Final Fantasy Chronicles

Forum de RPG sur Final Fantasy VII. Enjoy ^^
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Restitution d'un ange ( PV Rufus)

Aller en bas 
AuteurMessage
Cloud Strife
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 835
Age : 35
Localisation : Ni ici, ni ailleurs ....
Date d'inscription : 13/09/2008

Statistiques
Expérience:
74/125  (74/125)
Niveau:
18/99  (18/99)
Gils: 4295

MessageSujet: Restitution d'un ange ( PV Rufus)   Jeu 18 Juin - 16:10

Cloud marchait d’un pas lent et monotone vers la tour Shinra qui se profilait à l’horizon. Toujours aussi hideuse, comme autrefois. Pourtant la première fois qu’il avait vu cet impressionnant bâtiment, il avait presque ressentit un pincement d’excitation à l’idée de pouvoir intégrer cette société prestigieuse qui lui promettait avenir et fortune. Un leurre… comme tous les autres.

Deux longues et interminables journée s’étaient écoulées depuis le tragique accident dans les taudis du secteur deux. Accident ? Rufus avait l’air décontenancé face a ce qui venait de se produire. Visiblement il avait voulu punir son employée mais avait raté son coup, il l’avait tué… Tout avait rapidement dégénéré et Cloud n’avait rien put faire pour soigner Cissnei. Il lui avait prodigué des soins d’urgence, le saignement hémorragique c’était pourtant arrêté et elle avait cessé de convulser. Il avait pensé que son état était stable et qu’ils pourraient la transporter jusqu'à l’hôpital. Cloud n’avait pas compris pourquoi subitement ses fonctions vitales s’étaient arrêtées. Il n’avait pas compris comment cela était possible et sur le coup il n’avait pas cherché a comprendre non plus. Mais maintenant cela n’arrêtait pas de le travailler. Il retournait la situation dans tous les sens, il était même retourné sur le lieux de l’accident, encore noyé de sang.. Il y avait quelque chose qui ne collait pas

L’ambiance au Septième ciel était morbide… l’atmosphère très lourd dés que Zack entrait dans une pièce. Personne n’osait plus parler, personne n’osait plus le regarder. Il portait une énorme tristesse qu’il s’efforçait de ne pas laisser transparaître. Il avait insisté pour continuer ses réparations sur Phénix et Cloud ne le forçait pas a parler si Zack n’en avait pas envie

Cloud ne comprenait pas pourquoi Zack avait confié le corps de Cissnei a Rufus. Il se disait qu’il était important pour lui de lui offrir de belles obsèques. Cissnei n’avait jamais eut de liberté, elle n’avait jamais quitté la Shinra… Cloud n’arrivait pas a se résoudre de laisser son corps croupir là bas, comme s’il était intimement convaincue qu’elle ne trouverait jamais le repos de son âme …

C’est donc là bas qu’il se rendait. Il allait à la tour Shinra pour demander une entrevue avec Rufus afin de quémander le corps de Cissnei. Il s’était préparé a un refus mais il saurait se montrer tout aussi persuasif que le redouté Président.

A peine eut il mit un pied dans la tour Shinra que deux gardes armés lui tombèrent dessus armes pointées sur lui. Cloud leva les mains en l’air pour montrer qu’il n’opposerait aucune forme de résistance. L’un des garde s’empara de l’épée qu’il portait dans le dos et Cloud le fusilla du regard sans toutefois l’empêcher de lui confisquer son arme. Il n’était pas là pour faire une esclandre, il voulait juste implorer Rufus de restituer à Zack le corps de la femme qu’il aimait pour que son ami puisse faire son deuil.

« Je veux voir votre président, c’est tout ! »


L’un des homme pianota sur son PHS qu’il porta a son oreille. Il attendit quelques secondes avant de donner un coup dans l’épaule de Cloud qui piaffa d’agacement

« D’accord mais un geste et tu es mort »


Cloud ne perdit même pas son temps à répondre. Il ne voulait pas gâcher de la salive à expliquer que s’il le souhaitait, même désarmé, il pourrait les mettre a terre tous les deux très facilement. Il se laissa guider jusqu’aux ascenseurs qui les conduire dans le dernier étage tout en haut de la tour. Cloud ne s’attarda pas sur la vue panoramique qu’offrait les ascenseurs de verre et il suivit ses gardes jusqu'à une porte massive a laquelle il frappèrent avant d’entraîner Cloud a l’intérieur du bureau luxueux de Rufus Shinra. Un haut le cœur s’empara de Cloud lorsqu’il croisa le regard froid de son ennemi. Il le méprisait comme il n’avait jamais méprisé personne, pas même Séphiroth

« Rufus…. »


Un salut froid, tout comme la pièce. Cloud se dégagea de la prise de ses gardes et avança vers le Président d’un pas rapide. Il n’irait pas par quatre chemin

« Je suis venu chercher le corps de Cissnei »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://f-fantasy-chronicles.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Restitution d'un ange ( PV Rufus)   Jeu 18 Juin - 18:00

Les journées étaient longues depuis ce moment. Le ciel, par ailleurs, s’était lui-même recouvert d’un voile gris. L’avenir était voué à s’assombrir, tous avaient pensé que les temps futurs seraient fait de joie et de bonheur. Nous sommes loin du compte, nous sommes rattraper par nos erreurs. La vie est faite de ça, on pouvait chercher longtemps à vouloir être en marge de ce processus. Passer outre n’est qu’illusion. Même les plus puissants, les plus sages, il n’y avait aucune exception.
Deux petits jours s’était écoulée depuis cette matinée où il avait scellé le sort de toute vie dans les environs. Rufus faisait les cent pas dans son bureau, machinalement et cela depuis des heures. Les nouvelles du médecin ne venaient pas souvent, au moins au moins elle était en « mort clinique » et il n’y avait rien à craindre. Il fallait qu’elle reste dans cet état une journée de plus afin de ne pas traumatiser son cœur et son cerveau, la réanimer progressivement était primordial. Le médicament que lui avait injecté avait été couplé avec ce tout nouveau produit qui soignait les tissus et les plaies blessées, les effets lors de la prise avait stoppé l’hémorragie faisant croire à Zack et Cloud qu’elle avait perdu son sang, et sa vie avec.

Pour autant, les taudis étaient indifférents à la disparition de Cissnei. La reconstruction de leurs habitations étaient leur préoccupation et ils en étaient contents. Est-ce que c’était le bon choix au final ?
Rufus avait d’autres pensées à satisfaire, le travail redevenait lourd de charge puisque le projet reprenait son cours. Ce matin il avait rendu visite aux responsables du dernier niveau de la Shinra, dans les sous sols les plus privés et les plus sophistiqués. Il avait été émerveillé par la grandeur des travaux. Ca faisait un an que la société avait mis en route un tel plan, le jeune président avait tellement planché, des nuits et des nuits, repoussant ses limites physiques. Il aurait même pu en mourir s’il ne s’était pas ménagé à temps. La passion, l’engouement, la volonté. Rufus avait posé sa griffe sur le projet.
Devant lui, des centaines de tubes géants, des corps baignant dans le mako, des milliers de corps dans les autres salles. Les clones étaient arrivé à terme de leur gestation depuis bien longtemps, la formation militaire, nettement améliorée depuis les SOLDATS de l’époque avait été débuté d’emblée. Les sujets s’en accommodaient fort bien, l’adaptation fut rapide et les progrès furent une réussite. Plus fort, plus rapide, plus intelligent, plus perfectionné, plus complet, plus résistant, plus endurant, nous pourrions lister les points forts de la nouvelle génération de SOLDAT. L’énergie Mako avait été couplée avec d’autres sources de pouvoirs, donnant aux troupes une force physique plus élevée. La haute technologie de la société Shinra était sur le point de connaître son apogée par un tel succès.
Ce matin, le président était passé en ces lieux secrets pour qu’on lui rende compte des évolutions. Tout se déroulait à merveille.
Plus tard dans la journée, après le déjeuner, Rufus était à son bureau et contemplait le katana dont il ne pouvait pas se servir. Des scientifiques avaient beaucoup travaillé pour mettre au point un produit qui rendrait Rufus capable de porter l’arme et d’en être le possesseur permanent.

Il fut alors tiré de sa réflexion par un coup de fil d’un des gardes du hall. Sans grande surprise, Cloud Strife était revenu à la
Shinra. Rufus avait eu la bonne idée d’annuler l’ordre d’abattre Cloud à vue quelques heures plus tôt…
Il ordonna qu’on le mène à son bureau, il était curieux de connaître le motif de sa visite si malvenue.
Quelques minutes plus tard, on frappait à la porte de son bureau. La porte s’ouvrait seule, l’ancien prétendu SOLDAT rentrait, le regard et la mine sombre, remplie d’une haine à effrayer une bande de loup. Cloud ne perdait pas de temps et annonçait la couleur. Reprendre le corps sans vie de Cissnei. Pour lui faire des funérailles dignes de ce nom ? Et puis quoi encore, elle ne le méritait guère. Mais voir Cloud la croire morte faisait sourire intérieurement le président. Il fallait jouer de malice à présent. Les excuses ne lui venant pas en tête, il se dirigeait vers la baie vitrée et passait ses mains derrière le dos.
Rufus congédia ses hommes de mains et laissait un vide s’installer entre Cloud et lui-même. Cissnei se trouvait en ce moment même dans une chambre de l’hôpital de la société. Demain elle serait certainement réanimée. Sous bonne garde et sous soins intensifs, elle était assurée de vivre.
Elle avait toujours vécu à la Shinra mais elle avait des origines. A cette idée vint se coller une réponse pour Cloud.

- Que deviens Zack ?

Répondre par une question, voilà bien une bizarrerie signée Rufus. Lui donner satisfaction, il le ferait plus tard. Le président avait besoin de confirmer ou d’infirmer des rumeurs sur l’ex SOLDAT Fair. Oui, on disait ici et là que Zack était devenu fou, qu'il sétait plongé dans un mutisme profond, que plus rien ne le maintenait en vie que la haine qu'il portait à Rufus.
Le jeune homme n’en finirait jamais d’être possédé par la haine s’il ne tuait pas Rufus Shinra. De la réponse que lui donnerait Cloud dépendait la réponse qui donnerait Rufus à la demande de Cloud.
Elle était toute faite, n'attendant que la réaction du blond.
Revenir en haut Aller en bas
Cloud Strife
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 835
Age : 35
Localisation : Ni ici, ni ailleurs ....
Date d'inscription : 13/09/2008

Statistiques
Expérience:
74/125  (74/125)
Niveau:
18/99  (18/99)
Gils: 4295

MessageSujet: Re: Restitution d'un ange ( PV Rufus)   Jeu 18 Juin - 18:51

Le regard de Cloud se promena sur les différentes endroits du bureau. Mobilier Hi tech aussi inutile que coûteux, peu de clarté ce qui accentuait le coté froid de la pièce où le métal semblait prédominer partout. Cloud ne se sentait pas à l’aise ici. Cela n’avait rien a voir avec le fait qu’il s’agissait du bureau de Rufus Shinra. C’est l’ambiance générale de la pièce qui l’incommodait. Il avait l’impression que sa place n’était pas ici, comme s’il était prit dans une sorte de piège de glace. Il trouvait cela fort désagréable et espérait que Rufus accéderait le plus rapidement possible à sa demande, comptant peut être sur une poussière d’humanité qui pouvait résider dans son cœur.

Le Président congédia ses gardes d’un geste souple de la main avant de se diriger vers la baie vitrée qui laissait filtrer la lumière dans la pièce. Cloud le regarda faire et il ne s’approcha pas de lui. Il se demandait ce qu’il pouvait bien penser à cet instant. Est ce qu’il avait eut des remords d’avoir abattu Cissnei ? Ou bien est ce qu’il avait merveilleusement bien feinté la chose ? Est ce qu’il avait seulement conscience de ses actes et des conséquences de ceux-ci ? C’était à croire que non …. Rufus Shinra paraissait indifférent à toute forme de sentiment qu’il devait certainement considérer comme une faiblesse. Cloud lui prenait cela comme un cadeau… Un moteur lors de ses combats. Il ne se battait pas pour lui mais pour les personnes qu’il aimait.

Devant le silence du Président Shinra, Cloud ne put s’empêcher de souffler bruyamment pour lui indiquer son impatience. Il n’avait pas que cela à faire. Il tenait vraiment à rentrer avec le corps de Cissnei afin de pouvoir lui organiser de belles obsèques dans l’Eglise des taudis du secteur 5.

- Que devient Zack ?


Cloud laissa un hoquet de surprise lui échapper alors qu’il rejoignit le président en quelques enjambées pour se mettre à sa hauteur. Il le foudroya du regard en lui répondant de façon plus emportée qu’il ne l’aurait souhaité

- A ton avis ?

Cloud n’en revenait tout simplement pas ! Il n’arrivait pas à comprendre que Rufus ait le culot de demander comment se porter Zack après ce qu’il venait de lui faire ! Il savait parfaitement que la question avait pour seul but de le provoquer et il était tombé dans le piège sans réussir à se contenir. Evidemment que Zack n’allait pas bien ! Evidemment qu’il était anéanti par la perte de Cissnei. Rufus avait vraiment aucun cœur pour poser ce genre de question. Ou bien aucune intelligence ? Allez, les deux !

- Il va mal… Il est complètement détruit et il se laisse mourir .. Satisfait ? C’est bien ce que tu voulais entendre ?

Cloud était exaspéré pas ce manque de délicatesse et de compassion. Il avait raison, Père ou fils, un Shinra resterait toujours un Shinra. Une famille noble mais dépourvu de la moindre humanité. Une famille qui passait son temps à semer le désastre et à faire couler le sang

Cloud tendit les mains en avant tout en réitérant sa question

« Rends moi Cissnei. Conduis moi jusqu'à elle ! »


Il le regarda dans les yeux, avec détermination et droiture

« Elle a toujours été enchaînée à la Shinra, toute sa vie… Elle a droit à une liberté, même si elle est posthume…. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://f-fantasy-chronicles.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: cz   Ven 19 Juin - 0:15

De toute évidence, la venue de Cloud n'était pas la bienvenue. Surtout ici même, dans les quartiers de Rufus. Toujours le regard figé au loin dans Midgar, il aperçut un mince nuage de poussière se formant au dessus d'une zone bien précise. Les taudis 2 étaient en progression, le travail avait l'air de ne pas être boycotté. Et de toute manière, les hommes armés sur place avait pour ordre d'abattre ceux qui seraient opposés au projet.
Rufus se tournait vers Cloud, qui avait décidement du mal à garder ses nerfs. A son avis ? Zack Fair, qu'il aille bien ou non, pouvait aller se pendre. Ce crétin qui lui avait laissé le corps de Cissnei, ne pensant qu'à sa petite personne blessée. Il lui avait remit le corps de Cissnei, ne pensant pas à son esprit, ne pensant pas qu'elle serait en paix une fois enterrée. Rufus espérait de tout coeur que l'ancien SOLDAT souffrait chaque secondes, qu'il se dise qu'il a tout perdu. Si Rufus était devant Zack, il lui donnerait un coup de pied dans la tête pour sa débilité. Parce qu'il faisait vraiment pitié à voir, à penser. Le président ne nourrissait aucune haine, aucun sentiment spécial à l'égard de Fair. Il était un idiot, la nature ne pouvait pas être parfaite. Reportant son attention sur Cloud, il cherchait à nouveau ses mots.
En ce moment , il avait du mal à rassembler ses pensées, à faire des liens logiques rapidement. N'étant pas de nature à prendre son temps dans ses paroles, il trouvait ça pourtant agréable de réfléchir à toutes possibilités.
Cloud lui demandait d'accéder à sa requête, lui rendre Cissnei. Malheureusement pour lui, la réponse fut ...

- Non. Puisque Zack n'a pas jugé bon de garder le corps de Cissnei, je ne juge pas bon de vous le rendre.


Il employait chaque terme sur un ton de voix calme, posé. Cloud aurait certainement préparé des mots pour expliquer ou excuser le comportement impulsif et endoloris de Zack. Il pourrait parlementer autant qu'il le désirait, le président n'avait et n'aurait aucunement l'intention de rendre Cissnei alors qu'il l'a eu si facilement. Voyant que le blond était sur les nerfs à nouveau, Rufus quittait sa posture et se dirigeait vers son bureau. Il prit un dossier en main et le feuilleta avant de prendre la parole.

- Le corps de Cissnei est parti ce matin même, dans sa famille. Elle sera certainement mieux traitée là bas qu'entre les mains de Zack.

D'un ton ne laissant pas de possibilités immédiates de réponse à Cloud, le président reposait le dossier sur le bureau. Il était d'un naturel foudroyant. Le mensonge qu'il débitait lui venait comme s'il était le plus sérieux du monde. Même le plus grand analyseur de comportement ne décelerait pas la fourberie. Que ferait Cloud devant une évidence pareil ? Il repartirait bredouille et annoncerait à Zack que son corps était parti. L'endroit ne serait bien sûr pas divulgué.
Rufus pensait à Zack, comment réagirait-il face à une nouvelle aussi déconcertante que le moment où il avait rendu le corps ? Le président croyait fort en ce qu'il devienne fou, que la douleur redoublerait d'importance. Que le déchirement strident de la perte de l'être aimé soit le plus aigu possible. Rufus espérait qu'il sombre dans la folie la plus totale.

- Je leur ai dit que sa mort était dûe à sa liaison avec Zack. Elle est maintenant libre, Cloud. L'enterrement qu'elle aura la bas lui donnera la pleine liberté avec la bénédiction des siens, qu'elle n'aurait pas eu en étant enterrée ici.


A présent, avec une nouvelle pareille, Zack deviendrait aussi cinglé qu'Hojo lorsqu'il est en opération sur un cobaye. Rufus s'asseya à moitié sur le bord de son bureau, attendant une réaction de Cloud.
Revenir en haut Aller en bas
Cloud Strife
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 835
Age : 35
Localisation : Ni ici, ni ailleurs ....
Date d'inscription : 13/09/2008

Statistiques
Expérience:
74/125  (74/125)
Niveau:
18/99  (18/99)
Gils: 4295

MessageSujet: Re: Restitution d'un ange ( PV Rufus)   Ven 19 Juin - 13:48

Non !

La réponse avait claquée dans l’air et bien que Cloud avait essayé de s’y préparer il n’en demeurait pas moins stupéfait. Il avait espérait que Rufus pourrait être quand même un peu raisonnable et qu’il pourrait lui rendre le corps inerte de Cissnei. D’autant plus que morte, elle n’était plus d’aucune utilité. C’est alors qu’un doute affreux commença a prendre naissance dans l’esprit de Cloud. La Shinra ne reculait devant rien pour assouvir ses recherches et sa soif de connaissance. Et il devait forcement y avoir une raison valable pour que Rufus Shinra refuse à ce point de lui restituer la dépouille de Cissnei. Ou bien juste pour le plaisir de faire souffrir Zack davantage ? C’était ignoble et Cloud préféra se bercer encore un peu dans l’illusion que Rufus ne pouvait pas être aussi mauvais que cela.

- Tu sais très bien que Zack a agit par désespoir ! Il était sous le choc de ce que tu venais de faire !

Cloud avait pointé du doigt le Président et le ton de sa voix était toujours aussi emporté, connotant de l’indignation et de la colère qu’il ressentait. Personne ne pouvait être aussi insensible ! Ce n’était pas possible ! Cloud avait l’intime conviction que Zack n’arriverait plus à aller de l’avant et à faire son deuil s’il n’offrait pas a Cissnei des funérailles dignes de ce nom .

Il regarda le président aller s’installer à son bureau et se saisir d’un dossier qu’il feuilleta. Cette nonchalance qu’il affichait et se détachement vis a vis de ce qu’il avait fait à Cissnei ne faisait qu’accroître l’amertume de Cloud à son égard.

« Qu’avez vous fait de Cissnei ? »


Cloud le regarda avec suspicion alors qu’il fronça les sourcils. Il s’approcha de Rufus et il se mit de l’autre coté du bureau, face à lui. Il posa ses deux mains contre la surface froide et métallique puis il se pencha en avant pour le regarder droit dans les yeux

« Ne me dis pas que vous avez recommencer vos sordides expériences…. Vous… Vous n’avez pas utilisé le corps de Cissnei j’espère ? »

La réponse que lui fournit Rufus n’était pas celle à laquelle il s’attendait mais au moins il était un peu rassuré. Ou bien n’était ce qu’un nouveau mensonge ? Cloud avait appris à se méfier des Shinra et des propos qu’ils avançaient. Il restait constamment sur ses gardes, jugeant avec réflexion les moindres de leurs paroles.

« Sa famille ? Cissnei aimait Zack ! Elle ne pourra jamais être mieux que dans ses bras ! C’est elle qui l’avait choisit ! Pour qui te prends tu pour pouvoir décider du destin et des désires de chacun ! Cissnei aurait voulu rester apurés de lui ! »


Excédé, Cloud frappa des poings sur le bureau. Il n’arrivait pas à décolérer. Il ne se voyait pas rentrer au Septième Ciel pour annoncer à Zack que sa bien aimée était retournée dans sa famille et qu’il ne pourrait jamais l’embrasser une dernière fois ou même simplement revoir son visage. Il ne s’osait imaginer la souffrance qu’une telle déception pourrait déclencher chez son meilleur ami. Il avait vraiment espéré pourvoir rapatrier le corps de Cissnei apurés de celui qu’elle aimait.

Et les propos de Rufus continuèrent de déverser leur poison. Libre ? Comment osait il parler de liberté alors que c’est lui qui l’avait toujours retenu prisonnière ! C’est lui qui l’avait abattu et il osait décharger cette responsabilité sur les épaules de Zack ? C’était injuste ! C’était inacceptable !

« Tais toi ! Elle aurait put être heureuse avec Zack si tu aurai accepté sa démission ! Elle aurait eu sa liberté ! Tu ne sais pas ce qui est bon ou mauvais pour elle ! Tu le la connaissait pas autrement qu’en Turk ! Zack lui il la connaissait et il l’aimait ! et il l’aime toujours »

Rageusement, Cloud s’empara du dossier que Rufus avait eu dans les mains quelques secondes plus tôt. Il espérait qu’il s’agissait du dossier concernant Cissnei et qu’a l’intérieur de celui-ci il pourrait trouver le lieux et la date de l’enterrement.

« Le seul responsable de la mort de Cissnei, c’est toi ! »

Il continu à fouiller à l’intérieur mais il n’arrivait pas à trouver l’information qu’il cherchait

« Dis moi où elle se trouve ? Où aura lieux l’enterrement ? Tu es forcément au courant ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://f-fantasy-chronicles.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Restitution d'un ange ( PV Rufus)   Ven 19 Juin - 17:55

Jamais nous n'aurions pu voir Cloud dans un état pareil. Après tout, il ne connaissait pas Cissnei, il ne l'avait presque jamais vu. Pourquoi se décidait-il à jouer au héros à longueur de temps? La réflexion à ce sujet ne serait pas une mince affaire, le temps et la volonté ne poussant guère à y songer. Au loin le soleil atteignait son zénith, à tel point que son reflet fut éblouissant. Les vitres devenaient teintées et la pièce fut moins éclairée.
Quand le regard du président croisait celui de l'ancien prétendu Soldat, il se souvenait. Le passé, lorsque Avalanche rassemblait ses troupes de terroristes pour semer le trouble à la Shinra. Le retour de Cloud, leur combat. Au plus haut d'une des poutres soutenant une partie de la plaque, leur combat avait fait rage. Face à Barret, Cloud et Tifa, il avait longtemps lutté avec l'aide de Reno. Et la lutte sur les toits de la tour Shinra, à côté du bureau de Rufus, le face à face avec le blond.
Même si chaque fois, Rufus n'était pas de taille à lutter, il avait emporté avec lui une victoire : sa survie. Oui, il se souvenait toujours aussi bien de chacun de ces moments. Et aujourd'hui, ceux là avaient un goût particulier, comme s'ils défiaient ce que la vie avait initialement prévu.

Somme toute, la Shinra avait été contrainte de revoir à la baisse ses activités d'exploitation mais jamais elle n'avait été aussi proche de ses desseins. Pour cela, les sacrifices étaient malheureusement nécessaires, parfois imprévus. La pseudo mort de Cissnei faisait partie de cet ensemble qui était en marge de la réalité.
Rufus fut tiré de ses méditations par les dires de Cloud, qui se faisait un peu plus insistants. Il n'avait pas l'air de comprendre l'importance de la famille, même s'il s'agissait d'un mensonge, Zack et Cissnei n'étaient ensemble que depuis peu et cela n'entrait pas en compte pour prendre une décision. Le corps était quelque part, loin d'ici, prêt à rejoindre l'essence de la Terre. Rufus semblait maintenant prêt à répondre aux paroles de Cloud, qui commençait à dévier sur des sujets un peu folkloriques.

- Oh, je respecte les morts. Les expériences ne sont bonnes que quand elles sont faites sur des cobayes vivants. Que tu le veuilles ou non, Zack ne la reverra plus jamais.

Si agir par desespoir signifiait abandonner l'être aimé, alors Rufus ne comprenait plus grand chose aux sentiments humains. Dans une situation pareille, on souhaite ne plus jamais être séparé de celle qu'on aime, non ? Zack avait fait son choix, il avait permit à Rufus de prendre le corps de Cissnei, sans ce qu'il n'ait à lutter pour le lui reprendre.
Cloud ne semblait pas comprendre le concept de famille, et se plaisait à croire que les deux étaient fait pour être ensemble.

- Et qui es-tu toi, Cloud, pour décider qu'elle serait mieux dans les bras de Zack ?


Il se dressa face à lui, avait parlé d'une voix plus froide mais imposant un calme dans la discussion. Ils n'avanceraient à rien à se prendre la tête. La réthorique était maîtresse dans l'art de rompre une tension prête à imploser. Rufus présentait un visage détendu, pourvu d'un sourire évoquant une tranquillité certaine face à la situation, ce qui appuyait la véracité de ses dires. Il se reculait un peu pour laisser Cloud s'exprimer. Le voilà qu'il s'aventurait sur un sujet dont il n'avait pas connaissance lui même. Rufus garda son sérieux et s'appliqua à répondre le plus correctement possible :

- Quelle démission ? Si démission de sa part il y avait eu, elle n'aurait pas été sur les lieux de sa mort, et par déduction... Elle serait en vie.

Jamais Rufus n'avait eu affaire avec Cissnei concernant son désir de quitter la société. Probable que Rufus aurait refusé mais pour autant il ne l'aurait pas jeté à la poubelle, elle qui était sans doute la plus méritante. Enfin, jusqu'à ce qu'on découvre qu'elle vivait une idyllique aventure amoureuse avec un des ennemis de Rufus. Là elle n'était plus méritante. Cloud continuait à arpenter des sujets tout aussi inconnus de lui même. S'il connaissait Cissnei ? Si Cloud savait, il en aurait des sueurs froides et n'en dormirait plus la nuit.

- Je la connaissais mieux qu'elle ne se connaissait, Cloud. Quand nous l'avons recueillie, tu ne peux pas imaginer les actes qu'elle avait accomplie. Elle était une enfant. Elle même ne se souviendrait pas de sa sombre histoire. Ne t'aventures pas à croire que sous prétexte que Zack l'aimait, il la connaissait.


Cloud eut le culot de s'emparer du dossier posé sur le bureau, Rufus ne l'en empêchait pas puisqu'il n'y avait aucune information secrète dedans. Prévoyant, le président avait pris soin de laisser les feuilles sensibles dans le coffre fort. Forcément, Rufus savait tout sur le sujet, mais il fallait rêver pour espérer entendre quoique ce soit.

- Je ne suis pas autorisé à divulguer ce genre d'informations. La famille préfère rester en dehors de nos conflits, il juge que Cissnei mérite son repos. Je n'irai pas à leur encontre, tu perds ton temps.


Rufus pensait à Cissnei, elle qui respirait encore entre les murs de la Shinra. Elle qui attendait avec Rufus que Zack devienne malade au point d'en perdre toutes notions. Et Cloud, qui était ici, ne savait pas la vérité, il était dupé une nouvelle fois mais ça, il ne pouvait pas le deviner, à moins d'être lui même devin.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Restitution d'un ange ( PV Rufus)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Restitution d'un ange ( PV Rufus)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Rp] Une louve aux allures d'un ange...
» Bague oeil de l'ange puissante: Départ 1po's
» L'ange Al Lopas
» [Tombola 5] Bague oeil de l'ange puissante
» Rufus Steampunked: une histoire d'amour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Chronicles :: Section Hors RPG :: Point de Sauvegarde :: Archives FFVII-
Sauter vers: