Final Fantasy Chronicles

Forum de RPG sur Final Fantasy VII. Enjoy ^^
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Denzel Strife

Aller en bas 
AuteurMessage
Denzel

avatar

Nombre de messages : 11
Age : 31
Date d'inscription : 20/03/2010

Statistiques
Expérience:
28/100  (28/100)
Niveau:
7/99  (7/99)
Gils: 1500

MessageSujet: Denzel Strife   Dim 21 Mar - 3:07

1. Vous !!!



Prénom (que si vous le désirez) : Nonooo

Age ( c'est pas obligé) : 22 ans

Comment avez vous connu ce forum ? Vive les partenariats


Votre personnage préféré de Final Fantasy : Aeris


envie d'ajouter quelque chose ??? Le Wakete est un animal aquatique nocturne

________________________________________

Prénom du personnage: Denzel

Nom du personnage: Strife Lockheart

Age du personnage: 10 ans et demi

Sexe du perso: M

Métier: Ecolier

2. HISTOIRE

Histoire dans FF7 : Denzel était le fils unique de Abel, un employé de la 3eme division administrative de la Shinra, et de Chloé, une femme sociable et une bonne maîtresse de maison. Tous les trois vivaient dans la zone résidentielle réservée aux employés de la Shinra sur le plateau au-dessus du secteur 7. Abel était née et avait été élevé dans un miteux village des environs. Il était normal qu’il soit content que sa famille habite dans les hauteurs de Midgar. Cependant, Abel croyait qu’il fallait toujours avoir de nouveaux objectifs dans la vie, quelque chose vers quoi tendre. C’est pourquoi le nouvel objectif de Abel fut d’aller vivre dans le quartier résidentiel du secteur 5 qui était réservé aux cadres et aux dirigeants. Peut de temps après le 7ème anniversaire de Denzel, Abel fut promu à la tête d’une division. Cela signifiait pour lui et sa famille le droit de vivre dans une maison de la compagnie dans le secteur 5. Tout en écoutant les informations, Chloé et Denzel préparaient une petite fête. Le chef de famille fut récompensé à son retour par un banquet composé de luxurieux plats et de décorations enfantines. Ce fut un repas de fête. Comme d’habitude ils charriaient leurs petit garçon en disant que s’il vivait dans les taudis il mangerais des rats à la place du poulet et lui ça ne le faisait pas rire. Dans ces cas là, sa mère disait toujours. « Ce n’est pas la peine de vivre si tu ne sais pas sourire ».
Un jour alors qu’il regardait la télévision, les informations plus précisément, qui montrait les images de la destruction du réacteur du secteur 1, son père appela du travail, il était préoccupé ce qui avait inquiété le petit garçon. Il rentra alors plus tôt que d’habitude et demanda à Denzel où était sa mère qui était partie faire les courses. Il se passait quelque chose de pas normal. Son père parti à la recherche se Chloé et Denzel essaya de le suivre tant bien que mal. Abel obligea sa femme à sortir de la boutique et lui dit alors que les personnes qui avaient détruit le Réacteur numéro 1 étaient sur le point de détruire le secteur 7. Ils devaient partir au plus vite. Mais sa mère, une femme courageuse, ne voulait pas partir sans prévenir ses amis de ce qui allait se passer et les aider à fuir eux aussi. Denzel d’eut pas le choix, son père l’emmena jusqu'à la limite des secteurs 6 et 7 où un homme les attendait. Il parlait des Turks et d’explosifs… Puis son père pris une décision qui ne plus pas du tout à Denzel. Il demanda à l’homme d’emmener son fils à l’abri dans leur nouvelle maison du Secteur 5. Denzel d’eut pas le choix… Il vit son père rebrousser chemin pour retrouver sa femme avant qu’il ne soit trop tard.
La maison était toute vide si ce n’est la nouvelle télé que son père avait acheté et qu’il lui avait demandé de regarder en attendant son retour. L’employé de la Shinra était parti chercher à manger quand la maison se mis à trembler de toute part. Quand ce fut terminé, la télé commença à montrer les images en directe… Là où se trouvait le secteur 7 se trouvait alors un grande vide. Le petit garçon profita de l’absence de l’homme pour partir pour le secteur 6. Ça ne pouvait être vrai et pourtant… A la limite, là où l’avait laissé son père, se trouvait désormais un trou béant. Il pouvait même voir le secteur 8 de l’autre côté et en bas, des ruines…

« Hé, toi là-bas » Un soldat l’interpella. « Où tu habites ? »
Denzel pointa du doigt le vide devant lui.
« Oh….désolé petit » dit le soldat, gentiment. « Où sont tes parents ? »
Denzel pointa à nouveau le doigt vers l’endroit où était le secteur 7. Le soldat laissa échapper un grand soupir.
« Avalanche est le responsable de tout ça. N’oublie pas ça petit. Quand tu seras plus grand, tu pourras prendre ta revanche » dit-il en essayant de l’encourager. « Va maintenant ». Le soldat lui fit faire demi-tour et le poussa vers le secteur 6.
Denzel erra alors un moment, se demandant comment allaient son père et sa mère jusqu'à ce qu’il se mette à pleurer… Il avait finalement compris qu’il était tout seul désormais.


Le lendemain, Denzel avait dormi tout seul dans la nouvelle maison sur un matelas emprunté à la maison voisine par l’employé de la Shinra qui l’avait éloigné de son père. Le petit sans surveillance décida de voir s’il n’y avait pas des voisins et se mis à errer dans le Secteur 5. Toutes les maisons étaient vides dans le quartier qui était tout neuf et qui aurait du accueillir les familles des employés du Secteur 7. Il avait tant marché qu’il avait finit par se perdre et, de rage contre Avalanche, il lança un jouet qu’il avait trouvé par terre et cassa sans le faire exprès une fenêtre… La fenêtre de la seule maison habitée des environs. Une vieille dame y vivait. Madame Levy, dont le fils était milicien…
Il vécut chez cette gentille femme qui s’occupa très bien de lui, lui apprenant beaucoup de choses. Elle lui avait même donné un livre sur les monstres qui appartenait à son fils avant, le livre préféré de Denzel… Depuis chez elle il assista à l’attaque de l’ARME et à la destruction du canon et du bâtiment Shinra…

Mais, la chose qui mit fin à cette période de calme pour Denzel ne fut pas le météore mais un immense torrent blanc. Le pouvoir bienfaiteur de la rivière de la vie détruit le météore mais, cette brillante énergie porteuse de vie amena aussi la destruction.
Le jour fatidique, Denzel et Madame Levy étaient dans leur lit en train d’essayer de dormir. Ils furent sortit de leur torpeur par une bourrasque qui augmentait mais, c’était trop puissant, trop fort pour n’être que du vent. Peu de temps après, la maison toute entière commença à vibrer et ses armatures tremblèrent. Ca y est. C’était la fin. Denzel espéra qu’elle allait arriver vite mais, à mesure que le temps passait, les tremblements devenaient de plus en plus violent. Le bruit diminuait parfois et se changeait en un hurlement grave comme si un train était passait juste à côté de la maison. Denzel tenta d’oublier tout ça, fermant ses yeux alors que Madame Levy le serrait mais, après 5 minutes il ne pouvait en supporter d’avantage. « Madame Levy, j’ai peur !!! »
Alors que Madame Levy sortit de son lit pour allumer la lumière, au même instant, les rideaux au motif fleuri irradièrent d’une lumière blanche, projetant sur les murs les ombres des fleurs. La lumière pénétrait par la fenêtre comme si toute la maison avait baigné dans une mer de lumière et que des filets entraient dans la maison.
« Cache-toi sous la couverture ! » dit Madame Levy en sortant de la chambre. La vibration monta au niveau d’un tremblement de terre, plus fort que la chute du secteur 7, et les fleurs artificielles qui étaient sur la commode tombèrent sur le sol. Denzel sauta hors du lit et suivit Madame Levy.
Madame Levy examinait son salon et la vitre que Denzel avait cassé, toujours recouverte d’un plastique. Ce dernier se gonflait comme s’il était sur le point d’éclater et de se déchirer. Madame Levy couru à la fenêtre et, à l’aide de ses deux mains, tenta de le maintenir en place.
« Denzel, recule toi !! »
Denzel tremblait. Il ne pouvait bouger, comme si la plante de ses pieds était collée au sol. C’est moi qui ai cassé cette vitre. Ce qui arrive est ma faute. Madame Levy l’attrapa et l’amena de force dans sa chambre lorsqu’il essaya de s’agripper à elle. A cet instant, le plastique se déchira et des rayons de lumière se déversèrent dans la pièce. Madame Levy ferma la porte de la chambre et laissa échapper un cri.
« Madame Levy !!! » Denzel tira la poignée et tenta d’ouvrir la porte.
« Denzel, arrête ! »
« Mais-- ! » Denzel tenta encore d’ouvrir.
Madame Levy poussa de tout son corps s’aidant de ses bras et de ses jambes afin qu’il reste dedans « Ferme la porte Denzel ! »
Il pouvait voir plusieurs rayons de lumière qui passaient au travers de madame Levy, dansant et ricochant sur les murs, tels des serpents brillants qui couraient dans tout le salon. Ce n’était pas dans le livre des monstres.
A peine eut-il crié « Madame Levy ! » que la lumière la toucha. Elle gémit et le rayon de lumière rétrécit jusqu'à la taille d’une mince corde qui força son chemin à travers la chambre grâce à l’espace qu’il y avait entre Madame Levy et le mur. Il eu juste le temps d’apercevoir Madame Levy s’effondrer sur le sol avant d’être traversé par la lumière et de s’effondrer à son tour.


Madame Levy est la première personne que Denzel vit mourir de Geostigmates. Le lendemain une sorte de sang noir semblait sortir de tous les pores de la vieille dame. Quand il sorti de la maison, tout n’était plus que désolation. Un homme passa cependant par là et prévint l’enfant qu’il fallait descendre dans les Taudis. Il n’y avait eu aucune explosion de joie suite à la destruction du météore, juste des protestations sur l’absence de procédure d’évacuation. Le seul moyen de partir… était de suivre la voie du train. Il y avait beaucoup de monde sur la route et les adultes parlaient déjà d’infection. Un jour, Denzel tenta de sauver un petit garçon de 3 ans qui faillait tomber des railles et dont les adultes avaient peur. Le dos de cet enfant était couvert de la même substance noire qu’il y avait sur Madame Levy. Voulant l’aider, Denzel passa plusieurs heures à masser le dos du garçon… jusqu'à ce qu’il meurt… Il avait voulut le soulager de ses douleurs comme sa maman le faisait avant…
Arrivé en Bas, Denzel s’était fait plusieurs amis, surtout des enfants. Ils vécurent un moment tous ensembles. Ils allaient chercher des matériaux pour les adultes dans les ruines du secteur 7. Puis les adultes partirent… Puis quelques enfants… Puis ils ne furent plus que 6 quand la dernière fille les quitta pour rejoindre les adultes qui étaient partis à Edge. Puis ils ne furent plus que 2. Et il se disputa avec le dernier membre de l’équipe, un garçon des taudis… Par ce que Denzel lui avait parlé des anciens préjugés de son père à propos des rats… D’ailleurs ce garçon ne veut plus parler à Denzel depuis.
C’est alors qu’il était seul, il arriva un jour au secteur 5 et entra dans une église abandonnée. Une moto était garée devant la porte. Il n’avait jamais vu un modèle comme ça. Mais ses yeux se concentrèrent sur un téléphone portable qui était accroché à la poignée.
Il se dirigea vers la moto et prit le portable. Il imaginait déjà une sonnerie retentir dans le secteur 7 pendant qu’il serait en train d’appeler chez lui. Quelqu’un le trouverait, sûrement quelq…
« Tous les services dans le secteur 7 sont momentanément hors service. »
Denzel avait cherché ses parents pendant son travail avec l’équipe de recherche mais il n’avait pu les trouver. Il pensait qu’ils avaient dû être écrasés par les débris. Il n’y avait aucune chance pour qu’ils aient pu survivre là-dessous.
« Tous les services dans le secteur 7 sont momentanément hors service. »
Denzel leva les yeux tout en pressant le téléphone à son oreille.
« Tous les services dans le secteur 7 sont momentanément hors service. »
Il raccrocha, se retenant de le balancer par terre et de le casser. Au lieu de ça, il essaya une autre fois. Il essaya de se souvenir du numéro de Madame Levy, mais, en fait, il ne l’avait jamais su. Au lieu de ça, il regarda la liste des derniers appels passés et décida de composer celui qui revenait le plus souvent. Apres une sonnerie quelqu’un décrocha.
« Cloud, c’est rare que tu appelles. Est-ce que tout va bien ? »
Denzel écouta la voix féminine en silence.
« Cloud ? » dit la femme avec un soupçon d’inquiétude dans la voix.
« …Non, ce n’est pas lui. »
« …Qui c’est ? C’est le téléphone de Cloud, n’est-ce pas ? »
« Je ne sais pas… »
« Qui es-tu alors ? »
« Je ne sais pas… Je ne sais pas ce que je devrais être. » Sa voix tremblait quand il parlait.
« …Est-ce que tu pleures ? »
Il sentit des larmes couler sur son visage. Il essaya de les essuyer et ferma ses yeux quand un élancement de douleur lui stria le front. Son corps se raidi sous la douleur et il laissa tomber le téléphone. C’était collant et humide. Non, non, je ne veux pas mourir. Il voulait implorer la planète, Dieu ou quelqu’un d’autre de l’écouter et de prendre pitié de lui. Mais la douleur ne disparaissait pas et il pria de tout son cœur. Mort de peur, il éloigna sa main de son front et la regarda.
Des filets noirs.

Il s’évanouit et, à son réveille, il était dans la chambre d’enfant du 7ém Ciel avec Tifa et Marléne qui le regardait avec inquiétude.
Depuis, il vécu avec Tifa et Marléne. Tifa se comportait avec lui comme une gentille maman et Marléne était toujours prés de lui quand il avait mal. Elle n’avait pas peur de sa maladie. Elle était un vrai petit rayon de soleil. Elle lui parlait de tout, lui réveillant la vérité sur ce qui s’était passé avec Avalanche, lui parlant de cette Dame aux Fleures qu’elle avait à peine connu, de ce qu’avait fait Cloud et les autres…


Histoire dans Advent Children : Environ un an plus tard, alors qu’il se croyait condamné, bientôt mort, tout s’accéléra dans la vie du petit garçon. Un jour, un homme aux longs cheveux gris arriva en ville. Il disait pouvoir soigner les enfants ateints de stigmates. Une de ses amies l'entraina à suivre cet homme étrange. C'était peu être leur derniére chance de guerrir. Il emmena les enfants bien loin de Midgar, dans une citée en coquillage entourée d'une foret aux allures magiques. Ils durent attendre devant un lac où un autre homme aux cheveux gris leur dit de boir l'eau. Denzel ne se souviens pas trés bien de cet instant c'était comme s'il avait été... hypnotisé par ces hommes. Il se souviens juste qu'ils étaient trois, qu'e l'eau était devenue noir, qu'il avait entendu la voix de Marléne puis... le trou noir. quand il repris conscience de qui il était, Tifa était au dessus de lui, elle venait de le protéger... de le protéger oui mais de quoi? Quand il avait regarder, il avait vu un immense dragon. Il avait osé faire du mal à Tifa... Personne n'avait le droit de toucher à sa famille! Il voulut se venger contre le dragon géant même si c'était de la folie mais, par chance, Barret l'arrêta dans son geste. Puis Cloud arriva aprés que tous ses amis se soient relayés pour repousser l'invocation. Heureux de voir que son model était de retour, et apprenant que Marléne avait été rammenée au Bar, il se rendit là bas pour retrouver sa meilleure amie et la protéger au cas où.
Le même jour, le ciel se couvrit de nuages sombres un long moment avant qu'il se mette à pleuvoire... une pluie qui, d'aprés Marléne, était due à sa Grande Soeur, à cette fille dont on ne disait pas le nom, la dame aux fleures. Les deux enfants attendirent le retour de Cloud... Jusqu'a ce que Tifa vienne les chercher. Tous les enfants, lui, Marléne, ainsi que ses amis ateints de Géostigmates, eurent le présentiment qu'il fallait se rendre à l'église. Là bas, au lieu du parterre de fleure se trouvait un étang. La pluie semblait avoir remplit un trou dans le sol fait précédament dans la journée. Cloud était là, inconscient. Plusieurs des enfants s'entourait. Il se releva vite, il était en forme... heureusement car Denzel devait avouer qu'il avait peur qu'il se soit blessé. C'est là qu'il fut soigner. C'est là que Cloud utilisa cette eau miraculeuse pour le soigner. Tout est bien qui finit bien comme on dit. Enfin il allait pouvoir vivre sans avoir peur d'être emporter par la maladie.
Quand il eut 10 ans, Denzel demanda un rendez vous avec quelqu'un du WRO, Reeve. Il voulait entrer dans leur force armée, il voulait apprendre à se battre, devenir fort, comme Cloud. C'était son model, son héro. Mais aprés avoir rencontrer son histoire à Reeve, ce dernier décida qu'il n'y aurait pas d'enfant au WRO... Mais le petit garçon n'a pas abandonné loin de là... Il cache bien des choses à Tifa et Cloud, prétextant d'aller jouer dehors pour s'entrainer à se battre contre un manequin bricolé avec des débris.
Le retour de Zack et Aeris l'a étonné mais il est guére entousiaste contrairement à Marléne. Il a l'impression que les deux revenants accaparent Cloud, l'éloigne à nouveaux de la maison et il n'aime pas ça...

HJ : certains passages de l’histoire, ici en gras, sont des copiés collés de la nouvelle officielle : On the Way to a Smile. Ce sont des passages bien trop marquants pour être réécrits au risque de dénaturer le texte. et n'ayant pas encor pu voir la version Complete de Advent Children je n'ai pas plus de détail pour la partie AC


Liens de parenté avec d'autres personnages ? Considére Cloud, Tifa et marléne comme sa nouvelle famille. Pour les besoins scolaires, il porte le nom de famille de Cloud et Tifa

Cinq choses que votre personnage aime : Sa famille, les épées, s'entrainer en cachette, Marléne et les livres sur les monstres

Cinq choses que votre personnage déteste : la Shinra, Kadaj, que Cloud soit absent trop longtemps, les devoirs et qu' lon fasse de la peine à ceux qu'il aime.


3. CARACTERE/PHYSIQUE


Décrire le caractère : Denzel est un petit garçon trop mature pour son âge. Avec tout ce qu’il a vécu depuis la mort de ses parents… Il essais tant bien que mal de vivre normalement depuis qu’il a été soigné de ses Geostigmates mais parfois c’est dure. Il est curieux de tout mais d’intéresse plus particulièrement à l’art de l’épée. Il aime bien jouer dehors avec ses amis qui étaient malades avant eux aussi et aussi avec Marléne, sa meilleure amie. Il est courageux et ne supporte pas que l’on fasse du mal à ceux qu’il aime. Il a cependant appris à pardonner… Il en a toujours voulut à la Shinra après avoir appris la vérité sur le Secteur 7 mais il se dit que la vengeance n’est pas une bonne chose. Il rêve d’un jour devenir un Héro et bien sur à pris Cloud comme model. Très intelligent, il apprend très bien à l’école et connaît beaucoup de choses sur les monstres. Il est également un peu timide avec les étrangers… Il a un certain resentiment envers Zack, il a peur que par sa faute Cloud s'en aille encor et les abandonne pour de bon.

Décrire le physique :Denzel est un petit garçon plutôt banale. Il est de taille moyenne pour un enfant de son âge et comme il crapahute beaucoup, il est assez svelte bien qu’il ai toujours des rondeurs d’enfant, normal quoi. Il a des cheveux bruns un peu long qui lui tombent dans les yeux, légèrement ondulé lui donne un aire de petit angelot. Ses yeux son bleu océan. En général il porte des tenues très citadines de couleur sombre, principalement du marron délavé. Il ne sourit pas beaucoup mais quand il le fait, tout son visage semble s'illuminer. Il est bien plus mignon quand il sourrit en faite. Mais comme il fait souvent la tête, il a l'air d'un gamin grognon.

Signe particulier:

4. POUVOIRS :

Arme de prédilection : épée ( mais ne posséde pour l'instant qu'une épée de bois)

Spécialité : Combat rapproché

Limite: /

Tes sorts de base :
- Brasier : 500 HP de dégat
- Foudre :500 HP de dégat
- H2O : 500 HP de dégat


Chimère choisie : - Zephyr (1200 HP)
~> Twister = 10% de HP de dégats
~> Vent Céleste = 20 % de HP de dégats


5- Exemple Message Rp

Le Crépuscule, cette période de la journée marquant la limite entre le jour et la nuit. Cette citée qui en portait le nom n’était que plus belle à l’heure où le ciel prenait ses teintes orangées. C’était comme si tout à coup les bâtiments s’illuminaient et prenaient vie. D’ailleurs la ville elle-même prenait vie au moment où les enfants et les adolescents de la ville sortaient pour s’amuser, manger une glace à l’eau de mer ou s’entraîner pour les tournois annuels de Struggle. Ils étaient heureux de quitter l’école, quand école il y avait.

Quistis avait du mal à comprendre ce soulagement qu’ils éprouvaient. Elle-même avait trouvé en l’école un sanctuaire dans son enfance. Le seul endroit au monde qui lui permettait d’échapper à ses problèmes. Encor aujourd’hui, elle prenait un grand plaisir à aller à l’école non en tant qu’étudiante mais en tant que professeur. Quand elle était arrivée dans cette ville, il y a quatre ans de ça, elle s’était retrouvée seule sans aucun repaire. Une femme l’avait trouvée dans la forêt pas loin du manoir réputé hanté et l’avait gracieusement
hébergé chez elle. Quistis ne lui a jamais dit qu’elle venait d’un autre monde, de crainte d’être rejetée. Cette femme l’aide à s’adapter à cette ville, a ce monde et lui trouva même un travail à l’école primaire. Jamais Quistis n’avait donné de leçon à des enfants aussi jeunes mais elle trouva vite sa place. Elle était juste, ferme mais gardait toujours son calme. Etrangement, elle n’arrivait pas à se mettre en colère face à une situation qui aurait du
provoquer cette émotion.

Mais il n’y avait pas que la colère. C’était comme si ses émotions avaient disparues depuis son passage dans les ténèbres. Son cœur ne s’emballait plus, c’était comme si il n’était plus là. Mais elle restait elle-même. Elle savait qu’autrefois, elle se comportait d’une telle manière face à une situation ou une autre. Il lui arrivait bien sur d’avoir des émotions fortes, elle avait l’impression de les sentir en elle mais elles ne venaient pas de son cœur. Du moins elle n’en avait pas l’impression. C’était étrange mais elle vivait avec depuis quatre ans.

Comme tous les jours, au crépuscule, Quistis venait sur la place de la gare et laissait son regard azur se perdre à l’horizon. Et elle pensait. Elle pensait à ses souvenirs, à sa vie d’avant, à cette ville et la façon de la quitter. Car même si elle vivait paisiblement, la jeune femme n’avait qu’une idée en tête : partir à la recherche de son monde. A la recherche de Squall… Son élève pour qui elle se souvenait avoir des sentiments si forts.

Une tasse de café bien chaud entre ses doigts gantés de noir, accoudée au muret entourant la place, elle lui adressait parfois quelques paroles bien qu’il soit absent.


"Je me demande parfois si tu as survécu et si comme moi tu as atterris dans un autre monde. Ca doit être normal pour un professeur de se demander ce que devient son élève. J’en sais rien… Cette ville est bien calme, comme toujours. Je suis sûre et certaine que tu détesterais, Squall. "

Elle bue une gorgée de son café. Des bruits de pas se mirent à raisonner sur la place. Qui que ce soit, cette personne risquait de la prendre pour une folle à parler seule. Mais elle ne se retourna pas et ne tenta pas de se justifier.

*Y a pire, après tout...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hope Estheim

avatar

Nombre de messages : 33
Age : 23
Date d'inscription : 12/03/2010

Statistiques
Expérience:
49/100  (49/100)
Niveau:
7/99  (7/99)
Gils: 1500

MessageSujet: Re: Denzel Strife   Dim 21 Mar - 13:39

Bonjour Denzel.
Tu voudras bien rejouer avec moi aux jeux vidéo ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack Fair
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 491
Age : 32
Localisation : loin de la tourmente
Date d'inscription : 26/10/2008

Statistiques
Expérience:
144/125  (144/125)
Niveau:
22/99  (22/99)
Gils: 4970

MessageSujet: Re: Denzel Strife   Dim 21 Mar - 16:51

^^

après cette longue lecture *rit* je te donne ma bénédiction

en d'autre terme tu as ma validation!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cloud Strife
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 835
Age : 35
Localisation : Ni ici, ni ailleurs ....
Date d'inscription : 13/09/2008

Statistiques
Expérience:
74/125  (74/125)
Niveau:
18/99  (18/99)
Gils: 4295

MessageSujet: Re: Denzel Strife   Dim 21 Mar - 17:22

D'accord. Je te valide également Denzel
J'ai été supris que tu portes mon nom et celui de Tifa

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://f-fantasy-chronicles.forumactif.org
Denzel

avatar

Nombre de messages : 11
Age : 31
Date d'inscription : 20/03/2010

Statistiques
Expérience:
28/100  (28/100)
Niveau:
7/99  (7/99)
Gils: 1500

MessageSujet: Re: Denzel Strife   Dim 21 Mar - 17:26

j'avais pas envie de choisir entre ton nom et celui de Tifa donc je porte les deux Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Denzel Strife   

Revenir en haut Aller en bas
 
Denzel Strife
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FILM LE LIVRE D'ELI " DENZEL WASHINGTON "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Chronicles :: Avant tout :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: