Final Fantasy Chronicles

Forum de RPG sur Final Fantasy VII. Enjoy ^^
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Où que me ménne la route( libre)

Aller en bas 
AuteurMessage
Aeris Gainsborough

avatar

Nombre de messages : 136
Age : 30
Date d'inscription : 10/05/2009

Statistiques
Expérience:
78/100  (78/100)
Niveau:
9/99  (9/99)
Gils: 4125

MessageSujet: Où que me ménne la route( libre)   Mar 2 Juin - 0:29

Aeris avait réssucité depuis plusieurs jours déjà et elle n'avait toujours pas récupéré tous ses souvenirs. Elle aimait vivre avec Cloud, Tifa, Zack, Marléne et Denzel mais sa culpabilitée avait pris le dessus depuis quelques temps. Elle voulait se souvenir de tout ce monde. elle voulaut savoir qui elle aimait entre Zack et Cloud, elle voulait savoir pourquoi marléne tenait tant à elle. Tous els jours, elle allait à l'église avec la petite fille pour s'occuper des jeunes pousses qui deviendraient des fleures d'ici quelques jours. encor un peu de patience et elles pourraient les vendre dans tout Midgar.
Quand elle était dans l'église, la planéte lui parlait parfois mais elle ne comprenait pas toujours. Et elle ne lui avait donné aucun indice pour retrouver les dernier fragements de sa mémoire. Elle en avait conclue qu'elle devait les chercher par elle même ou trouver un endroit où la voix de la planéte se ferait entendre plus clairement à ses oreilles. Et pous ça... Elle devait quitter Midgar.
Un soir aprés la fermeture du 7ém ciel, elle s'attarda un peu en salle sous pretexte de s'occuper du néttoyage. Le jour même, elle s'était préparé un petit sac de voyage qu'elle avait caché dans un placard en bas. Elle ne voulait pas partir comme une voleuse mais elle avait peur de dire au revoir, même si elle reviendrait, elle en était certaine. Elle ne partit que pour revenir avec tout ses souvenirs.
Elle attendit un long moment, nettoyant vraiment le bar puis s'asseya sur un tabouret avec un stylo et une feuille de papier. Elle ne voulait pas qu'ils s'inquiétent. Elle leur écrit donc ces mots, de sa caligraphie fine et arondie:


Chéres amis,

Ce matin, vous verrez sans doute que je ne suis pas à la maison. Il est inutile de me chercher. Je ne serais pas à l'église ou à Kalm pour faire des courses. Je suis partie, mais je vous promet de revenir.
Je me sent un peu inutile ici et j'ai l'impression que je ne me sentirais pas ainsi tant que je n'aurais pas retrouver mes souvenirs et je ne veux plus vous voir souffir à cause de ma mémoire perdue. Donc je vais chercher de part le monde si je trouve des morceau de ma mémoire ou un endroit où la planéte pourra me dire où la trouver.
Dites surtout à marléne que je ne l'abandonne pas et que je lui fais confiance pour s'occuper de mes fleures pendant mon absance. Je vous promet de revenir à temps pour pouvoir les vendre avec elle.

Je ne pouvais pas pous dire au revoir, je trouve ça trop dure, je ne sais pas pourquoi.

Je vous aime tous, n'ayez pas peur pour moi.

A bientot,

Aeris


Elle ne s'en rendait pas compte mais ça n'était pas la premiére fois qu'elle partait seule à la recherche de quelque chose. La premiére et derniére fois qu'elle était partie seule de son côté s'était soldé par sa mort. Mais elle l'ignorait et espérait juste ainsi éviter des au revoir déchirants.
Quand elle temina sa lettre, elle posa le stylo dessus, se remis debout et alla chercher son sac de voyage dans le placard. Elle soupira. ca allait être difficile de voyager seule mais elle ne voulait déranger personne. Ils avaient tous des responsabilitées.
La Cetra s'approcha en suite de la porte, posa la main sur la poignée et allait l'ouvrir quand un grincement se fit entendre, venant de l'escalier. ne voulant pas se faire surprendre, elle sorti alors rapidement dans la rue et parti en espérant que la nuit noir la couvrerait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack Fair
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 491
Age : 32
Localisation : loin de la tourmente
Date d'inscription : 26/10/2008

Statistiques
Expérience:
144/125  (144/125)
Niveau:
22/99  (22/99)
Gils: 4970

MessageSujet: Re: Où que me ménne la route( libre)   Dim 14 Juin - 11:15

Zack n’arrivait pas à s’endormir et se retournait depuis une bonne demi heure dans son lit en cherchant un sommeil qui semblait le fuir.

Après autant de temps, il se disait que ca ne valait pas la peine de continuer qu’à force de se remuer ainsi il allait finir par réveiller Cloud qui lui dormait à point fermé. C’était bien la première fois que le brun ne s’endormait pas facilement et cette petite insomnie lui paraissait bien étrange.

Il se décida donc à se lever en prenant soin pour une fois à être discret, il s’était dit qu’un petit verre d’alcool l’assommerait un peu et qu’enfin il pourrait entamer une bonne nuit de repos.

Sous ses pieds, les escaliers craquaient signe de leur vétusté. Zack croisa les doigts pour que personne n’entend ces grincements. Ce n’était pas parce qu’il avait du mal à dormir qu’il devait embêter toute la petite maisonnée qui semblait si calme. Tout le monde devait être dans les bras de Morphée depuis longtemps.

Arrivé à la moitié du chemin qui le séparait du bar, un claquement de porte se fit entendre. Il se stoppa net afin de mieux tendre l’oreille. Il lui semblait que ce bruit provenait de la porte qui donnait sur la rue. L’idée d’un intrus lui vint rapidement en tête, il se précipita donc vers la pièce principale prêt à se battre contre celui qui venait d’entrer par effraction. Mais il fut surpris de ne voir personne.

Il entreprit de fouiller le bar au cas où l’individu se serait caché en l’entendant arrivé, il était vrai que si au début il avait tout fait pour être le plus silencieux possible lorsque le bruit de la porte s’était fait entendre, il s’était rué à toute vitesse.

Zack se frotta l’arrière de la tête se demandant si il n’entendait pas des voix au vu de ses recherches infructueuses, sans doute la fatigue.

Il s’approcha alors du comptoir tout en se méfiant quand même et ses yeux se posèrent sur une feuille de papier qu’il prit… la lettre d’Aeris… il la lut rapidement puis prit de panique, il se dirigea vers la sortie. Il avait bien entendu la porte se fermer mais c’était parce que la jeune femme était partie, il se dit alors qu’elle ne devait pas être loin et qu’il pourrait donc la rattraper.

Vêtu d’un simple t-shirt et d’un boxer, l’air frais du dehors le surpris mais ne l’arrêta pas, il fallait qu’il la retrouve, elle ne pouvait pas partir seule… c’était trop dangereux …

Il se mit donc à courir dans la rue avant d’apercevoir au loin une fine silhouette qui lui fit penser à son amie. Il se précipita donc sans plus attendre vers elle, bien décidé à lui faire la morale.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Où que me ménne la route( libre)   Dim 14 Juin - 16:16

Denzel avait passé la journée dans la ferme chocobo. Il était donc rentré très épuisé. Après avoir mangé un bon petit plat, il était partit se coucher directement. L'enfant s'endormit rapidement. Cependant il fini par se réveiller. Il se débarassa de sa couette, ayant trop chaud. De plus, il avait horriblement soif. Mais Denzel n'osait pas sortir de peur de reveiller les autres qui devaient surement dormir profondément.

Le craquement des escaliers attira son attention. Il ouvrit grand les yeux. Quelqu'un était debout. A cette heure-ci. La personne qui descendait ne devait surement pas arriver à dormir. Il se leva donc à son tour avec l'intention de quemender son verre d'eau. En pyjama, les pieds nu, Denzel sortit de sa chambre. Arrivé au bar, il bailla et se frotta les yeux. Ses cheveux tout ébourifé montrait également qu'il était encore à moitié endormit.

Il fronça les sourcils en voyant un homme se précipiter à la sortie du bar. La scène c'était passé très vite, mais Denzel était a peu près sur que c'était Zack. Ce n'était vraiment pas normal. Pour commencer, pourquoi est-ce que Zack partait si tard du bar ? Peut être qu'il y avait une urgence et qu'il avait quelque chose à accomplir. Mais dans ce cas là, Cloud aurait été avec lui. Et puis Zack ne serait surement pas partit dans cette tenue. En effet le brun portait simplement un boxer et un haut.

Ses yeux se posèrent sur une feuille. L'écriture d'Aeris. Se reveillant un peu plus, Denzel lu la lettre. Horrifié, il l'a laissa tomber par terre. Aeris partait ? Mais pourquoi ? Non, ils devaient rester tous ensemble ! Elle ne devait pas partir. Sinon des drames allaient encore se produire. Malgré son jeune âge, il en était sure. Mais que faire ? Prevenir Cloud ? Denzel hésita puis ....


- Pas le temps !

Il courru hors du bar, en claquant très fort la porte d'entrée avec l'attention de reveiller Cloud. Appercevant Zack non loin de lui, il courru pour le rattrapper. A son tour, il vit Aeris. Denzel s'écria :

- Aeris ! Ne pars pas ! On doit rester tous ensemble. Il ne faut pas partir.

L'enfant tomba par terre a force de courrir pied nu dans la rue. Il se releva et éternua. Il commençait a avoir froid, le vent le faisant frissonner.
Revenir en haut Aller en bas
Aeris Gainsborough

avatar

Nombre de messages : 136
Age : 30
Date d'inscription : 10/05/2009

Statistiques
Expérience:
78/100  (78/100)
Niveau:
9/99  (9/99)
Gils: 4125

MessageSujet: Re: Où que me ménne la route( libre)   Dim 14 Juin - 17:39

Aeris entendit des âs précipités dans son dos. Elle avait eu raison, quelqu'un était bien dans l'escalier quand elle était partie. Elle ne se retourna pas, elle ne voulait pas voir qui la suivait. La jeune femme accelera le pas. Elle n'était pas trés rapide mais elle espérait pouvoir semer celui ou celle qui était aprés elle à un moment ou à un autre. Du moins c'était jusqu'a entendre une voix appeler son nom. La voix d'un des enfants du 7ém ciel. Il lui demandait de ne pas partir mais elle le devait. Puis elle entendit un bruit sourd, comme si quelque chose était tombé sur le sol.
Elle se retourna et vit que l'enfant était tombé. Et que Zack était avec lui. malgrés son désir de partir sans avoir à dire au revoir et se justifier, elle s'arrêta et fit demi tours en entendant l'enfant éternuer. Elle remarqua alors leur tenue à tout deux. Zack était simplement en boxer avec un haut et Denzel était pied nue en pyjama. Quelle tenue pour sortir la nuit!
Incapable de faire taire son instinct maternel, elle se précipita vers le petit garçon. elle se doutait que Zack et lui tenteraient sans doute de la faire changer d'avis. Et Zack serait sans doute en colére aprés elle... Ce n'était pas pour rien qu'elle était partie comme ça.
Une fois devant le petit garçon, elle se mis à sa hauteur et lui dit d'un ton doux mais ferme


"Denzel tu ne devrais pas sortir comme ça la nuit, tu va attraper froid et Tifa va s'inquiéter. Regarde toi tu tremble de froid."

Elle se sentait coupable, c'était de sa faute si le petit était sorti. Elle se releva et dit, sans regarder Zack.

"Ce n'est pas la peine de dire quoi que ce soit. J'ai décidé ce que je doit faire et rien ne me fera changer d'avis. mes souvenirs sont sans doute quelque part, il faut que je les cherche pour ne plus vous faire souffrir."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack Fair
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 491
Age : 32
Localisation : loin de la tourmente
Date d'inscription : 26/10/2008

Statistiques
Expérience:
144/125  (144/125)
Niveau:
22/99  (22/99)
Gils: 4970

MessageSujet: Re: Où que me ménne la route( libre)   Mer 17 Juin - 20:26

Zack était concentré sur la silhouette qui se dessinait au loin et n’aperçut que Denzel que parce que ce dernier venait d’appeler Aeris lui demandant de ne pas partir.

Le brun s’était retourné et était venu le rejoindre

« Que fais tu réveillé à une heure aussi tardive ! tu devrais être dans ton lit »


Il le ramassa puis s’agenouilla afin d’être à sa hauteur mais déjà la jeune femme les avait rejoint sans même qu’il s’en aperçoive.

« Denzel tu ne devrais pas sortir comme ça la nuit, tu va attraper froid et Tifa va s'inquiéter. Regarde toi tu tremble de froid. »

Le ton employé par la fleuriste était doux mais ferme montrant bien son désaccord avec les agissements de l’enfant

Zack voulut appuyer ses dires mais il n’en eut pas l’occasion déjà Aeris s’était relevée

« Ce n'est pas la peine de dire quoi que ce soit. J'ai décidé ce que je doit faire et rien ne me fera changer d'avis. mes souvenirs sont sans doute quelque part, il faut que je les cherche pour ne plus vous faire souffrir. »

Le brun resta un moment ébahi, à son tour il avait droit au mécontentement de celle qui avait décidé de les laisser.

Il se redressa doucement puis se frotta nerveusement l’arrière de la tête, un peu pris au dépourvu. Elle venait de lui dire clairement qu’elle ne voulait pas qu’il essaie de la dissuader que son choix était fait et qu’elle devait s’en aller afin de retrouver sa mémoire.

Zack posa sa main sur son épaule et ne dit rien. Il tourna juste les yeux vers Denzel

« Rentre, tu vas attrapé un rhume, je dois discuter avec Aeris ! »


Il savait que le garçonnet ne serait pas d’accord et qu’il manifesterait son mécontentement il ajouta donc

« Nous revenons dans une minute… mets toi bien au chaud et attends nous ! »


Le brun ne savait pas ce qu’il allait pouvoir dire à son amie afin de l’empêcher de partir seule à l’aventure mais il fallait qu’il trouve vite, très vite et il n’avait donc pas le temps de s’occuper de Denzel.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Où que me ménne la route( libre)   Jeu 18 Juin - 16:17

Aeris était vite venu vers lui, suivi de Zack. Ils lui dirent de rentrer, sinon il allait attrapper un rhume. L'enfant les regarda et hésita. Il leva deux grand yeux inquiet vers eux.

- Vous allez revenir hein ? Vous me le promettez ?


Mais d'un côté, Denzel savait très bien que les deux adultes avaient raison. S'il restait ici, il allait tomber malade à coup sur. Mais ça, il s'en fichait royalement. Le plus important pour lui, était qu'Aeris reste auprès d'eux. Mais s'il tombait malade, Tifa n'allait pas être contente. Le gamin soupira pouis regarda Zack.

- Je te fais confiance, ramene la !


Il donna un baiser sur la joue d'Aeris puis partit en courant dans le bar. Une fois à l'interieur, il monta dans sa chambre pour s'habiller plus chaudement. Il brossa des cheveux encore ebouriffé, puis satisfait il mit une couverture sur ses épaules.

Mais il n'en avait pas enocre fini. Il comptait bien se rendre utile. Denzel mit en bazarre son armoire, à la recherche de deux autres couvertures. Lorsqu'il eu trouvé ce qu'il cherchait, il descendit de nouveau au bar et posa les couvertures sur une table.

Denzel s'assit et attendit. Après un moment n'en pouvant plus, il bondit de sa chaise, près à retourner dehors mais se ravisa au dernier moment. Aeris et Zack n'allait pas être contant s'il faisait ça. A la place, il leur prépara un café bien chaud. Il se prit également un verre de sirop de fraise. Il posa le tout sur la table, après avoir déplacé les couvertures.

Il éspérait qu'ils reviendraient avant que le café ne refroidisse ...
Revenir en haut Aller en bas
Aeris Gainsborough

avatar

Nombre de messages : 136
Age : 30
Date d'inscription : 10/05/2009

Statistiques
Expérience:
78/100  (78/100)
Niveau:
9/99  (9/99)
Gils: 4125

MessageSujet: Re: Où que me ménne la route( libre)   Jeu 18 Juin - 16:51

Aeris resentis un peu de colére en entendant les paroles de Zack mais se tue en entendant le petit Denzel leur demander de revenir eux deux. Ca lui déchirait le coeur. Denzel voulait vraimment qu'elle reste mais... que pouvait-elle faire? Il fallait qu'elle retrouve la mémoire pour se souvenir de Cloud et des autres... et pour qu'ils cessent de souffrir de la situation. Son coeur se serra quand le petit garçon lui fit une bise. Il était si brave, si adorable. Elle allait sans doute le décevoir.
Elle resta silencieuse un moment, attendant que le petit soit éloigné puis s'adressa à Zack. Sa voix était plus hésitante que tantot. Si elle restait, Marléne serait malheureuse car elle ne se souvenait pas d'elle et si elle partait, Denzel serait déçu... Elle soupira.


"Zack je n'aime pas qu'on mente ainsi aux enfants. Et c'est ce que tu viens de faire à Denzel. "

Elle croisa les bras et tourna le dos à zack. Elle ne pouvait pas le regarder dans les yeux, elle avait peur que si elle le faisait, elle décide finallement de rester.

"Il va être déçu..." ajouta-t-elle avec une pointe de regret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Où que me ménne la route( libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Où que me ménne la route( libre)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Chronicles :: Section Hors RPG :: Point de Sauvegarde :: Archives FFVII-
Sauter vers: