n’allait pas la laisser s’en tirer ainsi, il l’avait d’ailleurs menacé d’une punition par rapport à son comportement déplacé et son insubordination.

Zack se disait qu’en faisant cela, la rousse pourrait encourir un grave danger… il fut pris alors d’une peur pour elle. Et lorsqu’elle lui fit face tournant le dos aux deux autres afin de lui adresser un sourire, son cœur fit un bond dans sa poitrine.

Le brun était conscient que la réaction de la Turk aurait de graves conséquences pour elle, et sans doute pour eux aussi…

Mais là, il ne pouvait rien faire d’autre que lui retourner un sourire discret afin que Rufus et Cloud ne s’aperçoivent de rien. Il se sentait si impuissant, si inutile.

A nouveau, il dut se faire violence pour ne pas aller vers elle et la prendre dans ses bras. Il se contenta alors d’attendre la réaction de son ami à la réponse que lui avait apporté le président sur le sujet des fonds débloqués pour le projet de rénovation des taudis du secteur 2.

Zack était certain que Cloud n’en resterait pas là, qu’il allait lui demander plus d’explication et il était curieux de savoir ce que l’homme en blanc pourrait encore lui répondre.

Le brun était aussi impatient de savoir comment Rufus allait réagir à l’insubordination de Cissnei. En fait il la craignait plus qu’il ne l’attendait…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cloud Strife
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 835
Age : 35
Localisation : Ni ici, ni ailleurs ....
Date d'inscription : 13/09/2008

Statistiques
Expérience:
74/125  (74/125)
Niveau:
18/99  (18/99)
Gils: 4295

MessageSujet: Re: Qui pouvait s'y attendre ? (libre à tous )   Mer 3 Juin - 16:48

Rufus Shinra ignorant complètement Zack et les questions qu’il lui posa. Peut être que ces dernières mettaient le président mal à l’aise ou bien qu’il n’avait aucun moyen de répondre à ces questions qui démontraient certaines failles dans le projet qu’il avait consciencieusement élaboré. Cloud écouta ses propos en gardant les bras croisés. Pour lui, le problème de la plaque était le principal point noir de cette réhabilitation des taudis et il n’attendit pas pour en faire part à Rufus

« Quel est ta solution alors ? Dans combien de temps va tu la mettre en place. Il faudra des mois pour rénover ce secteurs ! Les ordures se seront de nouveau accumulé avant que la plaque ne soit détruite ! »

Manifestement, Rufus ne tenait pas a partager avec eux le ses secrets concernant le financement permettant d’établir la rénovation des taudis du secteur 2. Mais Cissnei laissa volontairement l’information lui échapper. De la part d’une Turk aussi appliqué qu’elle cette désobéissance avait quelque chose de surprenant ! Cloud regarda tour à tour Cissnei et Zack se demandant si les sentiments que la jeune femme avait évoqués lors de leur soirée justifiaient une telle insubordination qui risquait de lui coûter très cher

« Le département de développement urbain ? Je pensais pourtant qu’il s’agissait d’un organisme indépendant de la Shinra … »


Cloud regarda Rufus plus méchamment

« Pourquoi la Shinra est le nouveau membre exécutif ? Qu’est ce qui s’est passé ? »

Dans un élan de fureur, Cloud attrapa Rufus par le col de sa chemise blanche et il ancra son regard bleu-vert dans le sien

« Je veux des explications et vite ! »

Il le lâcha et pointa Zack du doigt sans toutefois décolérer

« Il me semble que Zack t’a posé une question ! Est ce que la Shinra compte continuer d’exploiter la mako comme source d’électricité ? C’est cela qui tue la planète et qui lui nuit ! Bien plus que les taudis de Midgar ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://f-fantasy-chronicles.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qui pouvait s'y attendre ? (libre à tous )   Sam 13 Juin - 19:26

Rufus était las des discussions stériles puisqu'elles ne menaient à rien. Cloud et Zack prenaient un malin plaisir à tenter de déboussoler le président de leurs questions en rafales. Et de son attitude non chalante, il savait que les deux hommes finiraient par perdre patience. L'air des taudis étaient âpre mais Rufus s'en était habitué depuis une petite heure déjà. Une chaleur anormale émanait du sol, la pollution avait pourri les environs jusqu'à y déverser des mélanges provoquant multiples réactions.
Pendant quelques secondes, le regard de Rufus s'était attardé au sol, ne prêtant qu'une mince attention à Cloud. Ce dernier s'était engagé dans une tirade réthorique et le comportement de son interlocuteur le fit sortir de ses gongs. Rufus fut saisit par le col de sa veste, assez brusquement.
Ce n'était pas pour lui déplaire, il avait une nouvelle fois preuve que Strife avait un mental réduit, des nerfs de fleurs.
Rufus lui soutenait le regard sans jamais ciller. La froideur entre les deux hommes s'étendaient à quelques centimètres auprès d'eux. Une bagarre, non, Rufus était plus civilé que Strife à l'évidence.
D'un geste prompt et puissant, il se dégagea de l'emprise de Cloud en enchaînant une poussée du bras sur le torse du blond, pour le faire reculer un peu. Nul besoin que Strife soit dans la bulle de Rufus. Toujours aussi droit, l'air de plus en plus sûr, il s'apprêta à répliquer calmement.
Son regard se portait sur Cissnei, il la fusilla totalement du regard pour ce qu'elle avait avoué. Même si l'information était peu importante, elle avait délié un secret de la Shinra. Peu à peu elle devenait une simple femme, dénuée de toute réflexion. Se séparait-elle de son rang si haut gradé? Le président ne lui laissait pas de répit pendant une trentaine de secondes. Elle devait sentir que la pression allait tellement être forte que son coeur imploserait. La fureur intérieure de Rufus était telle qu'il aurait pu la briser d'un seul coup. Dans sa tête bouillonaient toutes sortes de solutions.
Depuis quelques temps, il avait fait emprisonner Reno pour sa traîtrise, en attendant de décider de la sanction finale. Rufus fit le lien avait ce cas et celui de Cissnei, autant les punir tout deux de la même manière, de manière si exemplaire que personne ne serait plus capable de défier la Shinra. Oui, Rufus en était capable.

- Bien, Strife. Agissons plutôt en hommes civilisés. J'ai décidé de m'approprier ce département pour en faire une partie de la Shinra. Ma décision est loin d'être égoïste, vois tu, puisque cette prise de pouvoir me permet de financer un projet comme celui ci. A moins que tu puisses me rappeler la dernière fois que le département ait agit en faveur des taudis, je ne vois pas de raisons qui m'auraient empêché d'agir. Maintenant, si tu te juges porte-parole des taudis, il n'appartient qu'à toi de refuser mon projet et je me retirerais.

Il avalait sa salive, montant d'un cran dans son ton de parole.

- Mais sache que si tu ne m'acceptes pas ici, jamais plus tu n'en auras l'occasion. Je ne cherche pas à faire la paix, juste à faire de cette ville une ville respectable autant que la société qui la surplombe.

Le silence autour d'eux était pesant. Seules les machines qui avaient commencé les travaux au loin pouvaient perturber ce calme lourd de sens. Rufus portait son regard successivement sur la jeune Turks, Fair et Strife. Avant de reprendre, il jeta un rapide coup d'oeil derrière lui, pour s'assurer la présence de ses forces armées. Ses intentions en ces terres étaient nobles, osées mais honnêtes. Qu'ils ne l'acceptent pas, Rufus n'aurait pas besoin de l'entendre deux fois pour retirer ses troupes.

- Nous continuons à exploiter les ressources de la planète, mais depuis la dernière catastrophe, me crois-tu assez fou pour soutenir une exploitation puissante ? J'ai pris les mesures nécessaires pour réduire de moitié notre consommation, nous avons et nous travaillons pour créer d'autres alternatives non nuisibles. Le progrès augmente, Strife, et tu serais surpris de voir l'intérieur de la Shinra au jour d'aujourd'hui.


Pour reprendre sa respiration, il marqua une pause et ne voyant aucune réaction chez les deux hommes, il se pressait d'ajouter avec un regard moins soutenu et la voix plus tendre.

- Butez vous à rester sur notre passé en commun, j'ai tourné la page pour avancer et je ne le regrette pas.


Il souriait enfin, pas ouvertement, légèrement comme à son habitude. A nouveau il regardait Cissnei, de son regard le plus dur et évocateur possible. Elle était troublée, ses paroles, son affront résonnait encore dans l'air. Son comportement avait tendance à soutenir le discours des deux hommes plutôt que le sien.
Laissant ces derniers à la réflexion, il s'approchait de Cissnei jusqu'à être à quelques centimètres d'elle. Il faisait facilement deux têtes de plus qu'elle, son regard se portait un peu plus bas pour se plonger dans les yeux de la jeune femme. Est ce qu'elle pouvait sentir la colère, la froideur, la dureté de ce qu'elle subirait sous peu ?
Le président se sentait complètement tendu, ne sachant pas comment réagir à la situation. Il leva le bras en l'air, six hommes armés encerclèrent Rufus, Cissnei, Fair et Strife, de loin mais assez prêt pour intervenir.
Rufus n'avait pas en tête de descendre Cloud, ni Zack. Juste se protéger. Au cas où.

Les secondes passèrent très lentement, Rufus n'avait pas ciller. D'un geste rapide, il sortait un revolver d'un calibre puissant. Il pointa l'arme un peu plus haut que le bas ventre. La scène semblait durer des heures, le coup de feu retentissait dans les taudis. La première effusion de sang arrosait le pantalon blanc de Rufus. Il n'avait que tirer sur un point faible extrêmement douloureux du ventre, la balle était ressortir à peine entrée et n'avait pas touchée d'organes vitaux. En tout cas, c'est ce qu'esperait Rufus, sinon tant pis elle mourrait sur place. L'hémorragie était importante.

- Petite sotte

Rufus se présentait vers les deux hommes. Cissnei était une Turks, ils devaient donc n'avoir aucun lien avec elle et ils ne bougeraient pas le petit doigt. A voir maintenant, ce qui était la cause du trouble de Cissnei pendant les conversations. Rufus regardait Cissnei, prise de légèrs spasmes. Elle avait une demie heure devant elle, avant de mourir vidée de son sang. Une légère douleur au coeur avait pris Rufus, qui se concentrait plutôt sur la suite de la scène. Il avait des doutes, mais ésperait très sérieusement que Cissnei avait juste eu une envie de s'élever contre le président. Il la savait intelligente, mais que cachait-elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Cissnei

avatar

Nombre de messages : 158
Age : 25
Date d'inscription : 16/11/2008

Statistiques
Expérience:
90/100  (90/100)
Niveau:
12/99  (12/99)
Gils: 1650

MessageSujet: Re: Qui pouvait s'y attendre ? (libre à tous )   Sam 13 Juin - 20:43

Cissnei suivait la conversation avec le plus grand sérieux dont elle pouvait faire preuve mais cela n’était pas sans effort. Elle essayait de se concentrer pour garder la tête baissée et lorsque Cloud empoigna le président par le col de sa chemise elle ne fit pas un geste pour venir au secours de son Président. Elle avait beau ne pas connaître Cloud, elle savait qu’il n’attenterait rien contre Rufus Shinra en plein milieu des taudis tout comme elle savait que son geste était plus à vocation d’intimidation.

Elle intercepta un regard de Zack et un faible sourire qu’il lui adressa discrètement mais qui lui réchauffa le cœur. Puis elle baissa la tête lorsqu’elle sentit sur elle le regard perçant de son Président qui semblait la détailler avec une haine indescriptible. Elle avait conscience que son comportement insolant allait lui coûter cher. Elle ne savait pas encore à quel point ….

D’un geste de la main de Prédisent appela des infanteries qui s’étaient tenus jusque là a l’écart de toute interventions. Fusils à l’épaule ils s’approchèrent pour les encercler sans toutefois ouvrir le feu. Une méthode simple de dissuasion pour Zack et Cloud de tenter une quelconque attaque contre le Président. Au moindre geste de l’un au de l’autre nul doute que Rufus Shinra donnerait l’ordre de tirer sans retenu.

Le Président Shinra s’approcha de Cissnei et il se mit en face d’elle, la surplombant de toute sa hauteur. Elle l’avait toujours respecté et redouté. Il était de ces hommes charismatiques qui imposaient un respect d’un simple regard. Toute sa vie Cissnei s’était efforcée de le servir du mieux qu’elle avait put jusqu'à cette fameuse mission qui avait tout bouleversé. Il était tellement proche d’elle et son regard était d’une dureté qu’elle n’avait que rarement vu chez lui. Elle avait sentit la peur monter en elle et rendre les battement de son cœur anarchiques. Elle était figée, paralysée, complètement perdue. Elle aurait voulu regarder Zack. Elle aurait voulu lui demander de l’aide mais elle en était tout simplement incapable. Son regard était prisonnier de celui glacial de Rufus. Elle le vit presque pas bouger pour dégainer son arme. Elle sentit juste l’extrémité froide du canon métallique se poser sur sa chemise.

Le coup de feu retenti et se répercuta en écho dans le secteur. Une douleur immense transperça le corps de Cissnei qui n’eut même pas le temps de comprendre ce qui était en train de se passer nin même de laisser un cri lui échapper. Elle sentit ses jambes défaillir et dans un reflex humain elle s’accrocha a la veste de Rufus avant de s’effondrer sur le sol.

Elle avait mal et son esprit était complètement incapable d’aligner deux pensées cohérentes. Elle ne pensait qu’a Zack … Zack qu’elle regardait… Zack qu’elle aimait … Zack qu’elle voulait protéger … Zack avait qui elle avait espéré pouvoir vivre le reste de sa vie et peut être fonder une famille … Mais sa vie semblait la quitter au rythme de son sang qui s’échappait de son corps et dans lequel elle commençait à baigner

Elle posa sa main droite sur sa plaie alors qu’elle sentit la saveur âcre du sang se répandre dans sa bouche. Elle ferma les yeux, elle grimaça et elle se mit a trembler violemment. Lorsque ses paupières se rouvrirent c’était pour voir compagnon. Elle tendit sa main dans sa direction alors que ses lèvres se mirent à bouger pour appeler son prénom. Elle aurait voulu l’hurler mais ce n’était qu’un faible murmure qui en sentit

Elle avait toujours su qu’elle ne pourrait pas quitter la Shinra comme ca…. Elle avait toujours su qu’elle payerait le prix fort de son impertinence. Mais elle avait préféré se bercer d’illusion, trop heureuse de pouvoir avec accès au bonheur dans les bras de son amant. Elle avait espéré…. Mais maintenant, lorsqu’elle voyait son visage perdu elle regrettait parce qu’il souffrait a cause d’elle

Son regard quitta Zack un instant pour se poser sur le président qui semblait satisfait de ce qu’il venait d’accomplir. Elle avait donné sa vie pour cet homme et voilà comment il la remerciait… Il l’abattait comme si elle n’était rien d’autre qu’un simple pion devenu inutile sur son grand échiquier que représentait son entreprise.

Cissnei ne pouvait pas mourir ! Pas comme ca, pas maintenant, pas devant Zack ! Elle lutterait de toute ses forces pour survivre et réaliser son rêve, celui qu’elle lui avait confié un jour, dans un bungalow modeste de Costa Del Sol….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack Fair
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 491
Age : 32
Localisation : loin de la tourmente
Date d'inscription : 26/10/2008

Statistiques
Expérience:
144/125  (144/125)
Niveau:
22/99  (22/99)
Gils: 4970

MessageSujet: Re: Qui pouvait s'y attendre ? (libre à tous )   Dim 14 Juin - 12:36

Zack avait été surpris par le geste de colère de son ami qui venait d’empoigner le président par le col. Il avait préféré rester en arrière, cela ne le regardait pas après tout, les deux hommes devaient régler leur compte. Au pire, si cela tournait mal il serait encore temps d’intervenir.

Rufus se dégagea de l’emprise de Cloud en le poussant avec son avant bras pour ensuite poser ses yeux sur Cissnei qu’il fusillait du regard. Le brun n’aimait pas cette façon qu’il avait de la toiser mais il ne pouvait rien faire au risque de dévoiler leur secret. Il resta donc à fermer les poings se concentrant sur les engins qui avaient commencé à faire leur travail de déblayement.

Il n’écouta pas la conversation et les réponses de l’homme en blanc, cela ne l’intéressait pas, de toute façon c’était des mensonges afin d’endormir les esprits à quoi bon y prêter attention… pour Zack tout ca n’était que du vent, du blabla sans intérêt.

Le brun semblait absent mais lorsque les troupes se postèrent autour d’eux les encerclant, son attention se focalisa à nouveau sur Rufus et Cissnei.

La suite des événements fut dramatique, un coup de feu retentit et la jeune femme s’écroula lourdement sur le sol. Complètement paralysé dans un premier temps, il sentit son cœur se serrer très fort dans sa poitrine, celle qu’il aimait venait d’être blesser devant lui et se trouvait en train d’agoniser tout en essayant de l’appeler.

Le temps sembla se figer autour de lui… il était incapable de prendre la bonne décision devant cette scène atroce, il se précipita donc vers la jeune femme pour la prendre dans ses bras et la serrer contre lui tout en lui caressant les cheveux pour la calmer. Le corps de la Turk était envahi de spasmes et se vidait assez rapidement de son sang.

Zack détacha la chemise de Cissnei afin d’examiner la blessure et appuya sur le trou qu’avait fait la balle en la traversant, il savait qu’il fallait stopper l’hémorragie au plus vite, et la compression sur ce point d’impact aiderait à ralentir le saignement.

Rempli de haine, le brun foudroya du regard Rufus

« C’est donc ainsi que tu traites tes fidèles employés ! comme je te l’ai dit, tu ne changeras jamais… »

Il se leva en portant Cissnei qu’il confia à son ami

« Je n’ai pas d’objet de soin sur moi… si tu en as, soigne la si tu veux bien »

Zack se dirigea ensuite vers le président ne s’occupant pas des troupes qui s’étaient mises autour de ce dernier afin d’assurer sa protection. Il poussa violemment les unités d’infanterie qui essayaient de lui barrer le chemin. Sa colère était si grande qu’il les envoya valser plus loin sans le moindre effort.

Une fois arrivé à quelques centimètres de Rufus, il planta son regard devenu noir dans le sien.

« Tu es comme ton père… quand quelqu’un pense par lui même il devient gênant n'est ce pas? il faut donc l'éliminer ! mais ici tu es allé trop loin. »

Il prit une grande inspiration afin de s’exprimer plus calmement et surtout pour s’empêcher de mettre son poing dans la figure de son ex employeur

" Elle t'a servi pendant des années fidèlement! je ne pense pas qu'elle mérite une telle punition!t"


Le brun croisa les bras tout en continuant à dévisager Shinra qui l'écoeurait de plus en plus. Il devait pourtant rester de marbre, ne rien montrer afin que rien ne transparaisse. Pourtant, il n'avait qu'une envie, rejoindre la jeune femme pour la soutenir et lui dire qu'il avait besoin d'elle, qu'elle devait tenir bon.

Zack luttait contre lui même, il fallait qu'il trouve une excuse quant à son comportement envers la jeune femme. En venant à son aide comme il venait de le faire, il était clair que Rufus allait faire un lien entre eux et tout découvrir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cloud Strife
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 835
Age : 35
Localisation : Ni ici, ni ailleurs ....
Date d'inscription : 13/09/2008

Statistiques
Expérience:
74/125  (74/125)
Niveau:
18/99  (18/99)
Gils: 4295

MessageSujet: Re: Qui pouvait s'y attendre ? (libre à tous )   Lun 15 Juin - 13:19

Si Cloud avait bien compris les paroles de Rufus, ce dernier le menaçait d’arrêter de vouloir améliorer la vie des taudis comme il prétendait le faire dans ce secteur deux et auprès des habitants il ferait porter la responsabilité à Cloud et Zack qui regardaient d’un œil méfiant ces reconstructions. Cloud était un peu perdu. Il ne savait vraiment pas quoi faire penser de son ancien employeur. Il le savait fin stratagème et il ne voulait pas se laisser endormir par ses belles paroles comme ce fut le cas par le passé.

Un lourd silence flottait dans l’air. Les pelleteuses et autres engins de bâtiments commençaient à s’affairer au loin et on ne pouvait distinguer que le bruit qu’il provoquaient en remuant la terre. Cloud garda son regard froid sur Rufus. Il savait qu’il était allé très loin en lui l’empoignant de la sorte. Mais il n’avait pas supporté le ton suffisant qu’il employait tout comme sa détestable habitude d’évincer chacune des questions que Zack lui adressait comme si son ami ne méritait pas son attention. Il trouvait ce comportement inqualifiable. Après tout n’était ce pas la Shinra et lui même qui étaient venu lui demander de l’aide lors de l’apparition du gang de Kadaj il y avait quelques années de ca ? Maintenant que l’affaire des géostigmates étaient résolus la Shhinra avait retrouvé sa supériorité et son monopole. Elle continuait d’exploiter la mako à moindre échelle mais le mal était tout de même de mise et la planète souffrait une nouvelle fois. La Shinra n’était cependant pas la seule responsable. Les utilisateurs de l’énergie mako trouvaient tous leur confortable bien être plus important que l’agonie lente de la planète que foulaient leur pieds. Cloud inclus ….

Alors que Rufus leva la main, plusieurs unités d’infanterie firent leur apparition ce qui fit apparaître un sourire narquois sur le visage de Cloud qui reconnaissait bien les uniformes de ces hommes armés pour l’avoir porté autre fois

« Tourner la page ? Comment veux tu que l’on te fasse confiance si tu appelle tes forces armées lors de ce qui n’est rien de plus qu’une simple discussion ? »


Cloud vit Rufus s’approcher de Cissnei. Apparemment la jeune femme avait était trop loin dans son comportement désobéissant et au regard rempli de haine que lui lança son supérieur, il vit que cet affront n’était pas pour plaire à Rufus. Cloud les regardait. Leur dispute ne le concernait pas. Il avait appris a rester en dehors de tout conflit qui opposait les membres de la Shinra ? Par le passé cela lui avait coûté beaucoup trop cher. Et puis cela aurait été vraiment inconscient de sa part de tenter une quelconque intervention au vu des fusils braqués sur eux de toute part.

La suite des événements le surpris complètement. Il entendit l’assourdissant coup de feu retenir dans le secteur et un cri lui échappa lorsque la balle traversa Cissnei de part en part. Cloud resta figé un instant, n’osant pas croire ce que Rufus venait de faire. Il avait abattu de sang froid une de ses employées sans défenses, inoffensive

Zack se précipita vers elle pour la prendre dans ses bras et Cloud se dépêcha de le rejoindre en quelques enjambées. Il s’agenouilla à coté de Cissnei qui semblait prise de convulsions alors que ses vêtements commençaient à s’imbiber de sang.

« C’est pas vrai … »

Il tourna la tête vers Rufus qu’il foudroya du regard

« Comment as tu pu ! »

Il regarda à nouveau la blessée que Zack essayait de sauver en pratiquant un point de compression sur la plaie. Mais Cloud savait que cela serait insuffisant pour la soigner. Elle perdait bien trop de sang.

« Je n’ai pas d’objet de soin sur moi… si tu en as, soigne la si tu veux bien »

Cloud acquiesça d’un soigne de tête et il attendit que Zack se lève pour prendre sa place aux cotés de Cissnei. Il regarda la plaie en grimaçant avant de détourner les yeux. Le visage de la jeune femme n’avait pas quitté Zack … Quelque chose de fort devait l’attirer chez lui.

Cloud posa ses mains sur la plaie et il fit appel à un sort de soin plusieurs fois consécutive pour refermer la blessure. Il la regarda et, tout en reprenant les gestes de Zack, il lui passa la main sur le front et dans les cheveux pour lui apporter son soutien. Il laissait à Zack le soin de faire sa fête à Rufus Shinra. Il se contentait de rester auprès de la blessée pour la protéger

« Ca va aller… »

Il se voulait rassurant auprès d’elle mais il avait bien peur n’échouer lamentablement. Bien que la plaie était refermée, elle avait perdu trop de sang et il fallait la faire transfuser d’urgence. Cela impliquait de quitter le secteur 2 et de l’emmener avec eux.

Cloud se releva et alla se poser a coté de Zack qu’il regarda

« Il faut l’évacuer rapidement vers un hôpital… Je l’ai soigné comme j’ai pu… Mais c’est de toi dont elle a besoin »

Il retourna par la suite son attention sur le président

« agir en hommes civilisés c’est ca ? Et c’est comme ca que tu agis en hommes civilisés ? En essayant de tuer des employés ! »

La colère remplaça rapidement l’inquiétude de Cloud pour Cissnei. Il se sentait profondément indigné de ce qui venait de se dérouler sous ses yeux.

« Tu ne changera jamais ! Quoique tu dises ! Quoique tu fasses ! Tu resteras un Shinra ! Sans cœur, sans compassion ne pensant qu’a ta petite personne ! »


Cloud tourna délibérément le dos à Rufus et il alla poser sa main sur l’épaule de Zack.

« Viens, allons nous en…. On l’emmène avec nous »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://f-fantasy-chronicles.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qui pouvait s'y attendre ? (libre à tous )   Mar 16 Juin - 11:20

La scène devenait intéressante, Zack s'était précipité comme un petit chiot apeuré auprès de Cissnei, Cloud était à nouveau sorti de ses gongs. Alors c'était ça. Le trouble de Cissnei, la raison pour laquelle elle avait osé défier son président devant tout le monde : Zack Fair. Il savait que par la passé, ils s'étaient tous deux rencontrés. La traîtrise de la jeune ex-Turks était-elle si grande ? A les voir se toucher, se regarder mutuellement, il n'y avait pas de l'amitité entre eux. Rufus avait eu maintes fois l'occasion d'analyser des situations comme telles, et se maudissait de ne pas l'avoir vu plus tôt. Une erreur qui aurait pu lui coûter cher, mais au final Cissnei avait payé le prix fort. Tant d'années d'efforts pour garder des secrets, pour remplir des contrats difficiles, pour grimper sur l'échelle de la Shinra, la jeune femme avait tout plaqué pour vivre un amour clandestin ?
Shinra n'y pensait pas, quand il pensait qu'il allait nommer la jeune femme chef des Turks, elle qui était la plus digne et la plus forte des prétendantes à la place du déchu Tseng. Rufus avait commis un bon nombre d'erreur ces derniers temps, il avait eu confiance en ses membres les plus loyaux et tout s'est retourné contre lui.
Soyez gentil et on vous le rendra, celui qui a dit ça mérite la mort. Ce matin même, Rufus était sur place, dans les taudis, en train de mettre en marche des projets pour améliorer les lieux. Et pour finir, il était remercier par insultes et affronts.
Il savait qu'il traînait son lourd fardeau de passé mais il faisait beaucoup pour pouvoir laver des fautes, ou surtout celle de son père.
Apparement, personne n'était disposée à accepter Rufus Shinra aujourd'hui. Cloud lui avait balancé une question mais Rufus n'en avait capté que quelques mots. Il se contentait de regarder Cissnei, dans les yeux. Elle mourrait, petit à petit.
A nouveau, un petit pincement au coeur le faisait sortir de son inertie face à la situation. Cloud avait raison, Rufus avait réagit tellement vite et sur un coup de tête, lui qui était si calme et si impérméable aux émotions.

Il marchait en direction de Zack, évitant Cloud au passage. Il appella un garde, qui rappliqua aussitôt. Il tendait la main vers lui pour lui demander quelque chose, à l'évidence le soldat savait ce qu'il fallait donner à son président. Il hésitait, ne comprenant pas pourquoi Rufus voulait faire ça. Le regard de Rufus s'était refroidi rapidement, le soldat ne bougeait pas. Rufus soupirait un grand coup, comme pour relâcher la pression qu'il avait engrangé et assénait un coup de poing dans le visage de l'homme. Quelques secondes après il s'éxècuta et lanca un paquet vers Rufus.
Il s'en empara, déchira le papier et en sortit une seringue avec un contenu orange. C'était le même produit qu'avait prescrit une fois Rufus pour Cissnei, après une mission, la dernière mission de la jeune femme.
Le président soulevait la manche de la jeune femme, à l'insu de Zack qui la portait, et à l'insu de Cloud, qui semblait rester enraciné comme par ébahissement. Il la piquait et quelques secondes après le saignement s'arrêta complètement et la respiration de Cissnei aussi.
Rufus se redressa, étonné, face à Zack, il se lança :

- Elle ..

Il passait sa main dans ses cheveux, dépité de la situation. De toute évidence, l'avenir était inexistant pour lui s'il tuer encore et encore. Cissnei venait de mourir. Le produit n'avait pas marché. Il reculait de quelques centimètres. Il l'avait définitivement tué.

- Morte.

Avec un air de dire qu'il avait du mal a l'accepter, il restait poster là sans réaction, sans ressentir la moindre chose. Cissnei venait de mourir sous les yeux de Zack. Ou presque...
Dans la tête de Rufus tout se mélangeait, la scène qui suivrait pouvait être un horrible combat ensanglanté, des morts partout, même les habitants. La fureur des deux hommes. Ou autre. Il ne savait pas. Cissnei gisait tout détendue, le visage inerte, dans les bras de Zack. L'avait-il réalisé ?


Dernière édition par Rufus Shinra le Mer 17 Juin - 12:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cissnei

avatar

Nombre de messages : 158
Age : 25
Date d'inscription : 16/11/2008

Statistiques
Expérience:
90/100  (90/100)
Niveau:
12/99  (12/99)
Gils: 1650

MessageSujet: Re: Qui pouvait s'y attendre ? (libre à tous )   Mar 16 Juin - 11:53

Tout n’était que confusion à l’esprit de Cissnei qui n’arrivait à suivre ce qui se passait autour d’elle. Un bruit assourdissant résonnait à ses oreilles, comme si son cerveau s’était mit à bourdonner sans raison. Elle sentait des sueurs froides couler le long de son dos et sur son visage. Sur son visage caressé par les mains puissantes de Zack qui s’était penché au dessus d’elle avec inquiétude. Cissnei avait mal … mal au ventre et mal au cœur … Il avait hésité a venir la rejoindre certainement pour garder leur secret fermement scellé entre eux. Mais cela l’avait déstabilisé, elle qui mourrait et gisait dans son sang, la main tendue vers lui.

Mais Zack était finalement venu et c’est là tout ce qui comptait. Il lui caressait le front et elle avait reposé sa tête contre lui en quête de cette chaleur qu’il savait lui procurer. Elle avait essayé de lui sourire mais sa tentative fut réduite à une grimace peu élégante. Elle le vit essayer de stopper l’hémorragie et une grimace de souffrance suivit de gémissements lui échappèrent lorsqu’il appuya sur sa blessure.

Cloud arriva à son tour alors que Zack était parti voir le Président. La vue de Cissnei se brouillait. Elle ne le voyait que de façon trouble, visualisant seulement ses contours. Elle sentit alors la douleur s’atténuer et une menue chaleur lui picoter la peau. Lentement, elle tourna la tête de l’autre coté et elle vit Cloud lui prodiguer des soins d’urgences.

C’était étrange comme sensation … Quand votre vie ne vous appartient plus mais dépend du bon vouloir des autres … Très désagréable, comme si on n’était finalement rien du tout. Elle s’était toujours plus a croire que Cloud était détaché de tout, indifférent et glaciale comme son regard. Un regard similaire à celui de Zack mais tellement différent ! Elle l’avait cru bien plus asocial qu’il ne semblait l’être en réalité et elle en avait pour preuve le regard remplis d’inquiétude qu’il lui adressa et la main qu’il posa sur son front pour espérait la rassurer. Elle ferma les yeux durant cette caresse timide puis elle tourna la tête sur le coté, cherchant à nouveau a appeler Zack.

" Za....Zack ...."

Ses paupières étaient trop lourdes et elle ne comprenait plus ce qui se disait autour d’elle. Juste un mot par ci par là qui arrivait à atteindre sa conscience …

« Evacué…. Hopital…. Besoin…. Restera un Shinra …. Avec nous …. »

Elle se sentit soulever alors que sa respiration se faisait de plus en plus faible et saccadée. Elle sentait ses poumons brûler sous le manque d’oxygène qu’elle était capable de leur apporter. Les paupières closes, elle ne savait pas dire par qui elle était etreinte. Elle avait cependant l’intime conviction qu’il s’agissait des bras de Zack. Ses bras dans lesquels elle était si bien …

Elle ne sentit pas qu’on la piquait au bras. Elle sentit seulement une immense chaleur se répandre dans son cœur. Une chaleur bienfaitrice qui soulageait sa douleur comme pour la délivrer de la souffrance qui la consummait. C’était donc ça mourir ? Elle aurait imaginé que ça serait bien pire … Ses paupières se rouvrirent et elle regarda une dernière fois le visage de Zack. Elle essaya de lever la main pour le lui caresser mais elle était trop faible. Ses yeux se fermérent, son bras retomba mollement dans le vide alors que dernier souffle s'échappa de ses lèvres entrouvertes.

Trop tard pour lutter... Trop tard pour regretter ... Elle avait su que ce destin la guettait et que la mort l'attendait au bout de ce petit bout de chemin parcourut avec Zack. Si c'était a faire est ce qu'elle recommencerait ? Egoistement oui ... Mais cela incluait de faire souffrir Zack par sa perte... Cissnei venait de mourir sans ses bras.... Le visage de celui qu'elle n'avait jamais cessé d'aimer serait l'image qu'elle emporterait avec elle jusque dans la Rivière de la Vie où, en ange, elle ne cesserait jamais de veiller sur lui ...…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack Fair
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 491
Age : 32
Localisation : loin de la tourmente
Date d'inscription : 26/10/2008

Statistiques
Expérience:
144/125  (144/125)
Niveau:
22/99  (22/99)
Gils: 4970

MessageSujet: Re: Qui pouvait s'y attendre ? (libre à tous )   Mer 17 Juin - 21:29

Zack avait rejoins Cissnei et l’avait prise contre lui afin de l’apaiser, certes Cloud l’avait soigné mais il restait encore le problème de la perte de sang abondante, il fallait donc partir pour l’hôpital.

Il acquiesça de la tête lorsque son ami l’invita à partir mais semblait paralysé comme si ses membres ne voulaient pas lui obéir. Tout était trouble dans sa tête, il était un perdu et il ne s’aperçut de la présence du président à ses cotes que lorsque ce dernier prononça un mot que le brun n’aurait jamais pensé entendre en parlant de celle qu’il aimait

- Morte.


Et pourtant, Cissnei venait d’arrêter de respirer à l’instant là dans ses bras. Une douleur intense lui traversa le cœur et il lui sembla qu’il se déchirait en deux. Il chercha du regard son ami comme pour avoir une confirmation de ce que Rufus venait de lui annoncer car pour lui ce n’était pas vrai… le corps de sa compagne était encore chaud et elle lui semblait juste endormie… c’est ca, c’est exactement ca, elle venait de plonger dans un profond sommeil qui pouvait faire penser à son trépas mais bientôt il en était certain, elle se réveillerait et tout serait comme avant.

Il resta quelques minutes à la serrer contre lui, lui embrassant le front et les joues, déposant ses lèvres sur les siennes dans l’espoir qu’elle réponde à son baiser mais elle ne réagissait pas. Il devait se rendre à l’évidence, le président avait dit vrai pour une fois, il ne lui avait pas joué de tour ! Cissnei venait de perdre la vie à l’instant.

Pris d’une douleur folle, il déposa le corps sur le sol et se releva, le temps semblait s’être ralenti, chaque mouvement que le brun effectuait lui paraissait durer un moment interminable et tout ce qui l’entourait n’était plus visible comme disparu et effacé par un voile sombre qui couvrait sa vue.

Une fois que Zack fut bien en face de l’assassin, il serra les poings et les dents. Ses yeux avaient pris la couleur des ténèbres et ils se plantèrent dans le regard bleu de cet individu sans scrupule qui feintait le remord. A cet instant, le brun voulu le massacrer pour ce qu’il venait de faire mais sa peine était si envahissante que même toute la rage qu’il avait pour lui n’était pas assez forte.

Il se retourna et se laissa tomber à genoux près du corps de la jeune femme et posa sa tête contre son torse.

« Tu l’as tuée ! sache qu’à partir de ce jour, je n’aurais de cesse que de te traquer ! par respect pour elle, je ne ferai rien… mais ton tour viendra »

Il avait prononcé ces mots tout en restant concentré sur la dépouille de son amie. Il se décida ensuite à la soulever

« Viens Cloud ! nous n’avons plus rien à faire ici… parce que décidément… les choses ne changeront jamais »


Il se souvint alors que lui aussi avait rêvé de liberté comme Cissnei et que tout comme elle, il y avait laissé la vie.

Zack se retourna ensuite vers Rufus

« Regarde ta dernière victime… et essaie de réparer le mal que tu as fait en assainissant ce secteur… des foutaises ! »

Il se mit alors à rire rageusement puis déposa le corps de la jeune femme dans les bras du président !

« Essaie de réparer ton erreur en lui rendant la vie !»


Il ne comprenait pas pourquoi il venait de confier le cadavre de Cissnei à Rufus sans doute parce qu’il voulait qu’il palpe la mort de plus près ou pour une autre raison qui lui échappait complètement pour l’instant ! son esprit était complètement embrumé par la douleur et plus rien de ce qu’il faisait n’avait de sens…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cloud Strife
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 835
Age : 35
Localisation : Ni ici, ni ailleurs ....
Date d'inscription : 13/09/2008

Statistiques
Expérience:
74/125  (74/125)
Niveau:
18/99  (18/99)
Gils: 4295

MessageSujet: Re: Qui pouvait s'y attendre ? (libre à tous )   Mer 17 Juin - 22:05

Cloud était resté à coté de Zack lorsqu’il avait prit Cissnei dans ses bras. Le temps était compté à la jeune femme et il ne fallait pas perdre une seconde avant de l’emporter vers un hôpital où elle recevrait la quantité de sang nécessaire à sa survie. Rufus alla se positionner de l’autre coté de son ami et Cloud le regarda un instant méchamment avant de reporter son regard sur la flaque de sang qui avait inondé le sol. Il déposa sa main sur l’épaule de Zack pour lui faire comprendre qu’il fallait se mettre en route mais ce dernier semblait être plongé dans une sorte de paralysie qui l’empêchait de bouger. Il serrait le corps de Cissnei contre lui et Cloud baissa humblement la tête, impuissant.

C’est alors que la voix de Rufus lui fit l’effet d’un électrochoc… Un mot… rien qu’un seul mot mais qui allait bouleverser la vie de bien des personnes et celle de Zack en particulier. Morte … Cloud releva brutalement il regarda vers la jeune femme qui était inerte dans les bras de son ami. Il ne savait pas quoi faire ni quoi dire. Tout comme Zack il avait du mal à réaliser ce qui venait de se produire.

Cloud ferma les yeux et il déglutit péniblement. Zack embrassait Cissnei sur le visage et il la serrait contre lui avec désespoir. Ainsi donc ils étaient pas amis mais amants…. Cissnei était la compagne de Zack… Cela n’étonna pas Cloud plus que cela mais ca le bouleversa encore davantage. Perdre la personne la plus chère a son cœur. C’était dur … extrêmement dur ….

Lorsqu’il la déposa sur le sol pour se retourner contre Rufus, Cloud ne put s’empêcher d’appréhender. Les unités d’infanterie avaient gardés leurs arme braquées sur eux. Cissnei était morte… inutile que Zack perde la vie à son tour. Dans un geste relevant du réflexe Cloud posa sa main sur le manche de son épée toujours logée dans le fourreau qu’il portait dans son dos. Juste en cas de besoin si la situation venait à dégénérer. Mais ce ne fut pas le cas fort heureusement. Il le vit retourner apurés de la jeune femme et il s’agenouilla a ses cotés avant de poser sa tête contre son torse. Il avait mal pour lui ….

Cloud ne pouvait vraiment rien faire. Il acquiesça juste d’un signe de tête lorsque Zack lui annonça qu’ils devaient partir mais la suite des événements le laissa complètement perdu. Plutôt que de prendre avec lui le corps sans vie de Cissnei, il alla le confier aux bras du Président Shinra. Le regard de Cloud passa de Rufus à Zack qui était en train de s’éloigner.

Avec un profond mépris pour Rufus il le regarda le plus froidement possible avant de tourner les talons et de rejoindre son meilleur ami qui, plus que jamais, allait avoir besoin de lui

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://f-fantasy-chronicles.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qui pouvait s'y attendre ? (libre à tous )   Jeu 18 Juin - 0:41

La situation était des plus complexes. Le silence autour d'eux était lourd, aucunes des personnes présentes n'osaient parler, pas même toussoter. On aurait pu croire un déclic, on aurait pu croire que le président Shinra éprouverait quelque chose. Pas le moins du monde. Rufus restait tout à fait impassible, le regard droit, le visage sans émotion si ce n'était la froideur.
La jeune Cissnei était donc partie. Du moins c'est ce que croyait Zack et Cloud. La seringue à terre contenait un liquide mixte qui ralentissait les battements du coeur jusqu'à ce qu'ils soient au rythme le plus indécelable. La peau prend un teint blanc, les muscles se détendent et le corps devient un poids mort. On appelle ça la mort clinique.
S'ils savaient. Et justement, la désolation et la tristesse de Zack faisait du bien à Rufus. Le voir ainsi, le voir comme un chien à terre, il avait triomphé de lui sans l'atteindre directement. Cette victoire lui faisait du bien, l'ancien SOLDAT avait tellement craché dans le dos du président qu'il se retrouvait maintenant détruit.
Soudainement vint à l'esprit de Rufus, cette pensée qu'il n'avait pas analysé depuis le début. C'était donc là le trouble de Cissnei depuis le départ. Elle était amoureuse de Fair. Quelle désillusion, Rufus était passé à côté de ça.

Au final, il ne pouvait qu'être fier de son geste. La traîtrise avait pour coût la vie, le sacrifice. Rufus ne l'avait pas inventé, il faisait vivre ce principe.
Zack lui tendait le corps, il prenait Cissnei dans ses bras comme dans un réflexe. Il aurait pensé lutter pour récupérer le corps et c'était Fair qui le lui donnait. Quelle scène encore ! Du tout cuit, Rufus n'en demandait pas autant. Faire revivre les morts, il ne savait pas faire, personne d'ailleurs. Faire revivre ceux qui ne sont pas réellement mort, ça il le pourrait, mais pas ici. Il ne fallait pas que Zack découvre que Cissnei vivait.
Oui elle était en vie, sous ses yeux, mais il ne le savait pas. Il s'en mordrait les doigts de savoir ça plus tard, il se maudirait même. Peut être pouvait on espérer qu'il mette fin à ses jours pour sa stupidité.
Revenant à la réalité, il soutenait le regard détruit, plein d'émotions diverses. Se concentrant pour éviter de sourire face à lui, il se contentait de reculer vers son véhicule. Les gardes fermaient la marche devant lui, il allongea Cissnei derrière et ouvrait la portière de devant.

- Messieurs.

Les dires de Zack ne l'avaient pas atteint, Rufus n'avait pas trouvé de réponse adéquate à sa douleur. Il avait pris plaisir à faire souffrir et il ne fallait jamais en abuser. Plus tard, il aurait certainement à subir le courroux de Zack.
Il inclinait la tête et prenait le volant de la voiture. Il démarrait doucement, escorté de ses gardes en moto. Direction la Shinra.

- Sombre idiot, elle était en vie, sous tes yeux ...

S'amusant de la situation passée, il poursuivait la route et quittait les taudis, qui d'ailleurs ne seraient bientôt plus des taudis...
Revenir en haut Aller en bas
Maitre des Jeux

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 35
Date d'inscription : 08/04/2009

MessageSujet: Re: Qui pouvait s'y attendre ? (libre à tous )   Jeu 18 Juin - 10:25

Sujet Terminé

Récompenses :
1page et demi de RPG avec une moyenne de 49 lignes pour Rufus, 47 lignes pour Cissnei, 40 lignes pour Zack et 42 lignes pour Cloud

Rufus : 38 exp + bonus extra post de 20 +375 gils
Cissnei : 38 exp + bonus extra post de 20 + 375 gils
Zack équipé de matéria Super exp : 52 + bonus extra post de 20 + 375 gils
Cloud équipé de matéria Super Exp : 52 + bonus extra post de 20 + 375 gils



Sujet verrouillé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qui pouvait s'y attendre ? (libre à tous )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qui pouvait s'y attendre ? (libre à tous )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tous les donjons solotables par un panda
» On en a tous eu au moins un comme celui là
» gagner de l'argent tous les mois en visionnant des pubs!
» [BIONICLE] Si vous aviez tous les Bionicle, vous seriez...
» salut a tous !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Chronicles :: Section Hors RPG :: Point de Sauvegarde :: Archives FFVII-
Sauter vers: